Elise Gesrel

Portrait d’Elisabeth, passionnée de Trek en Bolivie
Aug28

Portrait d’Elisabeth, passionnée de Trek en Bolivie

Elisabeth et l’amour du trek en Bolivie             Un portrait réalisé par Elise Gesrel de Terra Bolivia.                     Elisabeth est venue pour la première fois en Bolivie en 1994 avec son mari. Elle est alors tombée amoureuse du pays et n’a eu de cesse de revenir. Cette année, elle a réalisé son 9ème voyage en Bolivie !   Cette cliente fidèle est devenue, au fil des années, une amie de Terra Bolivia. À la recherche d’expériences uniques, elle nous fait confiance pour l’organisation de voyages qui lui ressemblent.   Appréciez les belles images de son dernier trek en Bolivie :     Son témoignage Aujourd’hui, elle nous témoigne son amour pour la Bolivie :   “Pourquoi vouloir gravir les sommets de Bolivie ? L’Altiplano propose une telle diversité de paysages, glaciers, salars , volcans qui nous enseignent la géologie des Andes. L’accueil discret et authentique des habitants, l’histoire et la culture de ce pays  me plaisent et peut être que l’actualité des années 67, 68 qui intriguait l’adolescente que j’étais à cette époque m’a conduite à la Paz.   Un premier séjour en 1994 avec mon mari : nous avons sillonné l’Altiplano, premiers sommets, et quelques années plus tard, en flânant à La Paz, cette grande ville au pied d’un 6000, repéré Terra Andina, à cette époque à la Guachalla, un peu au dessus d’Arco Iris, avant de s’installer au pied du Montículo.   J’apprécie l’accueil, la disponibilité et le professionnalisme de l’équipe qui me permet de réaliser mes envies de montagne “sur mesure”, de privilégier les lieux peu fréquentés, le contact si riche avec les guides boliviens et tous ceux qui nous accompagnent. Ils savent  transmettre la richesse et la profondeur de leur culture.   Il me reste encore bien des vallées, des sommets discrets, peu importe la performance et  malgré le recul des glaciers, c’est la terre de Bolivie qui nous permet de partager sa force.”   Ses aventures boliviennes Elisabeth est partie cette année en trek dans la Cordillère des Andes, mais elle n’en était pas à sa première expérience !   Les ascensions et treks en Bolivie, elle connaît bien maintenant.   Parc Sajama : en 2004, elle grimpait le Parinacota, en 2007 le Pomerape et en 2015 c’était l’Acotango qui l’attendait, en ski même! Des aventures où effort, rencontres et souvenirs se mélangent et laissent un goût unique à ce voyage.       Sud Lipez : voilà une autre région qu’Elisabeth a bien exploré avec son ascension de l’Uturuncu en 2010, puis de l’Alto Toroni en 2011 et plus...

Read More
Sur l’Avenue des Volcans en Equateur !
Jul31

Sur l’Avenue des Volcans en Equateur !

Les Plus Beaux Volcans en Equateur           Carnet de voyage spécial volcans en Equateur. Récit, vidéo et photos by Marion, conceptrice voyages chez Terra Ecuador.                   Ca y est, nouvelle reconnaissance terrain de prévue pour moi et mes copains de la team Ecuador ! Depuis le temps qu’on l’attendait celle-ci ! On va enfin partir à l’aventure sur l’avenue des volcans et découvrir deux des sites les plus incontournables du pays !   Commençons en beauté avec la vidéo de notre séjour :     On débute notre voyage à trois, Mathilde, Pierre et moi. Super excités, on prend la route dès le matin pour pouvoir rejoindre la région du Quilotoa.     Mais c’est sans compter sur le 1er imprévu… Exceptionnellement ce jour-là (comme par hasard !), la route était barrée et on a dû attendre 2h dans la voiture avant que celle-ci soit libérée. Mais bon, on va pas se laisser faire comme ça et on en profite alors pour faire un petit tour à pied. Durant cette promenade et en commençant à monter quelques lacets à flanc de montagne, on apperçoit le volcan Ilinizas, la pointe Nord et la pointe Sud totalement découvertes !     Finalement, le temps passe assez vite, et c’est parti pour reprendre la route ! On arrive d’abord à la ville de Sigchos, puis Isinlivi et Chugchilan. Ces villes sont les 3 étapes pour faire le trek qui mène au cratère du Quilotoa. Un magnifique trek de 3 jours entre montagnes vertes, fleuve, airs de campagne… tout cela pour finir en beauté par la lagune du Quilotoa. Nous, on l’a fait en voiture donc c’était beaucoup plus rapide !   Ce volcan d’Equateur est surtout connu pour sa superbe lagune aux nombreux reflets. Une fois sur place, il est possible de faire la fameuse Quilotoa loop – soit le tour de la lagune en environ 5 heures. De quoi réjouir les bons marcheurs et les amateurs de randonnées !     Le Quilotoa se laisse entrevoir ; et là, c’est magnifique ! On ne le voit pas tout de suite et c’est cela qui décuple notre surprise ! On est impressionnés par sa grandeur.   Du coup, forcément, comme on est impressionnés, on prend pleeeeins de photos. Mais vraiment pleins. A nos 3 téléphones + go pro + appareil photos, on a bien dû accumuler une petite centaine de prises ! C’est surtout Pierre qui était content de patienter tous les 10 mètres pour que Mathilde et moi finissions notre shooting ! Pas facile d’être le seul homme de...

Read More
Chili : la Patagonia
Apr24

Chili : la Patagonia

            Carnet de voyage en Patagonia au Chili, texte et photos de Clémentine, conceptrice voyages chez Terra Chile.                   Es como si fuera en otro mundo.   Punta Arenas. Un nom qui nous a fait longtemps rêvé. Un rêve d’enfant, une contrée éloignée, une terre sauvage inaccessible. L’inconnu ou le paradis chilien. Vingt-deux ans après être apparue dans ce petit monde, me voilà posant les pieds en Patagonie. Un léger mal-être s’empare de moi. L’impression de violer cette terre, d’y être arrivée trop vite. De ne pas l’avoir encore méritée, faute de n’y être point arrivée à pied. La mécanique aéronautique ne laisse pas le temps à l’âme de digérer la nouvelle. Mais après tout, le voyage sac sur le dos, les pieds dans des souliers d’un temps passé sera pour une autre fois. Aujourd’hui, je suis là, et je vais m’en émerveiller comme il se doit. Les cinq sens éveillés, c’est parti !   Il fait bon vivre à Punta Arenas, me partage le premier local croisé sur ma route. La vie est paisible, les salaires sont plus élevés que dans le reste du pays, les touristes ne tarissent pas, et surtout, le lieu est magnifique. A mon tour de découvrir. La lumière décline sur le bord de mer. Les oiseaux – race inconnue à mon regard d’étrangère – se laissent coiffer par la brise marine. Le monument aux marins domine le front de mer, posant un regard protecteur sur les marcheurs alentour. L’horizon se colore de son voile rosé tandis que le soleil épouse l’océan. Une image qui aurait certainement inspiré notre Señor Neruda.       Deuxième journée en cette contrée éloignée, direction Puerto Natales. Entre les deux villes, une plaine et ses guanacos tranquilles. Puerto Natales, petite métropole de 19,000 habitants à ce jour, est située dans la bouche orientale du canal de Señoret qui unie le golfe Almirante Montt et le bras de mer (Seno) Ultima Esperanza. Face aux montagnes, la vie bat son plein dans la capitale de la « Région du Dernier Espoir », comme le permettrait une traduction littéraire simpliste. Et hop, un petit saut au marché artisanal. A droite, à gauche, des peaux de moutons, des pingouins de bois peints à la main, des bonnets en laine de mérinos, et des représentations grandeurs natures des Selk’nams et Tehuelches, autochtones aujourd’hui disparus. Le nom de Patagonie serait inspirée de ces peuples, apparus tels des géants aux Espagnols, d’où le nom de « Terre des Grands Pieds », entre autres interprétations possibles… Des peintures murales nous rappellent le mode de vie ancestral : pêche, chasse,...

Read More
Torres del Paine : récit du trek légendaire
Jan28

Torres del Paine : récit du trek légendaire

            Carnet de Voyage en Patagonie, à Torres del Paine au Chili Récit, photos et carte réalisés par Marius, concepteur voyages chez Terra Chile.                   Avant de m’installer à Valparaíso j’avais déjà parcouru une bonne partie du Chili. Je m’étais fait doucher par les pluies diluviennes de Chiloé, j’avais fait de l’acroyoga et du sandboard sur les dunes du désert d’Atacama, j’avais barbotté dans une piscine au sommet d’un gratte-ciel de Santiago et j’avais même été barman au bras plâtré dans un minuscule village perdu au pied de la Cordillère des Andes. Mais il restait une partie du Chili qui m’échappait encore, la partie la plus inaccessible et la plus fascinante : la Patagonie.   Après de nombreux rebondissements le verdict est tombé : ma prochaine mission terrain se ferait dans le parc national Torres del Paine. De tous les recoins de la Patagonie chilienne Torres del Paine est de loin le plus célèbre, pour ses paysages d’une beauté à faire pâlir de jalousie un Boticelli, pour ses peuples natifs aux coutumes fascinantes mais aujourd’hui tragiquement éradiqués et pour son abondante faune aussi élégante que bizarre. Cette immense étendue sauvage est surtout un fantastique terrain de jeu pour les avides randonneurs, au rang desquels je me compte ; et de tous les sentiers qu’on y trouve, le Trek W qui ourle le Massif Paine sur cinq jours de marche est de loin le plus convoité.   Vous comprendrez donc facilement ma joie féroce de pouvoir enfin m’y rendre et l’arpenter en personne, de pouvoir en connaître le froid vent d’ouest, les pics de roche inaccessibles, l’eau glacée des lacs, la morsure capricieuse de la neige et le grondement tonitruant des glaciers. Une aventure pareille peut très bien se savourer tout seul, mais elle gagne aussi à être partagée. C’est pour ça que je vous invite à me suivre pour cinq jours sur ce trek légendaire dans la région la plus australe du Chili, du continent Américain et, au passage, du monde.   Cliquez sur chaque étape du trek sur la carte pour découvrir une partie du récit :     Suivez Marius lors de son voyage en Patagonie chilienne et découvrez le plus mythique des treks !     Contactez Marius pour en savoir plus sur son séjour au Parc Torres del Paine et consultez notre circuit Trek W...

Read More
Brésil : Trek au parc national Serra dos Orgãos
Nov16

Brésil : Trek au parc national Serra dos Orgãos

            Carnet de voyage au Brésil réalisé par Iva, conceptrice voyages chez Terra Brazil.                   On ne cessera de dire que Rio de Janeiro et sa région regorgent de petits coins de paradis. Il y en a pour tous les goûts, pour les amoureux de nature, de culture et d’aventure. Voilà 6 ans que j’habite à Rio et je ne connaissais pas la « Serra dos Órgãos ». Je peux apercevoir les montagnes de la Serra au loin depuis Rio les jours où le ciel est bien dégagé.   Le parc national de la Serra dos Orgãos, appelé aussi PARNASO, représente 20 mille hectares de paysage à couper le souffle. Que vous soyez des novices de la marche, de bons marcheurs ou bien des « trekkeurs » aguerris, vous pourrez découvrir la Serra.   C’est parti pour 5 jours d’immersion totale avec notre stagiaire Emma !   Le sac à dos bouclé, direction Teresópolis. Il y a trois entrées pour accéder au parc : Teresópolis, Petrópolis et Guapimirim.   Après 1h30 de route nous arrivons à destination. Une nuit de sommeil s’impose avant le début de l’ascension de la « Pedra do Sino ». 8 heures du matin, rendez-vous avec notre guide francophone Augusto à l’entrée du parc.     Un début de trek ardu, une heure de montée avec un dénivelé important, heureusement nous rencontrons des points d’eau pour nous rafraîchir.     Pour arriver au sommet de la Pedra do Sino, il faut compter cinq heures de marche.   Tout au long de l’ascension des points d’arrêts sont possibles, une vue 360 sur la région s’offre aux marcheurs, mais à ce stade nous n’en avons aperçu que quelques bribes… Malheureusement, les conditions climatiques n’étaient pas en notre faveur, un temps très nuageux et humide. Mais cela n’a en aucun cas miné notre moral, car notre guide originaire de la région et expert en botanique, nous a révelé tous les secrets de cette faune luxuriante.   Nous voilà arrivées au refuge où nous passerons la nuit, que fait-on ? Il reste vingt-cinq minutes pour atteindre le sommet de la Pedra do Sino, mais le temps est encore très nuageux.     Augusto nous suggère d’attendre le lendemain pour le lever du soleil.       Après cette ascension, nous voilà déjà sur le chemin de retour. Deux jours de marche dans la Serra dos Órgãos nous a fait découvrir juste une petite partie du parc. On ne peut pas s’arrêter là, ils nous reste peu de temps, le soleil est de retour et le ciel dégagé. On s’aventure alors à faire trois randonnées...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici