Emilie Pinel

Top 5 sur la côte atlantique de Patagonie !
May29

Top 5 sur la côte atlantique de Patagonie !

  Carnet de bord en Patagonie atlantique, par Emilie, conceptrice voyages chez Terra Argentina, agence locale basée à San Carlos de Bariloche.   Voyager est bien plus qu’une simple découverte. C’est être stimulé par l’inconnu, ému par des rencontres,  être acteur de son voyage et faire de multiples expériences qui nous marqueront à vie.   C’est pourquoi nous sommes parties (Ewelina, Emilie et Jacquie) en voyage de repérage tester les expériences à vivre côté Atlantique!     On vous livre notre top 5 des activités à ne pas manquer à Bahia Bustamente :   1. Approche des éléphants de mer sur la plage La Péninsule Valdès est un véritable sanctuaire de la faune marine, et les plages sont souvent habitées par les éléphants de mer.  En quelques chiffres, un éléphant de mer c’est :   – 4 tonnes – 6 mètres – 10 cm d’épaisseur de graisse   Plus que de l’observation de la faune marine, il s’agit d’une exploration sur le territoire des éléphants de mer.     2. Snorkeling avec les lions de mer Combinaison, masque, palme, tuba et on se jette à l’eau !  Les lions de mer sont des animaux très curieux et très joueurs, ils viendront s’amuser avec vous dans l’eau. Moment inoubliable garanti !     3. Rencontre avec 1.000.000 d’individus 1 million de manchots de Magellan ! Le chiffre est arrondi et dépend surtout de la période, mais l’effet est là ! Il existe plusieurs colonies de manchots sur la côte Atlantique argentine, notamment Punta Tombo, Punta Ninfas, San Lorenzo ou encore Cabo dos Bahias. Nous retiendrons surtout la colonie de Punta Ninfas à El Pedral Lodge où nous étions seules avec les manchots. Les gestes et les attitudes du manchot rendent celui-ci très sympathique à nos yeux. Pouvoir les voir d’aussi près et les admirer pendant des heures est une expérience que nous recommandons chaudement.     4. À la pêche aux algues Bahia Bustamante a la particularité d’exploiter les algues de l’Atlantique. Une équipe de plongeurs les récoltent au fond de l’océan. Après la pesée, le séchage, et le tri, des tonnes d’algues sont envoyées dans le monde entier pour en faire des compléments alimentaires, des gélatines alimentaires, etc. Rencontre avec ces plongeurs et ce village de l’extrême!     5. Voyage au temps des pionniers Revenir au temps des pionniers: se retrouver au volant d’une ancienne « estanciera » et parcourir la steppe et les sentiers au bord de l’Atlantique.     BONUS : zoom sur l’oeuvre de Boltanski L’homme qui murmurait à l’oreille des baleines   L’œuvre du Français Christian Boltanski, Misterios, située au Cap Aristizabal, peut se visiter depuis Bahia Bustamante, connue...

Read More
Séquence pêche en Terre de Feu chilienne
Nov15

Séquence pêche en Terre de Feu chilienne

              Carnet de voyage en Terre de Feu chilienne par Maud, conceptrice voyages chez Terra Chile.                   C’est avec Camille, conceptrice voyage comme moi chez Terra Chile, que je pars à la découverte de cette terre énigmatique, à l’extrême Sud du Chili : la Terre de Feu. Et oui, la Terre de Feu ne se résume pas à Ushuaia en Argentine, une partie de l’archipel se trouve au Chili et offre bien des atouts aux voyageurs en quête de terres sauvages, loin des hordes de touristes.   Ce fut pour moi un voyage particulier puisque c’était ma première découverte de ce pays incroyable, en dehors de nos bureaux à Valparaiso. D’autres voyages ont suivi depuis, tous plus dépaysants les uns que les autres, mais ce n’est pas le sujet du jour!   Avant de vous raconter notre aventure, je sens qu’une question vous brûle les lèvres, alors autant assouvir votre besoin de connaissance tout de suite. Voici la réponse à la question « Mais pourquoi ce nom, Terre de Feu ? » Son nom, l’archipel le doit à Fernand de Magellan, explorateur et navigateur portugais, qui en 1520, vit des fumées se lever sur les rivages, il le baptisa avec une originalité déconcertante « Terre de fumées ». Mais son roi et mécène espagnol Charles Ier, apparemment plus inspiré, jugea « Terre de Feu » plus poétique.   Maintenant que vous êtes prêts, je vous emmène donc avec moi à la découverte de ce bout du monde, dernière étape avant les étendues glacières de l’Antarctique et plus grande île d’Amérique du Sud partagée entre le Chili et l’Argentine.     Départ de Santiago à 5h50 pour arriver à Punta Arenas de bon matin après 3h30 de vol. La découverte de la Cordillère des Andes vue du ciel est impressionnante, le voyage commence fort. Après avoir récupéré notre véhicule 4×4, nous prenons la direction de la Tierra Del Fuego pour 8 jours de découvertes, non sans une grande excitation. Deux itinéraires sont possibles pour rejoindre Porvenir, notre première étape. Le premier, que nous avons testé à l’aller, est de prendre la direction de Rio Gallegos puis Punta Delgada en 1h40 de route. De là, un ferry nous débarque sur la plus grande île de l’archipel de Terre de Feu, Isla Grande. Vous rejoignez ensuite la ville de Porvenir par la piste. Il n’est pas possible de réserver le ferry, mais celui-ci opère toutes les 40 min environ de 8h30 à 1H30 du matin et la traversée dure 20 min. Le paiement se fait sur le bateau directement.   Le deuxième itinéraire, que...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici