Gabrielle Mettelle

Premiers pas au Nicaragua
May15

Premiers pas au Nicaragua

              Carnet de voyage au Nicaragua, par Gabrielle, Terra Nicaragua.                   On entre dans le bain avec une video faite maison :     Dernière née de la famille Terra, l’agence de voyage Terra Nicaragua vous conseille depuis un peu plus d’un an depuis Granada, Nicaragua. C’est avec immense joie et bonheur que nous avons le plaisir de vous annoncer que l’équipe s’agrandit avec l’arrivée de Gabrielle, 1m73 et 75kg. Elle vient compléter l’équipe formée par Antoine, le fondateur, sa femme d’origine chilienne Paulina, et leur fils Noah, 3 ans à la triple nationalité. L’occasion semble parfaite pour nouer des liens et partir tous ensemble en week end de reconnaissance sur l’île d’Ometepe.     Vendredi, 12h : départ de Granada, le joyau colonial, vers Rivas et son petit port San Jorge. Au programme de ce week-end : découverte de l’île d’Ometepe. Née de deux volcans jumeaux sortis des profondeurs du lac Nicaragua, Concepción et Maderas : Ometepe est la plus grande île de lac d’eau douce d’Amérique Latine. Pour y accéder, l’unique moyen est le ferry. C’est plutôt mouvementé, pas forcément de place pour tout le monde à l’intérieur, alors qu’à l’extérieur ça mouille!     Pour amarrer, rien de mieux qu’un plongeon de matelot pour attraper une corde qui nous permet de réaliser un beau créneau en marche arrière. Nous débarquons à Moyogalpa, le majestueux volcan Concepción en arrière plan et sommes accueillis par une horde de locaux tentant de nous vendre leurs services.   Nous prenons la route en direction du petit village de Mérida, plus au Sud, pour rejoindre notre hôtel. La partie goudronnée de la route s’achève rapidement, et c’est bien secoués que nous arrivons à destination. Mérida, hôtel Hacienda Merida, coucher de soleil somptueux, juste le temps pour Antoine et Noah de prendre un petit bain entre la berge et le volcan Concepción avant que ça ne s’assombrisse.     Lendemain réveil matinal : départ pour la cascade San Ramon, sur les flancs du volcan Maderas. Située au bord du lac, la propriété est très accueillante et verdoyante. On négocie le tarif d’entrée pour les résidents nationaux et grimpons en voiture jusqu’à l’entrée du chemin. Bien contents d’avoir pris le 4×4 et l’option qui va avec ! Noah est secoué dans tous les sens dans son siège enfant, le chemin était parsemé de pierres, plus grosses les unes que les autres ainsi il a fallu que Paulina descende pour en enlever certaines à la main pour être sûrs de ne pas endommager le bas de coffre ! Côtoyés par...

Read More
Mexique : Basse Californie, désert entre deux mers
Dec13

Mexique : Basse Californie, désert entre deux mers

            Carnet de voyage en Basse Californie, texte et photos de Sophie, conseillère voyages chez Terra Maya.                   La péninsule de Basse Californie au nord-ouest du Mexique, est une véritable langue de désert entre le Pacifique et la mer de Cortés.     La région est totalement différente du reste du Mexique. Elle est à la fois désertique et montagneuse, avec des paysages de cactus à perte de vue. La roche volcanique plongeant dans la mer turquoise est à couper le souffle !     En arrivant à la Paz, on découvre une chaleur bien différente de celle du Yucatán. L’air n’est pas humide, le vent chaud de la mer vous caresse et vous invite à partir à la découverte de cette terre inconnue.   La Paz est la capitale de la Basse Californie Sud (Mexicali étant la capitale de la Basse Californie Nord). Il s’agit d’une petite capitale (pour le Mexique), soit environ 280 000 habitants, où il fait bon vivre. L’ensemble de la ville semble tourné vers la mer, Mer de Cortés, baptisée « Aquarium du monde » par Jacques Cousteau qui a passé de nombreuses années dans cette région du Mexique.   Très vite, on comprend pourquoi la Mer de Cortés mérite pleinement ce surnom qui lui a été donné par le célèbre commandant au bonnet rouge. Les embarcations partent directement de la plage du malecón (digue) et au bout de quelques minutes seulement, on découvre les premières tortues, requins baleines et raies qui évoluent en liberté. En s’approchant de l’île Espiritu Santo, on entend au loin le cri de lions de mer. Petit à petit on distingue leurs centaines de silhouettes affalées sur les rochers. Les petits s’amusent à se jeter dans l’eau, sous le regard fatigué des plus gros. Les adultes ne sont pas joueurs (certainement trop occupés à digérer !), en revanche leur progéniture s’amusera volontiers sous l’eau avec vous !       Autre étape magique de la Basse Californie sud : Todos Santos. Petite ville d’artistes, paisible, au bord de l’Océan Pacifique. Il y fait bon vivre, le climat est agréablement rafraîchi par le vent de l’Océan. On y vient pour faire du surf ou du cheval au coucher du soleil, de la marche ou du kayak (sur le lac la Poza). L’hôtel incontournable de cette cité tranquille est bien entendu L’hôtel California, rendu très célèbre par le groupe Eagles, qui s’en est inspiré pour écrire la chanson du même nom.       Cap vers le Nord, pour découvrir le petit port de pêcheurs de Loreto. Préparez-vous à voir de véritables paysages...

Read More
Playa Nicuesa : voyage au Sud du Costa Rica
Oct21

Playa Nicuesa : voyage au Sud du Costa Rica

          Carnet de voyage au Costa Rica par Barbara, conceptrice voyages chez Terra Caribea.                     Le bout du monde, ou l’inconnu, désert, différent, exotique. Une nouvelle expérience à part entière !     Départ pour rejoindre le Golfo Dulce, situé dans l’extrême Sud du Costa Rica, synonyme de dépaysement total pour moi qui ne connais pas cette partie du pays. On décolle tôt le matin et après 45 minutes de vol au dessus de la vallée centrale puis de la cordillère de Talamanca, quelles merveilles ! – nous arrivons à Puerto Jimenez où nous sommes attendus.     Nous nous rendons au petit port du village, d’où nous embarquons sur un petit bateau à moteur (lancha en espagnol) pour se rendre de l’autre côté du Golf.   L’arrivée nous donne un avant-goût de ce qui nous attend : une passerelle qui s’enfonce dans la jungle, des jus de fruits naturels de bienvenue… En s’avançant un peu, nous découvrons l’hôtel tout en bois qui se fond parfaitement dans son environnement. Immersion totale dans la jungle, déconnection en perspective !     Le Nicuesa Lodge prône l’écotourisme et la convivialité et c’est ce qui nous plaît aussi à Terra Caribea. L’hôtel prend le temps de sensibiliser les jeunes du village de Puerto Jimenez sur l’écotourisme, recyclage, ramassage des déchets … Et comme à la maison, nous devons enlever nos chaussures pour monter à l’étage – pas de problème, le sol est très propre ! – nous prenons tous nos repas à la même table, etc.     Et si l’hôtel est durable et convivial, c’est aussi grâce au personnel, aux petits soins, sensibilisé aux problématiques socio-environnementales de Puerto Jimenez.   Les chambres, au milieu de la jungle, sont peut-être la meilleure partie de l’hôtel : rien de mieux que de dormir avec les bruits de la jungle pour une sensation de bout du monde garantie !     Notre séjour a été divisé entre activités incluses et temps libre.   Nous n’avons pas eu besoin d’affronter un ours – ou un jaguar – à mains nues pour nous sentir au bout du monde. Lors d’un tour en bateau dans le Golfo Dulce, nous avons eu la chance d’apercevoir une baleine et son baleineau ! S’en sont suivis un petit-déjeuner mémorable sur une plage déserte, dans un cadre paradisiaque et du snorkeling au milieu des étoiles de mer, de poissons colorés – dont je n’ai pas retenu tous les noms, et des coraux ! Matinée de rêve, mais sportive, malgré les apparences, car il y avait beaucoup de courant !       Pendant notre temps libre, difficile de choisir :...

Read More
Trilogie andine : séminaire Bolivie – Chili – Pérou
May11

Trilogie andine : séminaire Bolivie – Chili – Pérou

    Récit et photos de Lucie Gosnet, conceptrice voyage chez Terra Andina Bolivia.   Chez Terra, ce qui est super c´est qu´on a des collègues dans les pays voisins avec qui on parle quotidiennement en boucle de combinés – je vous parle depuis La Paz (Bolivie) où je travaille depuis un an.   Ce qui est encore plus génial, c´est de mettre des visages sur des prénoms, des voix, des rires ou parfois des petits combi-accrochages mais tout simplement c´est de se connaître pour mieux combiner et ainsi offrir le meilleur de nos circuits…comme toujours.   Quand Myriam, mi jefita, a annoncé à toute l´équipe Bolivie qu´on allait “combiner” pour de vrai, nous avons tous été ravis de savoir qu´on assisterait à un séminaire interandin et ce, en terres chiliennes!     Au rendez-vous: Terra Chile, Terra Andina Pérou, Antoine – gérant de Terra Argentina et grande surprise, Pierre Boyer, un des grands chefs de la tribu Terra Group.     Un séminaire Terra, c´est quoi? Ce sont quelques jours de travail d´harmonisation, d´échanges pro constructifs et d´activités ludiques. Mieux se connaître, c´est mieux communiquer et donc favoriser des combinés optimaux.   L´équipe Terra Chile (Florian, Nicolas, Camille, Cassandre, Edouard, Arnaud), basée à Valparaiso et à Santiago nous a organisé un programme du 5 au 9 mars.   Un soleil fabuleux nous attendait.   Au programme: “ateliers boulots”, journée olympiade, visite de vignoble, “ateliers boulots”, visite thématique de Valparaiso, “ateliers boulots” (oui oui, on travaille), balade en bateau, bonnes bouffes, rigolades…   Chaque équipe est arrivée à son rythme.   L´équipe de Terra Andina Pérou était la première sur le terrain au San Francisco Lodge, situé dans la Provincia de los Andes à environ 100 km de Santiago.     Mon équipe et moi sommes arrivées le jeudi soir prêts pour la soirée QUINCHO – (espace privé où sont préparés des barbecues). Une excellente première soirée.           Nous sommes restés toute la journée du vendredi à travailler…       …et à nous exercer au kayak et volley-ball dans la piscine.           Samedi, nous sommes partis en direction de la Vallée de l´Aconcagua à la découverte del vino de altura, un vignoble familial: la Viña San Esteban – Vse. Les vignes sont situées le long de la rivière Aconcagua, nichée au pied de la Cordillère des Andes. Cette géographie crée un microclimat idéal pour la vigne et la production de raisins, avec une qualité des sols qui rivalise avec les meilleures régions viticoles d’Amérique du Sud.       Ensuite, nous nous sommes rendus au parc Paidahuén. Ce parc est...

Read More
Brésil : Serra da Canastra dans le Minas Gerais
Nov08

Brésil : Serra da Canastra dans le Minas Gerais

“Faisant un détour, je me rendis par des chemins peu frequentés à la Serra da Canastra, et j´admirai la cascade magnifique, et trop peu connue, appelée Cachoeira-da-Casca d´Anta, à laquelle le majestueux Rio-de-S.-Francisco doit son origine.” Aperçu d´un Voyage à l´intérieur du Brésil: la province cisplatine et les missions dites du Paraguay Auguste Saint Hilaire, 1823   Récit de voyage par Terra Brazil.   Le naturaliste Auguste Saint Hilaire fut le premier français à découvrir la région du sud-ouest de Minas Gerais. La Serra da Canastra, située à 1h40 de l’aéroport de la ville de Ribeirão Preto au nord-ouest de l’état de São Paulo, reste encore une destination hors sentiers battus. Devenu parc national de la Serra da Canastra depuis 1972, sa végétation exubérante et sa faune diversifiée sont autant appréciées que la culture rurale typique de la région. Le Rio São Francisco, le plus grand fleuve entièrement situé au Brésil, y prend sa source pour traverser diverses régions brésiliennes et déboucher 2.814 kilomètres plus loin dans l’océan Atlantique. Au pied du parc, le barrage hydro-électrique FURNAS a formé d’immenses lacs et canyons verdoyants.   Découverte de la région Minas Gerais au Brésil Voici le récit de ma reco, qui débouche sur une idée de circuit en 5 jours à la découverte de cette région encore peu connue.   Voyage dans la région Minas Gerais – Brésil   JOUR 1 : RIBEIRAO PRETO – PLANTATION DE CAFÉ – LAC DE FURNAS   Notre guide francophone nous réceptionne à l´aéroport de Ribeirão Preto. Nous prenons la route en direction de la pousada Trilha do Sol (chemin du soleil). Au milieu du trajet, nous visiterons une plantation de café. Nuit à la pousada Trilha do Sol.   Pousada Trilha do Sol. Plantation de café Brésil Plantation de café au Brésil   JOUR 2 : TRILHA DO SOL – CANYONS FURNAS   Matinée de balade en kayak sur les canyons de Furnas. L‘après-midi sera consacré à la visite des cascades de la pousada Trilha do Sol. Nuit à la pousada Trilha do Sol.   Observation: la visite aux canyons peut être effectuée en bateau à moteur.   Kayak dans le Canyon de Furnas Brésil   Excursion Kayak dans le Canyon de Furnas au Brésil Canyon de Furnas Brésil JOUR 3 : TRILHA DO SOL – BABILONIA (Serra da Canastra)   Sortie le matin vers la Serra da Canastra. En début de route, nous nous arrêterons à l´usine hydro-électrique de Furnas, qui est l’une des plus importantes du Brésil. Elle alimente les parcs industriels de Rio de Janeiro, São Paulo et Minas Gerais. En fin de matinée, arrivée à la pousada rurale Babilonia....

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici