Virginie Roé

Espagne : à la découverte de La Rioja !
Jun27

Espagne : à la découverte de La Rioja !

La Rioja : une région connue et méconnue à la fois Carnet de voyage sur la route des vins en Espagne, zoom sur La Rioja. Texte, photos et vidéo de Justine, conceptrice voyages chez Terra España.   Petite video fort sympathique pour un aperçu de ce voyage :     Au menu : Pays Basque, Rioja et Castilla la Mancha. Cet accompagnement de groupe dans le Nord de la péninsule ibérique a été pour moi un retour aux sources. C’est dans le Nord que ma passion pour l’Espagne est née il y a 10 ans.   Mon périple a commencé à Bilbao le mardi 22 mai aux alentours de 14h  lorsque je fis la connaissance de notre guide local, Sergio, et de mon joyeux groupe de Suisses avec qui je m’apprêtais à passer 6 jours exceptionnels.   Tels de véritables Basques, nous avons commencé ce voyage par la dégustation de quelques succulents pintxos dans 2 bars différents (Gure Toki et El Globo). J’en ai encore l’eau à la bouche ! Une explosion de saveurs en seulement 3 bouchées. Puis, nous nous sommes dirigés vers le symbole de la ville de Bilbao : le musée Guggenheim. Créé par Frank O., il a marqué, à lui, seul un avant et un après pour la presque capitale Basque (la véritable capitale étant Vitoria).     Le deuxième jour, nous sommes entrés dans le cœur du sujet en partant à l’assaut de tous (ou presque…) les domaines viticoles du village d’Haro ! Ce petit village est connu mondialement puisque c’est ici que se trouve la plus grande concentration de bodegas centenaires au monde. D’où sa renommée et son titre de capitale du vin.   Nous avons commencé par la visite de la bodega Muga avec des explications détaillées sur tout le processus de production du vin. Depuis les vendanges jusqu’à l’embouteillage en passant par la sélection des chênes qui servent à fabriquer les barriques dans lesquels le vin est vieilli.   Après avoir repris des forces avec un repas typique de la Rioja au restaurant Beethoven de Haro, nous attaquions la deuxième partie de journée. Au programme : découverte de la Bodega Cvna. Visuellement, il s’agit de la plus jolie bodega que nous ayons visitée au cours de ce circuit. Et que dire de son surprenant et effrayant cimetière de bouteilles…     Au petit matin du jeudi, nous quittions Bilbao pour une nouvelle journée de dégustations intenses, toujours dans la région d’Haro. Nous avons commencé par la visite de la Bodega Bilbaínas avec l’incollable et passionné José Ramón, œnologue et professeur d’œnologie à l’université. Une visite d’une excellente qualité qui a captivé tout le...

Read More
Madère by Terra Lusitania
Jun13

Madère by Terra Lusitania

          Carnet de voyage à Madère, texte et photos de Sandrine Gallo, gérante Terra Lusitania, voyages sur mesure au Portugal & Açores.                           Je t’aime             Comment ne pas tomber sous ton charme !!! Douce, fruitée, fleurie, colorée, exotique, dentelée… je reprends ma respiration…agricole, rurale, traditionaliste, vivante, les adjectifs ne manquent pas, bref tu es surprenante de diversité !           Un peu         …ça va, trois verres, bonjour les dégâts !   Une visite de la capitale, Funchal, digne de ce nom, passe obligatoirement par la case « Blandy », on a coutume d’entendre parler en cuisine de la sauce Madère mais le vin de l’île est avant tout de table et il se boit bien. Visite instructive et historique des caves relatant cinq siècles de famille de vignerons.   Jusque là tout va à peu près bien, 2ème étape, le nord de l’île, direction Santa Cruz pour la visite d’une fabrique de rhum. Entre Mars et Mai « petit plus » puisque les machines à vapeur sont en fonctionnement, c’est l’époque de la collecte de la canne à sucre qui arrive en masse par camions sous les yeux admiratifs des touristes assoiffés  intéressés. La visite tourne court et la pratique prévaut à la théorie, j’ai chaud !   Enfin le soir, repas typique madérien au menu, les fameuses brochettes suspendues, danses folkloriques et la « Poncha », à base d’eau de vie de canne à sucre (encore celle-là !!!) mélangée aux fruits tropicaux de l’île, un smoothie au petit lait quoi ! Il est temps d’aller faire dodoooo.       Beaucoup           Tu m’as surprise.   En arrivant, mes craintes étaient de trouver une destination surfaite. Ouverte au tourisme au début des années 80 pour faire face aux problèmes économiques locaux, je m’attendais à une île ultra bétonnée envahie de constructions côtières immondes. Et bien, je me trompais, tu as su conserver ton essence, tes coutumes, ton âme. Tes artisans ont des doigts d’or, tes fêtes sont hautes en couleur et tes festivals & événements remplissent largement un agenda annuel.       Passionnément             Tu assouvis toutes les passions !   Les randonneurs y usent leurs chaussures sur tes 3000 kilomètres de sentiers, les familles craquent pour tes activités ludiques et de plein air, les faignants se prélassent dans tes hôtels où tout est pensé pour le bien-être, les fêtards déambulent jusqu’au petit matin dans une ambiance bon enfant, les gourmands soignent leurs papilles, les cultivés passent en revue les dizaines de musées, les Bio...

Read More
Vivre à Cape Town selon l’équipe Terra South Africa
Jun03

Vivre à Cape Town selon l’équipe Terra South Africa

Vivre à Cape Town selon l’équipe Terra South Africa !  

Read More
Nos bons plans aux Îles Canaries
Apr03

Nos bons plans aux Îles Canaries

              Carnet de voyage aux Îles Canaries, les bons plans testés et approuvés par Margaux, conceptrice voyages chez Terra España.                 Après avoir sillonné 3 fois les îles des Guanches (Canaries), Terra España vous partage ses coups de cœur et recommandations afin que vous puissiez peaufiner au mieux votre séjour. La poésie laisse donc place aux informations pratiques !     TENERIFE Où manger et boire ? Dans les fameux « Guachinches » bien sûr ! C’est généralement un établissement où un petit agriculteur vous fait découvrir sa production de vin accompagnée d’un plat traditionnel. Les produits y sont de qualité et vous pourrez déguster des plats typiques tels que le « Puchero », un ragoût élaboré de différents légumes et viandes, le « Mojo » sauce canarienne au poivron rouge ou vert, le « Gofio » (céréale) avec du miel de palma, le fromage de chèvre, les « Papas Arrugadas », patates bouillies dans l’eau de mer…« La Suertita » en est un bel exemple. Il se trouve dans la bourgade Los Realejos.   Où dormir ? Le mieux pour rayonner dans le nord de l’île serait de séjourner 2 nuitées soit à Santiago del Teide soit à Garachico puis 2 autres nuitées soit dans l’ancienne capitale San Cristobal de La Laguna (inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999) soit vers Tejina au bord de l’océan !     CASONA DEL PATIO Hôtel de charme situé dans le village Santiago del Teide et permet de faire des randonnées au Teide. Balade à cheval (5 chevaux et 1 poney) avec Willy. Restaurant « La Tasca » table excellente (menu demi-pension avec des plats canariens, de très bonne qualité), petit-déjeuner buffet au top (jus d’orange pressée, bon café, miel tout droit sorti de leur ruche) un petit paradis ! Pas (encore) de piscine mais possède un spa (sauna, hammam et jacuzzi). Gymnase disponible de 8 à 20h. Parking gratuit.   SAN ROQUE Hôtel-musée avec beaucoup de cachet, se trouve au cœur de Garachico connu pour ses piscines naturelles. Cet ensemble harmonieux mariant à la fois l’élégance, la sobriété et le design avant-gardiste est l’endroit idéal pour se ressourcer paisiblement (le silence est un luxe de nos jours) et se sentir comme chez soi. La décoration de chaque chambre (20 au total) a sa propre identité artistique. Petit-déjeuner de qualité et très apprécié des Français. Important : fermé en juin et une grande partie de juillet pour l’entretien régulier du lieu. Restaurant ANTURIUM. Piscine climatisée donc ouverte toute l’année + sauna. A noter : pour adultes uniquement...

Read More
À la découverte des villages médiévaux catalans !
Oct11

À la découverte des villages médiévaux catalans !

              Carnet de voyage d’Edouard, concepteur voyages chez Terra España, ex Terra Chile.                   Quoi de mieux que de faire une première reco dans sa région natale afin de (re)découvrir ses racines, ses villages, sa gastronomie, ses vins, son cava (champagne catalan) ? C’est donc après mon incroyable et inoubliable expérience chez Terra Chile que je retourne vivre en Espagne et plus précisément à Grenade chez Terra España. J’ai décidé, une fois arrivé sur mes terres … de la redécouvrir pour ainsi développer les circuits de cette région : La Catalogne. J’ai axé mon voyage sur les villages médiévaux catalans.     CAMPRODON Je pars le ventre vide (car je sais que je vais bien manger 🙂 ) dans un premier village catalan de la province de Girona appelé Camprodon. Ce petit village enclavé dans les Pyrénées est un des premiers villages catalans après la frontière française du col d’Ares. Il offre une gastronomie riche, variée et…abondante. Je m´empresse de tester un restaurant « Can Rosa » pour prendre des forces avant de faire un petit trek pour atteindre le magnifique monastère de Sant Antoni qui surplombe toute la vallée. Je pars sur un menu avec des produits locaux à savoir des « canelons » aux trois viandes et béchamel aux cèpes ainsi qu´une épaule d´agneau aux champignons de saison (chanterelles et lactaires délicieux) …un régal…mais je me demande bien comment je vais pouvoir marcher après un tel repas.   Pas le temps de réfléchir, il faut y aller ! La marche n’est finalement pas trop difficile même si elle aurait pu être plus agréable sans l’épaule d´agneau dans mon estomac. Après une heure de marche et 300 mètres de dénivelé, j’arrive au sommet et je découvre une église datant de 1702. Le panorama est superbe puisque la vue à 360º nous permet d´apprécier quelques sommets les plus connus des Pyrénées Catalanes comme le Canigou et le Puigmal. Je redescends ensuite pour visiter ce petit village très charmant, son pont romain, ses rues piétonnes ainsi que les hôtels boutiques qui offrent un cadre superbe, un service très personnalisé et chaleureux.       BEGET Aujourd´hui je vais mettre l´accent sur trois villages médiévaux catalans relativement proche. Je pars tout d´abord vers le minuscule et insolite village de Beget (27 habitants en 2015 !) construit en pierre du pays. Le symbole de ce village est sa splendide église romane. Pour la visiter, il vous sera demandé 1 euro symbolique afin de continuer à préserver parfaitement ce monument datant du XII ème siècle. Quant au reste du village, il est constitué d´une rue serpentant le long...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici