Ivanilde Gaudé

Brésil : Trek au parc national Serra dos Orgãos
Nov16

Brésil : Trek au parc national Serra dos Orgãos

            Carnet de voyage au Brésil réalisé par Iva, conceptrice voyages chez Terra Brazil.                   On ne cessera de dire que Rio de Janeiro et sa région regorgent de petits coins de paradis. Il y en a pour tous les goûts, pour les amoureux de nature, de culture et d’aventure. Voilà 6 ans que j’habite à Rio et je ne connaissais pas la « Serra dos Órgãos ». Je peux apercevoir les montagnes de la Serra au loin depuis Rio les jours où le ciel est bien dégagé.   Le parc national de la Serra dos Orgãos, appelé aussi PARNASO, représente 20 mille hectares de paysage à couper le souffle. Que vous soyez des novices de la marche, de bons marcheurs ou bien des « trekkeurs » aguerris, vous pourrez découvrir la Serra.   C’est parti pour 5 jours d’immersion totale avec notre stagiaire Emma !   Le sac à dos bouclé, direction Teresópolis. Il y a trois entrées pour accéder au parc : Teresópolis, Petrópolis et Guapimirim.   Après 1h30 de route nous arrivons à destination. Une nuit de sommeil s’impose avant le début de l’ascension de la « Pedra do Sino ». 8 heures du matin, rendez-vous avec notre guide francophone Augusto à l’entrée du parc.     Un début de trek ardu, une heure de montée avec un dénivelé important, heureusement nous rencontrons des points d’eau pour nous rafraîchir.     Pour arriver au sommet de la Pedra do Sino, il faut compter cinq heures de marche.   Tout au long de l’ascension des points d’arrêts sont possibles, une vue 360 sur la région s’offre aux marcheurs, mais à ce stade nous n’en avons aperçu que quelques bribes… Malheureusement, les conditions climatiques n’étaient pas en notre faveur, un temps très nuageux et humide. Mais cela n’a en aucun cas miné notre moral, car notre guide originaire de la région et expert en botanique, nous a révelé tous les secrets de cette faune luxuriante.   Nous voilà arrivées au refuge où nous passerons la nuit, que fait-on ? Il reste vingt-cinq minutes pour atteindre le sommet de la Pedra do Sino, mais le temps est encore très nuageux.     Augusto nous suggère d’attendre le lendemain pour le lever du soleil.       Après cette ascension, nous voilà déjà sur le chemin de retour. Deux jours de marche dans la Serra dos Órgãos nous a fait découvrir juste une petite partie du parc. On ne peut pas s’arrêter là, ils nous reste peu de temps, le soleil est de retour et le ciel dégagé. On s’aventure alors à faire trois randonnées...

Read More
Torres del Paine : randonnez autrement !
Aug08

Torres del Paine : randonnez autrement !

Carnet de voyage au Parc National Torres del Paine au Chili             Video, Texte et photos par Emilie Guillou, conceptrice voyages chez Terra Chile.                   Le Sud de la Patagonie Chilienne offre plus que le mythique trek W du Parc National Torres del Paine. J’ai testé pour vous quelques itinéraires alternatifs :     Le W à la journée Si vous n’avez pas envie de camper ou de dormir en refuge et/ou que vous n’avez pas réussi à avoir de place même six mois à l’avance, nous avons la solution : les plus belles randonnées du W à la journée.   La base des tours Torres Elle est la plus connue et c’est aussi l’une des randonnées les plus exigeantes avec plus de 900 m de dénivelé ! Avec Marie, nous optons pour un trek long de niveau soutenu mais avec moins de dénivelé : le trek vallée Frances. Au programme : navigation sur le lac Pehoé pour rejoindre le secteur Pudeto du parc puis 17 Km en randonnée modérée en longeant le lac Nordenskjöld jusqu’à rejoindre la Vallée del Francés.   Le plus ? Le déjeuner au pied du Paine Grande.   Le moins ? Une grande partie de la forêt a brûlé pendant les derniers incendies de 2011.         Lago Toro Ce trek de 14 Km est l’un des mieux gardés de Torres del Paine. Nous sommes parties de l’Estancia Laso sous la pluie et le vent, Patagonie oblige, pour arriver quelques kilomètres plus tard sur un mirador d’exception avec une vue à couper le souffle (mais pas le vent) sur le Lago Toro. Au programme : steppes patagoniennes, forêt native encore préservée, terrains variés : route, piste, sable.   Le plus ? La vue et cette impression d’être seule au monde. L’un des rares treks à la journée à fonctionner en boucle et non en aller-retour.   Le moins ? Peu d’abri en cas d’intempérie, partir bien équipé.       Mirador de La Patagonia … à Punta Arenas ! Tout au bout du continent sud-américain, sur la péninsule de Brunswick, Punta Arenas, la plus grande ville au Sud du 46ème parallèle cache également d’autres parcs et réserves nationales. En face de l’impressionnant détroit de Magellan, la station de ski avec vue sur mer (et oui!), le Club Andino est également ouvert toute l’année. Après nous être enregistrées à la réception de ce dernier, carte en main, nous suivons notre itinéraire balisé de la couleur orange pour les randonneurs (les plus téméraires peuvent prendre l’option trail-running ou bien Mountain Bike !)   La boucle dure environ 2h et vous offre...

Read More
Brésil : Opération séduction dans les plus beaux parcs du Nordeste
Sep26

Brésil : Opération séduction dans les plus beaux parcs du Nordeste

            Carnet de voyage dans les parcs du Nordeste au Brésil, texte, photos et vidéo de Valérie, conceptrice voyages chez Terra Nossa.                 Suite à ma dernière reconnaissance terrain sur l´archipel paradisiaque de Fernando de Noronha, j´ai reçu de nombreuses plaintes. Mes collègues étaient déprimés, mon chef jaloux, mes amis français envieux… donc pour cette nouvelle expédition dans le Nordeste du Brésil on m´a dit : “c´est fini les îles, la plage, le farniente, les hôtels de luxe, maintenant, c´est direction les parcs nationaux pour 2 treks en une semaine !” Après de nombreuses protestations/indignations, me voilà partie avec mon sac à dos Quechua pour l´aventure sur les plus beaux sentiers du Nordeste brésilien.   Voici un bel aperçu video de mon périple :     Partir seule ? Impensable ! À qui j´allais raconter mes péripéties (car connexion wifi rare) ? J´accompagne un groupe de 3 parisiennes baroudeuses pour un séjour brésilien très sportif ! Je leur avais promis des Caipis pour les appâter 🙂   Au programme donc : 2 parcs nationaux, 2 ambiances, 2 merveilles de la nature dans 2 régions différentes du Nordeste brésilien : Bahia pour sa belle Chapada Diamantina et le Maranhão pour son incroyable parc des Lençóis Maranhenses.   Un programme de remise en forme, bien plus efficace que le Cross fit, sur 1 semaine intensive : 4 jours dans la Chapada Diamantina, des montagnes et des cascades puis 2 jours dans les Lençóis Maranhenses, au milieu des dunes de sables et des lagunes d´eau douce.   Vous allez me dire : “c´est le jour et la nuit ces 2 parcs, aussi différents que peuvent être un Pisco Sour péruvien et un Pisco Sour chilien ?” Détrompez-vous ces 2 treks ont beaucoup de points communs que je me suis amusée à lister (je le répète : le manque de wifi pousse à la créativité 😉 )   DES SUPERFICIES XXL   Chaque parc affiche une superficie de 1550 km². Ici on dit souvent que la ville de São Paulo pourrait tenir dans l’un des parcs ! Bon si j’explique ca à ma grand-mère, la comparaison ne va pas l’aider. Prenons plutôt une échelle française: je suis née dans la charmante bourgade de Colmar, 70 km² de superficie, donc par exemple 22 Colmars pourraient tenir dans le parc de la Chapada Diamantina ! C’est largement plus parlant pour mamie !   La Vale do Pati dans la Chapada Diamantina offre un immense terrain de jeu pour les amateurs de marche. Dès l´arrivée dans le petit village de Capão, point de départ du trek, une chaine de montagnes nous entoure.     Dans le parc des...

Read More
Bolivie : la traversée des Andes en 10 jours
Aug15

Bolivie : la traversée des Andes en 10 jours

  Carnet de voyage dans les Andes boliviennes par Loïc, concepteur voyages chez Terra Andina Bolivia.     Et sa superbe video réalisée pendant son voyage de reco terrain :     Retrouvez en ligne le circuit spécialement élaboré par Loïc suite à son séjour :   La traversée des Andes   Et aussi nos programmes détaillés : Trek et ascension du Huayna Potosi &  Trek du Choro.   Contactez Loïc pour plus d’infos sur l’ascension du Huayna Potosi 🙂   Quelques photos bonus en attendant la galerie complète sur notre page facebook :        ...

Read More
10 bonnes raisons de s’aventurer sur le trek de l’Or à la Serra da Bocaina
May29

10 bonnes raisons de s’aventurer sur le trek de l’Or à la Serra da Bocaina

              Carnet de voyage dans le Parc National Serra da Bocaina au Brésil, par Luc, gérant Terra Brazil.                   Un aperçu video pour commencer:     1. Fuir la civilisation La Serra da Bocaina est idéalement située entre Rio de Janeiro et São Paulo.     On fuit les grandes agglomérations en prenant de la hauteur depuis la vallée de Paraiba pour rejoindre la petite et paisible ville de São José do Barreiro. Un véritable havre de paix dans la partie haute du Parc à plus de 1600 mètres d’altitude. Le Parc fait partie de la Serra do Mar, chaine de montagne avec des sommets à plus de 2000 mètres et plongeant dans l’Océan Atlantique, des paysages exceptionnels. Ce trekking propose donc de partir de 1600 mètres d’altitude pour rejoindre la mer.       2. Faire un retour à l’époque coloniale, phase marquante de l’histoire du Brésil Au-delà de la nature exubérante et ses paysages fascinants, ce chemin vous ramène à l’époque du cycle de l’Or fin 18e début 19e siècle. La région était alors occupée par les Indiens Guaianás. L’or provenait de la région intérieure du Minas Gerais et était acheminé à dos de mules par les troupes de la Couronne Portugaise jusqu’à Paraty, d’où partaient les bateaux pour le Vieux Continent chargés d’or et autres richesses naturelles du Brésil. Les sentiers que nous empruntons représentaient la route non-officielle utilisée par les contrebandiers qui fuyaient les contrôles et taxes appliquées par les troupes portugaises. Ils accédaient ainsi au petit port de Mambucaba à quelques kilomètres de Paraty.     3. Servir de repas pour les Indiens Guaianás? L’aventure des contrebandiers n’étaient pas sans encombres. Traversant des territoires indigènes Guaianás, certains ne verront jamais les plages idylliques de la Costa Verde, servis bien malgré eux comme plat principal d’un festin Guaianás.   De nos jours, le doute persiste encore sur la présence de la communauté indigène dans les forêts de la Bocaina. Prudence et vigilance sont de mise. Gardez un oeil sur vos compagnons de randonnée…     4. Trouver une pépite Les Indiens n’avaient que faire des cailloux transportés par le “plat principal”. Ouvrez l’oeil, à défaut de rencontrer des autochtones cannibales, vous aurez peut être la chance de débusquer une petite pétite d’or, heureuse de trouver un nouveau propriétaire.       5. Emprunter un chemin pavé au cœur d’une forêt luxuriante Ces sentiers alternatifs furent découverts par les troupes portugaises. À l’apogée du cycle du café, entre 1840 et 1864, elles décidèrent d’élargir et de paver tout le chemin jusqu’au littoral...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici