Virginie Roé

Calakmul : au coeur de la jungle mexicaine
Dec09

Calakmul : au coeur de la jungle mexicaine

Suivez les aventures tropicales de Coco à Calakmul !   Un carnet de voyage made by Corentin, responsable des réservations et opérations chez Terra Maya.     Des phrases, des périphrases et des paraphrases… Des verbes, trop de verbes! A l’essentiel: des images, des idées, des sensations. De la sueur, du son et des arbres.   Situons un peu l’aventure: au sud de la péninsule du Yucatán, à deux pas du Guatemala, la réserve de Calakmul.   Quelques villages nichés au fond de la jungle, de nombreuses zones archéologiques plus ou moins oubliées ou « découvertes », des pluies torrentielles ou un soleil de plomb.     D’abord, la jungle Des arbres immenses, des lianes entremêlées, des fougères sur les troncs, des orchidées partout. Une couverture de végétation impénétrable, une odeur permanente d’humus humide, de champignon, de vivant et d’éternel.       Puis ses occupants Rampants, grimpants, rugissants, tissants, bruissants et crissants. Jamais agressifs, parfois impressionnants.     Soudain, le mineral surgit du végétal Tiens, une ruine. Résistant à la marée verte, ou absorbée par elle. Refuge d’animaux opportunistes, terrain de jeu de rares humains curieux. Souffle des alizés dans les pierres, concert des grillons omniprésents; ambiance mystique et réflexions anthropologico-philosophiques.       Parmi les habitants de cette jungle, quelques bipèdes. Installés tant bien que mal, nature aussi hostile que généreuse. Forêt paradisiaque, ouragans destructeurs. Dans les parcelles maïs, courge, tomates et haricots. Fruits aux couleurs vives, de taille et goûts divers et nouveaux, offerts au premier qui tend le bras. Des pistes proches du circuit de motocross, transformées en torrents de boue à la saison des pluies. Des amoureux de la nature, dont on dépend pour tout et dont on sait la générosité.         La tranquillité des villages, les femmes qui lavent le linge en riant, le crieur qui annonce les nouvelles du jour. Les tortillas qui cuisent sur le comal, les poules qui gambadent, les chiens qui font la sieste et les enfants qui jouent dans les arbres.   Quelques graines de courges grillés, une bière et une partie de dominos pour un dimanche réussi.         Contactez Coco pour en savoir plus sur son séjour à Calakmul et retrouvez en ligne tous nos circuits dans cette région et partout ailleurs au Mexique...

Read More
San Pedro de Atacama au Chili : lagunes, salars et flamants roses
Oct17

San Pedro de Atacama au Chili : lagunes, salars et flamants roses

San Pedro de Atacama : le désert le plus aride du monde             Carnet de voyage à San Pedro de Atacama au Chili. Récit, photos et vidéo by Tatiana, conceptrice voyages chez Terra Chile.                 Il y a un peu plus de 5 mois, en mai 2019, j’ai atterri au Chili. Pays à la géographie atypique, long ruban de plus de 4000km, bordé à l’Ouest par l’océan Pacifique et à l’Est par la Cordillère des Andes.   Premier pas pour moi en Amérique Latine, et j’ai vite le sentiment que mon expérience au pays des poètes me réserve de belles surprises. Seul petit bémol, je suis arrivée au moment où le froid et la brume s’installaient dans la baie de Valparaiso, hémisphère Sud oblige, ce qui pour une cadurcienne, fut assez déconcertant, enchaîner 2 hivers de suite!   Qui ne rêverait donc pas d’une escapade dans le désert le plus aride du monde en plein hiver chilien ?   Je me suis envolée le 31 juillet pour San Pedro de Atacama, charmante oasis pleine de vie. Petit village aux rues en terre battue, qui s’est principalement construit autour de la Calle Caracoles.   Que trouver dans cette oasis ? Des petites boutiques artisanales, des restos, un certain nombre d’hôtels et surtout autant d’agences de tourisme que de casinos à Las Vegas. Mais Terra Chile a le secret, dans ce labyrinthe d’agences, de trouver la perle rare, où sont les vrais professionnels…   Pendant 4 jours, accompagnée de guides exceptionnels qui ont l’art de transmettre leurs connaissances et leur amour du Chili, j’ai eu la chance de pouvoir admirer d’incroyables lagunes peuplées de flamants roses, des sites archéologiques de pétroglyphes me faisant voyager dans l’histoire, des Salars aux magnifiques couleurs lors de couchers de soleil.     J’ai pique-niqué face à de sublimes lacs sur les hauts plateaux andins, bu du Pisco Sour au sommet d’un canyon. Je me suis retrouvée les pieds dans la neige en haut d’un cratère, fait une randonnée dans la Vallée des Cactus au milieu des roseaux, et me suis baignée dans les Geysers Blancs à 4300 mètres d’altitude.       J’ai également eu l’opportunité de pouvoir observer une faune très diversifiée, lamas, vigognes, renards, j’ai même eu la chance d’assister à la danse des flamants chiliens.         Quoi de mieux pour illustrer mes propos que de vous partager mes quelques photos… histoire de vous donner envie de rendre visite à vos collègues chiliens.       Contactez Tatiana pour en savoir plus sur son séjour et retrouvez en ligne nos meilleurs circuits dans le désert d’Atacama...

Read More
Top 3 des routes mythiques d’Australie
Sep04

Top 3 des routes mythiques d’Australie

Australia on the road Dans un pays qui fait 14 fois la taille de la France, les distances à parcourir peuvent être longues pour aller d’une ville à l’autre. Ça tombe bien puisqu’en Australie les centres d’intérêts les plus fascinants se trouvent sur la route.   Alors préparez votre playlist préférée et suivez-nous à la découverte de trois des routes les plus mythiques au pays des kangourous !   La Great Ocean Road : une route historique et sauvage Falaises tombant dans l’océan, forêts d’eucalyptus peuplées de koalas, plages sauvages, chutes d’eau vertigineuses, les paysages qui vous attendent sur la route la plus connue du Victoria sont à couper le souffle !   Cette voie de 243 km de long relie Torquay à Port Campbell, et a été construite entre 1919 et 1932 par les soldats revenus de la Première Guerre Mondiale en souvenir de ceux qui y ont laissé la vie. Cette route est d’ailleurs considérée comme le plus grand mémorial au monde.   Notre conseil ? Prenez le temps de la parcourir et arrêtez-vous à chaque fois que vous en aurez envie !   Allez fouler la plage de Bells Beach à Torquay, un spot de surf bien connu des fans de Point Break, campez et randonnez dans le parc de Great Otway, faites une halte à Port Fairy, un village de pêcheurs, pour déguster des produits de la mer dans l’un des cosy restaurants du centre.       Baladez-vous sur la plage de la Loch Ard Gorge, allez visiter le plus vieux phare d’Australie à Cape Otway, promenez-vous parmi les arbres centenaires de la Maits Rest Forest à Apollo Bay et allez admirer la London Arch, surnommée London Bridge pour sa ressemblance avec le fameux pont britannique jusqu’à l’effondrement de sa première arche.   Le point d’orgue du voyage ? Les célèbres 12 apôtres qui s’élèvent dans l’océan. N’hésitez pas à aller les observer depuis la plage des Gibson Steps au coucher du soleil, effet garanti !     Partez à la découverte de la Great Ocean Road avec Terra Australia.   L’Explorers Highway : pour les baroudeurs en quête de poussière Amateurs de routes de terres, de poussière et de paysages désertiques, l’Explores Highway est faite pour vous ! Cette route mythique de plus de 3000 km traverse l’Australie du nord au sud de Darwin à Adelaïde et vous mènera des parcs luxuriants du nord aux vignobles du sud en passant par les terres arides du centre.   Nitmiluk, Kakadu, Litchfield, dès le départ les tentations de s’arrêter sont nombreuses… Cédez-y sans hésitation ! Baignade dans des cascades, randonnées dans le bush, croisière à...

Read More
Brésil : Trek du Pati, Mission Chapada Diamantina
May16

Brésil : Trek du Pati, Mission Chapada Diamantina

            Carnet de voyage à la Chapada Diamantina, trek du Pati. Récit, video et photos de Sébastien, concepteur voyage chez Terra Brazil.                 Quand je suis arrivé au bureau du MI6 – Terra Brazil ce matin, j’avais un nouvel ordre de mission émanant de l´agent très spécial M (alias Luc) :   « Bonjour agent spécial Sébastien ! Votre mission, si toutefois vous l’acceptez, consiste à découvrir la région de la Chapada Diamantina. Située dans l´Etat de Bahia à 500 km à l’Ouest de Salvador, c´est une formation géologique constituée de grands plateaux, le Monument Valley Brésilien ! Vous devrez rencontrer nos agents locaux et faire une reconnaissance du terrain. Attention pour cette mission, vous n´aurez pas accès aux gadgets de l´Agent Q, il faudra donc marcher et porter son sac à dos… »     Après un vol Rio de Janeiro / Salvador, une nuit d´étape dans la capitale bahianaise suivie de 7 heures de bus, j’arrive dans la petite ville coloniale de « Lençois », la porte d’entrée de ce parc national de 84 000 kilomètres carrés, Eldorado des randonneurs.   Aperçu en video :     Première étape de ma mission, je rayonne autour de Lençois pendant 4 jours et me familiarise avec les principaux sites naturels de la région. Randonnées dans le lit des rivières environnantes, anciens lieux de prospection des chercheurs de diamants. Ascension du plateau de la chute de la Fumaça, l’une des plus hautes du Brésil avec ses 366 mètres. Baignade dans le Poço Azul, caverne célèbre pour ses eaux bleues cristallines. Marche de 6 km à la lampe frontale dans la grotte de la Torrinha et montée du Morro do Pai Inacio d´où l´on peut observer l´un des plus beaux panoramas de la région.         Deuxième étape de ma mission, le trek du Pati. Je commence par une journée de traversée sur les sentiers qui rejoignent Lençois à Capão, puis cap au Sud, je pénètre dans le parc naturel pour une immersion complète. Accompagné d’un guide et de deux intrépides aventuriers, nous gravissons les hauts plateaux. Le paysage qui défile devant nos yeux, ponctué des Morros, est grandiose.         Après quelques frayeurs sur les chemins escarpés des muletiers, nous redescendons dans la vallée où nous passons deux nuits en refuge à l’ombre du Morro Castelo et du Morro Branco. Au fond de la vallée entourée d´une forêt luxuriante toute tropicale nous suivons le cours des ruisseaux et passons de cascade en cascade.       Le 4ème jour, je ressors du parc par le flanc Ouest et traverse la Cordillère du...

Read More
Voyage Panama : Traversée du Nord au Sud
Mar28

Voyage Panama : Traversée du Nord au Sud

    Carnet de voyage au Panama. Récit, photos et videos de Marion, conceptrice voyages chez Terra Caribea.         LIEU: Boca Chica HEURE LOCALE : 8h00 CONTEXTE : Après la semaine de reco de Lou, nous commençons la mienne depuis Boquete, direction Boca Chica. ESPRIT : Qu’est-ce que nous réserve cette région ?   Boca Chica c’est là pour ceux qui ne savent pas :     Pensant ne rien y trouver de bien intéressant, j’ai prévu qu’une seule nuit « étape » pour couper la route entre Boquete et Santa Catalina. Finalement, il s’est avéré que cette région fut l’un de nos plus gros coups de cœur du pays.   Un accueil chaleureux des gérants du Bocas del Mar, le tour au coucher du soleil pour observer les oiseaux avec un bon verre de vin blanc, l’excellent diner que nous avons pu déguster au restaurant de l’hôtel et l’inoubliable, magique, époustouflante matinée dans le parc de Chiriqui en bateau ! Un bateau privé rien que pour nous pour découvrir des îles désertes aux allures de carte postale :       Choquée par ce paysage, les étoiles pleins les yeux, nous devons quitter ce paradis sur terre ! Quel dommage de ne pas pouvoir y reste plus longtemps.   LIEUX : SANTA CATALINA HEURE LOCALE : 10h00 CONTEXTE : Le meilleur endroit pour faire de la plongée sur la côte pacifique. ESPRIT : Prête pour découvrir les fonds marins !   Après plus d’une heure de bateau et avoir croisé quelques baleines en chemin, nous arrivons aux alentours de Isla Coiba. Nous enfilons nos palmes et nos masques et plongeons du bateau.   Les guides c’est bien, mais à tous être autour, on se fonce dedans. Je décide donc de faire la maligne et d’aller nager toute seule de mon côté quand soudain, je vois un….. Requin ! Un peu blanche de panique malgré mes coups de soleil je remonte à la surface… le groupe, le guide… mmmh un peu loin. J’essaie de les rejoindre calmement jusqu’au moment où le guide m’explique qu’il s’agit d’un bébé requin totalement inoffensif…. Plus de peur que de mal !   Je préfère quand même de loin notre  rencontre avec une jolie tortue :     LIEUX : PEDASI HEURE LOCALE : 18h00 CONTEXTE : Petit village de pêcheurs ou la tranquillité règne. ESPRIT : On vit un rêve éveillé   Isabelle et Robert de la Rosa de los vientos nous accueillent chez eux chaleureusement. Ils nous conseillent une excursion le soir sur Isla Canas. Ne sachant pas trop à quoi nous attendre, nous rejoignons un petit bateau à moteur au coucher du soleil. Nous arrivons dans un petit village ou des hôtes nous avaient préparé à manger. Nous dînons...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici