Constance Faysse

Recette du voyage réussi dans le Sud de la Bolivie
Jul11

Recette du voyage réussi dans le Sud de la Bolivie

              Récit de voyage et photos de Constance Faysse, conceptrice voyages chez Terra Andina Bolivia.                   Vous préparez un voyage en Bolivie et vous ne savez pas comment vous organiser ? Quelles régions prioriser ? Quelles activités choisir ?   Je suis allée explorer le terrain dans le Sud du pays, de Tupiza à Uyuni, afin de vous concocter la meilleure recette d’un voyage réussi !     10 jours de voyage de reconnaissance terrain pendant lesquels j’ai arpenté les canyons, traversé les déserts et les salars, longé les lagunes multicolores et gravi les montagnes pour réunir tous les éléments pour un séjour parfait dans cette magnifique région du pays.   Voici donc la recette du voyage idéal dans le Sud de la Bolivie…   1)    Prévoir une bonne dose de paysages incroyables Le Sud de la Bolivie recèle d’une variété incroyable de paysages…   Des canyons multicolores et de formes aussi surprenantes les unes que les autres : cathédrale, lama, aigle, souris…     La charmante ville de Tupiza est en effet entourée d’innombrables canyons : La Poronga, Canyon del Inca, Puerta del diablo, Valle de los Machos, Quebrada Palala, Torre Huayco…     Le clou du spectacle ? La « Ciudad de Roma ». Un extraordinaire paysage érodé avec de monumentales formations rocheuses dont les tons varient du blanc au rouge en passant par toutes les nuances d’ocre et de gris.     Le sud de la Bolivie, c’est aussi des déserts à couper le souffle. De sable beige, rouge, orangé ou encore de sel blanc, des déserts venteux, chauds, froids… cette région désertique est en effet d’origine volcanique et sa géologie est variée et surprenante !     Et ce n’est pas tout ! Au menu encore : des lagunes rouge brique, verte émeraude, bleue turquoise, ou encore jaune vif! Des volcans à 6000m, des geysers fumants ou bouillonnants, des villages fantômes, des ruisseaux au milieu de pâturages verts… Bref, il y en a pour tous les goûts !     2)    Ajouter une grande variété d’activités   Si vous aimez galoper au milieu des canyons tel un cow-boy ou traverser les déserts en 4×4, cette région est faite pour vous.   Rien de mieux qu’une expédition à pied, à cheval ou en 4×4 pour profiter des fabuleux paysages de l’Altiplano !   Il est possible de réaliser une petite randonnée à cheval d’une journée ou une excursion de plusieurs jours avec nuits en bivouac en pleine nature. Le cheval est un excellent moyen de locomotion pour découvrir la fantastique région de Tupiza dans une ambiance far-west.     Pour les moins aventuriers, de nombreux chemins...

Read More
Bolivie : du Sud Lipez à la Cordillère Royale
Jul22

Bolivie : du Sud Lipez à la Cordillère Royale

              Récit et images de Constance Faysse, conceptrice voyage chez Terra Andina Bolivia.                   La Bolivie ? Ça vous évoque quoi ? Personnellement, ce pays, un peu moins connu que ses voisins Pérou, Argentine et Chili, ne m’évoquait pas grand-chose à part la montagne et le froid, les “cholitas” aux chapeaux melon et jupons bouffants, les feuilles de coca et les lamas… Mais ça, c’était avant ! Maintenant, je peux vous raconter plein de choses sur ce pays magique. Car oui, fraîchement débarquée (et bizutée) dans l’équipe Terra Andina Bolivia, me voilà déjà en route pour 2 semaines de voyage de reco à travers la Bolivie.     Mon voyage débute à Sucre, charmante ville coloniale du département de Chuquisaca connue sous le nom de « cité blanche ». Ici, il fait chaud, il y a des fleurs et des arbres partout et il n’y a aucun haut building. Ça me change de La Paz !   Le premier jour, je découvre avec plaisir les hôtels de la ville : jolis patios colorés, jardins fleuris, terrasses avec vue panoramique, accueil charmant… Plutôt pas mal comme job de visiter des hôtels !   Le lendemain, visite guidée de la ville de Sucre :   l’agréable couvent de la Recoleta aux patios débordant de végétation, le musée ethnographique du textile aux magnifiques tissus faits-main (4 à 6 mois pour tisser un petit rectangle de 40x70cm, il en faut de la patience!), le cimetière de Sucre où les cercueils sont empilés comme des boîtes formant des « barres d’immeubles », on se croirait dans une mini-ville ! le musée la Casa de la Libertad où nous apprenons de nombreuses anecdotes sur l’indépendance de la Bolivie, le magnifique monastère San Felipe Neri aux murs blancs éclatants qui nous offre une vue imprenable sur la ville.     Le soir, j’ai l’immense plaisir d’assister à un diner spectacle de danses folkloriques à la Peña Origenes. Je suis même montée sur scène pour danser avec les artistes à la fin ! Je ne suis malheureusement pas aussi douée qu’eux…     Le dimanche, nous partons pour Tarabuco, à environ 1h30 de Sucre, où se déroule chaque dimanche matin le plus grand marché artisanal andin d’Amérique latine.   Nous arpentons les rues pavées pour découvrir tissus brodés, écharpes et pull en alpaga, sac en cuir, porte-monnaie, chaussures, porte-clés et autres objets typiques.   Nous nous plongeons également au cœur du marché de fruits et légumes où les habitants des villages environnants pratiquent le troc. J’essaye tant bien que mal de prendre quelques portraits des “mamitas” en train de troquer 3 tomates contre 2 piments....

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici