Elsa

Australie : 50 nuances de (Centre) Rouge
Sep07

Australie : 50 nuances de (Centre) Rouge

              Carnet de voyage d’Elsa en stage chez Terra Australia.                     Il y a un peu plus d’un mois, j’ai eu la chance de parcourir le Centre Rouge, l’Outback, le cœur de l’Australie ! En 4×4, mais aussi et surtout à pied. Et ce qui m’a frappée, c’est que le Centre Rouge est rouge… mais pas seulement. Ce sentiment a été confirmé un peu plus tard, lorsque je me suis replongée dans les (nombreuses) photos de mon séjour. Laissez-moi vous entraîner aujourd’hui dans un voyage haut en couleurs !     Des étendues à perte de vue de sable rougeoyant. Une région riche en patrimoine aborigène. Un terrain de jeu idéal pour laisser s’exprimer son âme d’aventurier. Un coucher de soleil inoubliable sur l’un des plus grands monolithes au monde. Des terres vierges, comme coupées du monde, à l’écart du temps.   Voilà souvent comment l’on imagine le Centre Rouge.     A juste titre d’ailleurs ! Le Centre Rouge est bien un peu tout cela à la fois. Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette partie de l’Outback australien n’est pas aride au point de refuser à toute forme de vie de s’y épanouir… Il n’est ainsi pas rare de croiser, au détour d’un sentier, ici une jolie fleur, là un buisson recouvert de baies.   Pour parodier une célèbre énigme, inventée par le moins célèbre historien Raymond Deloison (celui qui se demanda, tandis qu’il préparait l’agrégation d’histoire, quelle est la couleur du cheval blanc d’Henri IV, N.D.L.R.), De quelle COULEUR est alors vraiment ce sacré* CENTRE ROUGE ?   * car oui, le Centre Rouge est bel et bien sacré pour ses premiers habitants, les Aborigènes.   « Facile ! », pensez-vous sans doute. Il est rouge ! La réalité est pourtant plus complexe… Selon que vous visitez le Centre Rouge en plein été austral ou au contraire durant les mois aux températures plus clémentes (juin-août), la réponse sera sans doute différente, mais dans tous les cas, le Centre Rouge sait se montrer généreux et laisser aux autres couleurs un espace d’expression. Durant l’hiver, ou après l’une des rares averses, il arrive même que le Centre Rouge se couvre de fleurs multicolores, que vous pourrez admirer au fil de vos balades. La preuve en images ! Les mille et une couleurs du Centre Rouge Non non, ce n’est pas un nuancier Pantone® que vous avez devant vous. Ni même un arc-en-ciel. C’est bien le Centre Rouge qui vous offre toutes ces couleurs. Voici un petit aperçu des fleurs que vous pourriez rencontrer le long d’un chemin. Et...

Read More
Australie : carnet de bord Terra Australia
Aug11

Australie : carnet de bord Terra Australia

      Résumé des épisodes précédents : Pour ceux qui n’auraient pas lu la 1ère partie de notre  blog … Reprenons l’essentiel. Après le continent du nouveau monde, des terres d’Afrique, c’est l’Océanie  qui s’ouvre à Terra Group… En fait c’est : Christophe et Cathy , qui par coup de cœur et par envie se lancent dans l’aventure au pays d’oz : l’Australie, avec l’ouverture de Terra Australia.         Le pays est immense, la tâche aussi …il nous faut explorer, connaître, découvrir  tous les éléments, toutes ces pièces qui permettent la construction d’un voyage pour nos futurs clients voyageurs. Nous sommes des façonneurs, constructeurs, bâtisseurs… la matière première se saisit tous azimuts (hôtels, excursions, contacts, gens, paysages, flore, faune, sensations, ressentis, petites pépites…). Notre reconnaissance a commencé dès notre arrivée en avril 2014 … Nous sommes partis de Sydney avec notre camping car de 7 mètres par les routes du Sud…Nous étions arrivés à Melbourne. Voici donc la suite de nos aventures …     Cap au Sud-Ouest !   Nous quittons Melbourne dites la Merveilleuse, pour partir sur  les traces des pionniers, celles des Goldfields. Le centre du Victoria possédait des gisements aurifères de taille. On assistait à de véritables ruées vers l’or avec ses mythes et ses légendes. Bon, on entretient ici quelque peu la nostalgie, à Ballarat, vous pouvez avec sons et lumières, vous plongez dans l’ambiance des chercheurs d’or.   Puis notre cap s’oriente davantage au sud, la GOR (Great Ocean Road) nous attend. Cette route est à classer dans «les incontournables ».   Nous commençons par la « Mecque » des surfeurs. Rip Curl, Quicksilver, (je ne suis pas en train de faire de la pub pour des maillots) ces marques sont nées ici à Torquay, on y trouve aussi « Surfworld Museum ». Je me dis que ma peau manque un peu de mélanine, qu’un passage chez le coiffeur serait pas mal pour un ensoleillement capillaire… l’esprit surf n’est pas un mythe, il transpire à chaque coin de rue. Bon la route nous attend, et quelle route !   La Great Road Océan nous fait tourner la tête avec certes ses virages, mais c’est surtout ses panoramas. La route suit vraiment la côte : falaises, plages, forêts se succèdent. Elles se font belles pour ce défilé routier. Les villes, les cités balnéaires s’enchainent : Anglesea, Aireys, Lorne, Appollo bay. La campagne a aussi son charme, nous sommes en même temps dans une réserve immense de 103 000 hectares : « Great Otway National Park ». Nos différentes étapes nous permettent de nous y attarder un peu, il y en a pour tous les goûts : cascades, sentiers de randonnées, lacs pour les pêcheurs, ...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici