Sébastien Cœur

Colombie : le réalisme magique à Mompox
Feb13

Colombie : le réalisme magique à Mompox

      Par Sébastien Cœur, concepteur de voyages chez Terra Colombia             Colombie, García Marquez, Mompox : Looking for Macondo.   Macondo, ce nom ne vous dit peut-être rien, mais c’est pourtant l’un des symboles du réalisme magique dans l’univers de Gabriel García Marquez, le seul écrivain colombien ayant reçu, en 1982, le prix Nobel de littérature. Macondo est le village imaginaire, situé dans la région du Magdalena entre la mer des caraïbes et la Sierra Nevada, dans lequel se déroule les aventures de la famille Buendía, protagoniste du chef d’œuvre du maître colombien: « Cent ans de solitude ».   Petite immersion dans l’ambiance de Mompox:     Si Aracataca, la cité natale de García Marquez, pourrait à bien des égards admettre la comparaison avec Macondo – au point même que son maire a voulu, il y a quelques années, renommer sa ville du nom de Macondo afin de rendre hommage au plus illustre des Aracateño – je vous invite aujourd’hui à découvrir Mompox, certainement le dernier village entièrement colonial de la région Caraïbes, au sens large, et problablement le seul que l’on puisse encore comparer avec la terre natale des Buendía tant le temps semble s’y être arrêté. Arrivée à Mompox – Colombie   Se rendre à Mompox, depuis Santa Marta ou Carthagène, est une aventure en soi. On y accède par voies terrestre et maritime. C’est un trajet qui peut durer entre 6 et 7 heures, sur des routes (ou parfois des pistes) assez lentes, mais c’est l’occasion de passer par un grand nombre de petits villages, d’observer une végétation dense et une quantité impressionnante d’animaux. Quelqu’un d’observateur verra le passage dans tous les villages comme une source d’informations sans limite. Les lecteurs de Gabriel Garcia Marquez ne pourront se défaire de l’impression d’être en plein cœur de l’un de ses romans. Je vous propose donc une immersion dans la Colombie « profonde », authentique, historique. En effet, Mompox, deuxième site colombien à être classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est une ville coloniale très riche historiquement, par laquelle passaient tous les bateaux de la Grande Colombie et toutes les marchandises qui venaient de l’intérieur des terres et allaient jusqu’à Carthagène. Le fleuve Magdalena était à l’époque une véritable route. Douanes de Mompox – @ Luis Alfredo Dominguez Hazbun Mompox était donc une ville riche, dans laquelle s’est développé l’artisanat fin de l’or et de l’argent (filigrane). Vous pourrez prendre le temps de visiter certaines des 6 églises, de rencontrer les artisans dans leurs ateliers de filigrane, de parcourir un magnifique cimetière où le blanc prédomine et dans lequel une...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici