Virginie Roé

Road trip au Mexique
Jul13

Road trip au Mexique

Road trip au Mexique, carnet de voyage de Mexico à Merida par Sébastien, gérant Terra Maya, agence de voyages sur mesure au Mexique.     Difficile de résumer 1 mois de reco en quelques mots… Mon conseil ? venez au Mexique et vivez ces moments 🙂   Pour faire court, je suis parti de Mexico pour revenir doucement vers l’agence Terra Maya à Merida.     J’ai pris l’avion, le taxi, le bus, le bateau, le cheval, et beaucoup marché !     Je vais vous parler de mes 5 coups de cœur :   1 – Un grand coup de cœur pour tous nos guides et transporteurs. Tous sont différents mais partagent un excellent sens du service, de l’Amour de leur région, de leur pays et une culture incroyable !     2 – Une région que je ne connaissais pas : le sud de Oaxaca. Les plages sont incroyables et les villages de pêcheurs enchanteurs. Il y en a pour tous les goûts : le luxe avec des hôtels tout confort avec vue imprenable sur la côte. Une autre forme de luxe avec des cabanes sur des plages rien que pour vous. Il y a Mazunte, ambiance hippie, Zipolite, ambiance bobo et Puerto Escondido, ambiance plus populaire et locale. Bref, chaque lieu propose un charme unique.   Les activités y sont nombreuses : pêche, snorkeling, plongée, surf, centre écotouristique pour découvrir la faune et flore des mangroves (et observer les crocodiles), les cascades magiques (c’est leur vrai nom), etc.     3 – L’hôtel la casa del rector à Guanajuato : C’est du luxe et du vrai luxe. Service irréprochable, architecture mêlant le colonial et le moderne. Situé à merveille dans le centre avec ascenseur pour profiter d’une vue panoramique sur la ville (avec infinite pool d’eau de mer s’il vous plait 😉     4 – Le site archéologique de Yaxchilan : Accompagné de mon guide, j’ai eu le bonheur de partir avec le premier bateau du matin. Vous avez à gauche le Mexique et à droite le Guatemala, des crocodiles, des singes hurleurs, une guacamaya qui vole au dessus de vous (si vous avez de la chance). Nous sommes restés seuls sur le site pendant 1 heure, c’était magique.     5 – A l’ouest de Patzcuaro, je vous conseille d’aller découvrir Paricutin. L’un des volcans les plus jeunes du monde (né en 1943) peut se découvrir via une belle balade à cheval. A proximité, il ne reste plus rien du village sauf l’église  de San Juan Parangaricutiro qui surgit au dessus de la lave. C’est un paysage lunaire unique.     Conclusion, cela fait 18...

Read More
Carnet de voyage au Panama
Jul05

Carnet de voyage au Panama

                        10 bonnes raisons de visiter le...

Read More
Croisière aux Galapagos au large de l’Equateur
Feb21

Croisière aux Galapagos au large de l’Equateur

            Carnet de voyage d’Isa, conceptrice voyages chez Terra Andina Ecuador, suite à sa croisière aux Galapagos.                   Qui n’a jamais entendu parler des îles Galapagos? Voilà bien un nom qui, dès qu’il est prononcé, fait rêver et voyager en même temps !   C’est cet archipel mystérieux, à la fois désertique, parfois désolé, toujours coloré et sauvage,  et en même temps terre d’accueil d’une faune endémique unique au monde. Leur histoire est pourtant trop souvent méconnue et elles paraissent souvent inaccessibles.       C’est donc l’occasion pour moi de les découvrir le temps d’une croisière de 4 jours suivie d’une virée de deux jours sur Isabela, la plus grande et la plus sauvage des quatre îles habitées.       Découvertes par hasard au XVIème siècle par Tomas de Berlanga, les Galapagos furent le repère favori des pirates jusqu’au début du XIXème siècle. En effet, elles possèdent des points d’eau et sont un point de ravitaillement parfait au milieu du Pacifique. Les tortues Galapagos, embarquées sur les navires, pouvaient survivre longtemps sans eau ni nourriture et constituaient une réserve appréciable de chair fraîche. Pratique qui a causé la disparition de plusieurs espèces, dont le célèbre Lonesome George, disparu en 2012 et qui était le dernier représentant de son espèce, provenant de l’île Pinta.   Mais revenons à nos moutons ! Point de pirates et de pavillon noir pour moi !   Après un vol de deux heures pour Baltra, l’aéroport principal de l’archipel, j’embarque et mon navire, l’Anahi, est plutôt confortable et les maîtres à bord, accueillants !   Me voilà partie pour une croisière de 4 jours à la découverte de la partie sud de l’archipel, avec les îles San Cristobal, Española, Floreana et Santa Cruz.           Visites à terre et snorkeling sont au programme, les animaux sont toujours au rendez-vous et c’est un grand bonheur de pouvoir observer de si près iguanes marins, otaries et fous à pattes bleues, parmi de nombreuses autres espèces.       Émotions lorsque nous pouvons voir un faucon des Galapagos, espèce endémique, et la parade nuptiale un peu maladroite des albatros (vivant exclusivement sur Española de mars à décembre), nous a provoqué de beaux rires !         Nous ne sommes pas en reste avec les superbes spots de snorkeling ! Des otaries nous suivent et jouent avec nous, j’ai la chance d’être dans le groupe du « Captain » et c’est un spectacle de le voir descendre à 15m en apnée pour nous montrer des concombres de mer, cette espèce en danger pour cause de surpêche et maintenant protégée.   Nous...

Read More
Fernando de Noronha, la plus belle île du monde ?
Jan10

Fernando de Noronha, la plus belle île du monde ?

  Carnet de voyage à Fernando de Noronha, Brésil, texte et photos de Valérie Alonso, conceptrice voyages chez Terra Nossa, voyages sur mesure dans le Nordeste brésilien.   Mon dernier récit racontait mes aventures sur les chemins escarpés des montagnes péruviennes : 4 jours de trek, température moyenne autour de 0 et ma polaire en alpaga comme meilleure amie. Me revoilà dans un tout nouveau décor, plus tropical : j´ai posé mes valises depuis quelques mois dans le Nordeste du Brésil. Des dunes de sable, des plages et des températures frôlant très souvent les 30 degrés !   Mon premier voyage de reconnaissance ? Une découverte terrain grand luxe sur le plus bel archipel du monde, Fernando de Noronha, composé d’une vingtaine d’îles sauvages à 500 km de Recife. Vous allez me dire, elle exagère la petite… j´entends déjà mes collègues de Terra Chile me dire : « non mais allo, la plus belle d’Amérique Latine, c´est l´île de Pâques! ». Challenge accepted ! Voici la preuve en image qu’un archipel grandiose se cache ici en plein océan atlantique, sur les côtes brésiliennes.     Je suis revenue de ce petit paradis pour vous faire partager les 5 expériences à vivre à Fernando de Noronha. De quoi très bien commencer l’année 2017 :     La Praia do Sancho a bien été élue comme étant la plus belle plage du monde ! Ce petit paradis aux eaux cristallines devance de loin ses voisines des Caraïbes. Pour y accéder, il faudra emprunter un petit escalier abrupt et étroit… Toutes les merveilles de ce monde se méritent ! Pour les moins téméraires, vous pouvez choisir l´option d´un petit bateau pour accéder à la plage. L´embarcation vous fera découvrir par la même occasion les alentours de l´île.       J´ai eu la chance de dormir dans le plus bel hôtel de l´île. La Pousada Maravilha – Merveille en français – porte très bien son nom.   Encore une fois, toutes les belles choses se méritent, il y a seulement 8 chambres dans ce petit coin de paradis. Le jacuzzi extérieur des bungalows est un vrai plus pour les fins de journées difficiles ! C´est le seul hôtel de l´île qui offre une telle vue sur l´océan et qui est à 5 minutes à pied de la plage. Pour compléter l´expérience jusqu’au bout, j´ai été obligée de tester quelques mets du restaurant de l´hôtel. Je vous conseille les crevettes croustillantes accompagnées d´une bonne Caïpirinha bien fraîche.   Le seul inconvénient du lieu c´est le réveil par le bruit des vagues…Bref vous l´avez compris, c´est le lieu idéal pour une lune de miel (avis aux futurs mariés qui me lisent) – Fin de la...

Read More
Mexique : Basse Californie, désert entre deux mers
Dec13

Mexique : Basse Californie, désert entre deux mers

            Carnet de voyage en Basse Californie, texte et photos de Sophie, conseillère voyages chez Terra Maya.                   La péninsule de Basse Californie au nord-ouest du Mexique, est une véritable langue de désert entre le Pacifique et la mer de Cortés.     La région est totalement différente du reste du Mexique. Elle est à la fois désertique et montagneuse, avec des paysages de cactus à perte de vue. La roche volcanique plongeant dans la mer turquoise est à couper le souffle !     En arrivant à la Paz, on découvre une chaleur bien différente de celle du Yucatán. L’air n’est pas humide, le vent chaud de la mer vous caresse et vous invite à partir à la découverte de cette terre inconnue.   La Paz est la capitale de la Basse Californie Sud (Mexicali étant la capitale de la Basse Californie Nord). Il s’agit d’une petite capitale (pour le Mexique), soit environ 280 000 habitants, où il fait bon vivre. L’ensemble de la ville semble tourné vers la mer, Mer de Cortés, baptisée « Aquarium du monde » par Jacques Cousteau qui a passé de nombreuses années dans cette région du Mexique.   Très vite, on comprend pourquoi la Mer de Cortés mérite pleinement ce surnom qui lui a été donné par le célèbre commandant au bonnet rouge. Les embarcations partent directement de la plage du malecón (digue) et au bout de quelques minutes seulement, on découvre les premières tortues, requins baleines et raies qui évoluent en liberté. En s’approchant de l’île Espiritu Santo, on entend au loin le cri de lions de mer. Petit à petit on distingue leurs centaines de silhouettes affalées sur les rochers. Les petits s’amusent à se jeter dans l’eau, sous le regard fatigué des plus gros. Les adultes ne sont pas joueurs (certainement trop occupés à digérer !), en revanche leur progéniture s’amusera volontiers sous l’eau avec vous !       Autre étape magique de la Basse Californie sud : Todos Santos. Petite ville d’artistes, paisible, au bord de l’Océan Pacifique. Il y fait bon vivre, le climat est agréablement rafraîchi par le vent de l’Océan. On y vient pour faire du surf ou du cheval au coucher du soleil, de la marche ou du kayak (sur le lac la Poza). L’hôtel incontournable de cette cité tranquille est bien entendu L’hôtel California, rendu très célèbre par le groupe Eagles, qui s’en est inspiré pour écrire la chanson du même nom.       Cap vers le Nord, pour découvrir le petit port de pêcheurs de Loreto. Préparez-vous à voir de véritables paysages...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici