Virginie Roé

Brésil : Trek du Pati, Mission Chapada Diamantina
May16

Brésil : Trek du Pati, Mission Chapada Diamantina

            Carnet de voyage à la Chapada Diamantina, trek du Pati. Récit, video et photos de Sébastien, concepteur voyage chez Terra Brazil.                 Quand je suis arrivé au bureau du MI6 – Terra Brazil ce matin, j’avais un nouvel ordre de mission émanant de l´agent très spécial M (alias Luc) :   « Bonjour agent spécial Sébastien ! Votre mission, si toutefois vous l’acceptez, consiste à découvrir la région de la Chapada Diamantina. Située dans l´Etat de Bahia à 500 km à l’Ouest de Salvador, c´est une formation géologique constituée de grands plateaux, le Monument Valley Brésilien ! Vous devrez rencontrer nos agents locaux et faire une reconnaissance du terrain. Attention pour cette mission, vous n´aurez pas accès aux gadgets de l´Agent Q, il faudra donc marcher et porter son sac à dos… »     Après un vol Rio de Janeiro / Salvador, une nuit d´étape dans la capitale bahianaise suivie de 7 heures de bus, j’arrive dans la petite ville coloniale de « Lençois », la porte d’entrée de ce parc national de 84 000 kilomètres carrés, Eldorado des randonneurs.   Aperçu en video :     Première étape de ma mission, je rayonne autour de Lençois pendant 4 jours et me familiarise avec les principaux sites naturels de la région. Randonnées dans le lit des rivières environnantes, anciens lieux de prospection des chercheurs de diamants. Ascension du plateau de la chute de la Fumaça, l’une des plus hautes du Brésil avec ses 366 mètres. Baignade dans le Poço Azul, caverne célèbre pour ses eaux bleues cristallines. Marche de 6 km à la lampe frontale dans la grotte de la Torrinha et montée du Morro do Pai Inacio d´où l´on peut observer l´un des plus beaux panoramas de la région.         Deuxième étape de ma mission, le trek du Pati. Je commence par une journée de traversée sur les sentiers qui rejoignent Lençois à Capão, puis cap au Sud, je pénètre dans le parc naturel pour une immersion complète. Accompagné d’un guide et de deux intrépides aventuriers, nous gravissons les hauts plateaux. Le paysage qui défile devant nos yeux, ponctué des Morros, est grandiose.         Après quelques frayeurs sur les chemins escarpés des muletiers, nous redescendons dans la vallée où nous passons deux nuits en refuge à l’ombre du Morro Castelo et du Morro Branco. Au fond de la vallée entourée d´une forêt luxuriante toute tropicale nous suivons le cours des ruisseaux et passons de cascade en cascade.       Le 4ème jour, je ressors du parc par le flanc Ouest et traverse la Cordillère du...

Read More
Voyage Panama : Traversée du Nord au Sud
Mar28

Voyage Panama : Traversée du Nord au Sud

    Carnet de voyage au Panama. Récit, photos et videos de Marion, conceptrice voyages chez Terra Caribea.         LIEU: Boca Chica HEURE LOCALE : 8h00 CONTEXTE : Après la semaine de reco de Lou, nous commençons la mienne depuis Boquete, direction Boca Chica. ESPRIT : Qu’est-ce que nous réserve cette région ?   Boca Chica c’est là pour ceux qui ne savent pas :     Pensant ne rien y trouver de bien intéressant, j’ai prévu qu’une seule nuit « étape » pour couper la route entre Boquete et Santa Catalina. Finalement, il s’est avéré que cette région fut l’un de nos plus gros coups de cœur du pays.   Un accueil chaleureux des gérants du Bocas del Mar, le tour au coucher du soleil pour observer les oiseaux avec un bon verre de vin blanc, l’excellent diner que nous avons pu déguster au restaurant de l’hôtel et l’inoubliable, magique, époustouflante matinée dans le parc de Chiriqui en bateau ! Un bateau privé rien que pour nous pour découvrir des îles désertes aux allures de carte postale :       Choquée par ce paysage, les étoiles pleins les yeux, nous devons quitter ce paradis sur terre ! Quel dommage de ne pas pouvoir y reste plus longtemps.   LIEUX : SANTA CATALINA HEURE LOCALE : 10h00 CONTEXTE : Le meilleur endroit pour faire de la plongée sur la côte pacifique. ESPRIT : Prête pour découvrir les fonds marins !   Après plus d’une heure de bateau et avoir croisé quelques baleines en chemin, nous arrivons aux alentours de Isla Coiba. Nous enfilons nos palmes et nos masques et plongeons du bateau.   Les guides c’est bien, mais à tous être autour, on se fonce dedans. Je décide donc de faire la maligne et d’aller nager toute seule de mon côté quand soudain, je vois un….. Requin ! Un peu blanche de panique malgré mes coups de soleil je remonte à la surface… le groupe, le guide… mmmh un peu loin. J’essaie de les rejoindre calmement jusqu’au moment où le guide m’explique qu’il s’agit d’un bébé requin totalement inoffensif…. Plus de peur que de mal !   Je préfère quand même de loin notre  rencontre avec une jolie tortue :     LIEUX : PEDASI HEURE LOCALE : 18h00 CONTEXTE : Petit village de pêcheurs ou la tranquillité règne. ESPRIT : On vit un rêve éveillé   Isabelle et Robert de la Rosa de los vientos nous accueillent chez eux chaleureusement. Ils nous conseillent une excursion le soir sur Isla Canas. Ne sachant pas trop à quoi nous attendre, nous rejoignons un petit bateau à moteur au coucher du soleil. Nous arrivons dans un petit village ou des hôtes nous avaient préparé à manger. Nous dînons...

Read More
Torres del Paine : récit du trek légendaire
Jan28

Torres del Paine : récit du trek légendaire

            Carnet de Voyage en Patagonie, à Torres del Paine au Chili Récit, photos et carte réalisés par Marius, concepteur voyages chez Terra Chile.                   Avant de m’installer à Valparaíso j’avais déjà parcouru une bonne partie du Chili. Je m’étais fait doucher par les pluies diluviennes de Chiloé, j’avais fait de l’acroyoga et du sandboard sur les dunes du désert d’Atacama, j’avais barbotté dans une piscine au sommet d’un gratte-ciel de Santiago et j’avais même été barman au bras plâtré dans un minuscule village perdu au pied de la Cordillère des Andes. Mais il restait une partie du Chili qui m’échappait encore, la partie la plus inaccessible et la plus fascinante : la Patagonie.   Après de nombreux rebondissements le verdict est tombé : ma prochaine mission terrain se ferait dans le parc national Torres del Paine. De tous les recoins de la Patagonie chilienne Torres del Paine est de loin le plus célèbre, pour ses paysages d’une beauté à faire pâlir de jalousie un Boticelli, pour ses peuples natifs aux coutumes fascinantes mais aujourd’hui tragiquement éradiqués et pour son abondante faune aussi élégante que bizarre. Cette immense étendue sauvage est surtout un fantastique terrain de jeu pour les avides randonneurs, au rang desquels je me compte ; et de tous les sentiers qu’on y trouve, le Trek W qui ourle le Massif Paine sur cinq jours de marche est de loin le plus convoité.   Vous comprendrez donc facilement ma joie féroce de pouvoir enfin m’y rendre et l’arpenter en personne, de pouvoir en connaître le froid vent d’ouest, les pics de roche inaccessibles, l’eau glacée des lacs, la morsure capricieuse de la neige et le grondement tonitruant des glaciers. Une aventure pareille peut très bien se savourer tout seul, mais elle gagne aussi à être partagée. C’est pour ça que je vous invite à me suivre pour cinq jours sur ce trek légendaire dans la région la plus australe du Chili, du continent Américain et, au passage, du monde.   Cliquez sur chaque étape du trek sur la carte pour découvrir une partie du récit :     Suivez Marius lors de son voyage en Patagonie chilienne et découvrez le plus mythique des treks !     Contactez Marius pour en savoir plus sur son séjour au Parc Torres del Paine et consultez notre circuit Trek W...

Read More
Afrique du Sud : Joburg, Blyde River Canyon, Safari dans Thornybush et Swaziland
Jan14

Afrique du Sud : Joburg, Blyde River Canyon, Safari dans Thornybush et Swaziland

          Carnet de voyage de Johannesburg jusqu’au Swaziland en passant par le Blyde River Canyon et la réseve privée de Thornybush. Texte, photos et vidéo de Laurie, conceptice voyages chez Terra South Africa.                 La vidéo de son circuit :     Johannesburg Après un court vol depuis le Cap, j’arrive à Joburg en début de matinée. Tout juste le temps de récupérer ma valise et ma voiture de location, me voilà partie à la découverte de Johannesburg (non sans quelques appréhensions je dois l’admettre, car parait-il que la circulation est compliquée).   Première découverte : le plus célèbre township d’Afrique du Sud, Soweto ! Je me rends chez Lebo, qui y vit, afin de partir pour une petite balade à vélo. Nous parcourons les rues à la rencontre des habitants du quartier et j’aperçois la maison de Nelson Mandela !     À peine rentrée et me voilà repartie pour le musée de l’Apartheid, une étape incontournable pour comprendre l’histoire de ce magnifique pays.     Je termine ma journée par la visite de la Satyagraha House, où vécut Gandhi pendant son séjour en Afrique du Sud. Je remonte le temps à travers les pièces de la maison et déguste un délicieux thé dans le salon où Gandhi écrivit ses mémoires.   Après cette magnifique journée riche en émotions, je rejoins mon hôtel pour me reposer car une longue route m’attend le lendemain.   Blyde River Canyon Aujourd’hui, direction White River et découverte du Blyde River Canyon (3ème plus grand Canyon au monde s’il vous plaît !).   Petite vérification avant de partir : Playlist : ok Batterie Appareil photo : ok Essence : ok Go pro chargée et à portée de main : ok Allez, c’est parti !   Sur la route, je m’arrête à Graskop découvrir le tout nouveau « Graskop Lift ». C’est un ascenseur qui vous permet de descendre au fond de la gorge et traverser cette inattendue Rainforest. Une superbe première étape pour commencer la « Panorama Route » et apprécier les différents points de vue du Blyde River Canyon.   Mon point de vue préféré ? « The Three Rondavel » qui vous offre une vue à couper le souffle sur le Canyon et la rivière en contrebas !     Après une longue journée, je me dirige vers mon hôtel à White River. Demain, direction le Parc Kruger et la Réserve Privée de Thornybush !   ThornyBush & Kruger L’heure du Safari a sonné ! Je prends la route pour le nord en direction de Thornybush et j’en profite pour visiter le Hoedspruit...

Read More
Rurrenabaque, les portes de l’Amazonie bolivienne
Apr04

Rurrenabaque, les portes de l’Amazonie bolivienne

Rurrenabaque, les portes de l’Amazonie bolivienne             Carnet de voyage en Bolivie par Loïc, Terra Bolivia.                     Quand on parle d’Amazonie, on pense souvent au Brésil, au Pérou voire à l’Équateur. Pourtant, la Bolivie offre une des parties les plus intéressantes et l’un des parcs nationaux les plus “riches” au monde.   Rurre, ville tranquille Bienvenue à Rurrenabaque, ou Rurre pour les intimes ! Cette petite ville, à la frontière des départements de La Paz et du Beni, jouit d’une situation toute particulière, à la croisée de la Cordillère des Andes et du bassin amazonien. On y est accueilli chaleureusement par sa population, après 30 minutes d’avion depuis la capitale gouvernementale la plus haute du monde.   Pendant la journée, l’humidité et les températures élevées rendent l’ambiance plutôt tranquille. On profite des hôtels, de leur patio et piscine, à la recherche d’un peu de fraîcheur. Puis, à la tombée de la nuit, les rues s’animent et le bal des mototaxis démarre. C’est en effet le moyen le plus facile de se déplacer à Rurre. Ensuite, ses restaurants et bars, aux charmes exotiques et tous faits de bois tropicaux, se remplissent petit à petit. Ici, on vient prendre des renseignements pour les prochains jours ou partager les expériences incroyables que l’on vient de vivre autour de quelques verres. Car oui, si on vient à Rurre, c’est pour toute autre chose : ses environs !             Welcome to the jungle Direction la selva ! Après deux heures de navigation sur les rios Beni et Tuchi, nous voilà en plein cœur de la jungle et du Madidi, un des parcs qui offre le plus de biodiversité au monde. Ici l’expérience est immersive, c’est l’Amazonie !   On se retrouve au milieu de cette végétation luxuriante et on se sent alors tout petit, entouré de ces arbres géants. Et cette nature s’offre aux plus patients. Notre guide nous apprend à être observateur, attentif et à l’écoute. Tout d’abord avec la flore, on apprend sur les bienfaits de chaque plante. Mais aussi avec la faune, car il y en a autant au sol (tapir, cochons sauvages, félins, papillons, insectes…), que dans les airs (aras, toucans, hérons, singes…).   De nuit, l’expérience prend encore plus de sens, l’ouïe est mise à contribution et les bruits de la jungle nous entourent littéralement. A l’aide d’une lampe torche, dans de petites lagunes, les yeux des alligators se transforment en véritables billes d’or. Les lucioles, elles, nous offrent un spectacle naturel étonnant, digne d’un feu d’artifice. Et lorsqu’on rentre...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici