Sergio Moço De Sa

Brésil : le plein d’émotions dans le Nordeste
Oct22

Brésil : le plein d’émotions dans le Nordeste

            Récit et photos de Sergio Moço de Sa, nouveau gérant de Terra Nossa, ex conseiller voyages chez Terra Andina Peru.                   Après vous avoir parlé du Nord du Pérou il y a quelques temps, c´est avec le même enthousiasme que je reviens sur le blog pour évoquer le…Nordeste du Brésil!!!   Il se trouve en effet que votre serviteur est l´heureux élu pour reprendre en main la destinée de l´une des dernières étoiles nées au sein de la galaxie Terra Group, l´agence Terra Nossa, et depuis fin septembre.   C´est dans ce cadre que j´ai passé une dizaine de jours sur place pour une première reconnaissance des lieux entre Recife et São Luis, avec en point d´orgue la bien-nommée « ROTA DAS EMOÇÕES » (Route des Émotions pour les non-lusophones).     Voici donc mon retour d´expérience, lettre par lettre…   R, comme « Retrouvailles » : avec le Brésil, que j´ai quitté il y a 4 ans avec l´envie de le retrouver un jour… mais aussi avec Thomas Loubert, premier gérant TERRA à m´avoir accueilli au Costa Rica après mon expérience brésilienne justement… et enfin avec Florence, sœur de Thomas, infirmière dévouée jamais à court d´anecdotes sur le monde hospitalier…       O, comme « Orange » : la teinte que prennent le soleil, le ciel et l´horizon en fin d´après-midi…       T, comme « Transports » : ils sont divers et variés, mais toujours les plus adaptés aux conditions du terrain !       A, comme « Aventure » : plus que toute autre, le Brésil est LA destination idéale pour vivre l´aventure loin des foules, et spécialement le Nordeste… grands espaces, impression de bout du monde et sensation de liberté absolue garantis!       D, comme « Détente » : parce qu´il n´y a pas que le travail dans la vie et que parfois les conditions s´y prêtent à merveille …     A, comme « Âme d´enfant » : il suffit d´une session de « esqui-bunda » (littéralement ski-fesse) au milieu de nulle part pour vérifier que nous restons de grands enfants…       S, comme « Seuls au Monde » : à l´hôtel Ilha dos Poldros, où vous pourrez profiter en toute quiétude des 1200 hectares de terrain et des 18 kilomètres de plages de cette île privée dans le Delta de Parnaiba       E, comme « Ecotourisme » : dans le Delta de Parnaiba, également appelé le Delta des Amériques. Composé de 85 îles sur une surface de 2700 km2 entre les Etats du Piaui et du Maranhao, sa richesse et sa diversité d´écosystèmes, de faune et de flore sont uniques !       M, comme « Maranhenses » : ou plus exactement...

Read More
Nordeste : Jericoacoara, Jeri pour les intimes
Sep12

Nordeste : Jericoacoara, Jeri pour les intimes

                Par Thomas Loubert, gérant Terra Nossa                   Le soleil est en train de se coucher sur la mer, je suis dans un village au milieu des dunes, les pieds dans le sable et le visage caressé par le vent.   Improbable décor, loin des clichés que j’avais du Brésil…   Voilà plusieurs mois que je parcours le Nordeste du Brésil pour y installer notre nouvelle agence : TERRA NOSSA On m’avait dit que les paysages étaient grandioses et que la nature était encore maître de ces territoires… d’où le nom de notre agence “notre terre”.   Je ne suis pas déçu pour le moment et ma prochaine étape va confirmer la tendance.   Je suis à Camocim, sur les rives du rio Coreau : dernier “rempart” d’eau douce avant ce village au nom imprononçable : Jericoacoara… ou Jeri pour les intimes (et les fainéants, et les hipsters, et tous ceux qui trouvent ça plus sympa).     Ce lieu qui intrigue ceux qui ne le connaissent pas ou fait briller les yeux de ceux qui se souviennent est là, quelques kilomètres après cette rivière et après ces dunes.   Tôt le matin, je suis prêt quand Riba, mon enthousiaste chauffeur de buggy, vient me chercher.   “Oi Tomazinho, tudo bem ?” la journée commençe bien.   Pour rallier Jeri, j’ai opté pour le buggy, petit véhicule idéal pour circuler dans les dunes et profiter des paysages.     Je m’installe à côté de lui, direction le port où nous emprunterons un bac qui nous fera traverser la rivière et arriver sur A Ilha do Amor (l’île de l’amour, tout un programme …), où commence la mer de dunes qui s’étale sur des kilomètres en vagues successives.   Après quelques minutes d’attente “traditionnelles”, nous embarquons le buggy et traversons rapidement.     A peine débarqués, Riba démarre en trombe et prend un malin plaisir à accélérer sur la première dune, véhicule presque à la verticale !   Je comprends mieux pourquoi il m’avait demandé, plus tôt, si je voulais une journée “COM o SEM emoções” (avec ou sans émotions).   J’avais évidemment répondu “avec”, et je sens que je vais être servi …   Le buggy se faufile partout, plages, pistes, dunes… les paysages sont exceptionnels et uniques.     Voici Tatajuba, village fantômatique au milieu du désert.   Nous traversons le bourg tranquillement, au son des chansons brésiliennes que Riba ne cesse de fredonner depuis notre départ.   Nous faisons plusieurs arrêts sur les dunes environnantes et je m’essaye au “skibunda” (littéralement “ski-fesse”),...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici