Laura Mauro

Colombie : la Guajira dans l’objectif
Dec12

Colombie : la Guajira dans l’objectif

Top 8 de Laura à La Guajira             Carnet de voyage à la péninsule de La Guajira, par Laura, conceptrice voyages chez Terra Colombia, séjours sur mesure en Colombie.                 Terre aride au bord de la mer des Caraïbes, c’est à la pointe la plus au Nord de l’Amérique du Sud que vit l’un des plus grands peuples indigènes : les Wayúu.   Découvrir leur territoire en partageant un temps d’immersion dans une famille est une expérience assurément marquante.   Objectif à la main, c’est dans La Guajira que nous partons à travers des paysages étonnants et des rencontres touchantes à la découverte d’une culture bien préservée.     #1 – Un grand peuple indigène: Les Wayúu Le peuple Wayúu est l’une des plus grandes communautés indigènes d’Amérique du Sud qui a résisté à la colonisation. C’est durant cette période qu’ils se sont retranchés dans ce désert inhospitalier où ils ont affirmé leur autonomie. Vivant à cheval sur la Colombie et le Venezuela, ce peuple semi-nomade a su conserver sa culture et ses traditions.  Leur langue, le Wayùunaiki, est partagé par tous et fonde leur identité.     #2 – Un désert de cactus au bord de la mer La Guajira étonne par ses paysages et le plus surprenant est ce désert de cactus au bord de la mer des Caraïbes. C’est le territoire le plus aride et le plus sec de toute la zone.     #3 – Un dégradé de bleu des Caraïbes S’il fallait décrire les paysages de La Guajira avec deux couleurs, ce serait sans aucun doute l’orange et le bleu. Bleu turquoise, bleu roi, bleu marine, bleu émeraude, bleu foncé… C’est une véritable palette qui change toutes les heures.     #4 – Des liens familiaux très forts La société Wayúu ne s’établit pas dans des villages mais est organisée en une vingtaine de clans répartis sur tout le territoire.   L’appartenance à un clan est déterminée par la mère, dans la famille de laquelle les enfants sont éduqués. La place de la femme est primordiale et ce sont elles qui transmettent la culture et le savoir. Communauté coupée du monde civil, ils accordent une importance très forte à la famille.     #5 – Un mode de vie si particulier Echanger avec les Wayúu est une chance unique de découvrir un mode de vie unique.   Les Wayúu attachent beaucoup d’importance à leur terre qu’ils quittent très rarement afin de la protéger mais surtout de conserver leurs traditions et leur indépendance si précieuse.   Sur cette terre si aride où la pluie se fait de plus en...

Read More
Zoom sur les Indigènes de Colombie
Apr24

Zoom sur les Indigènes de Colombie

            Carnet de voyage en Colombie, zoom sur les Indigènes, Hors Série 2017, par Galvin, concepteur voyages chez Terra Colombia.                 Chez Terra Colombia, nous vous proposons des voyages sur mesure et nous sommes chaque jour à la recherche de nouveautés pour vous faire découvrir la richesse et la complexité d’un pays aux mille facettes.   Depuis quelques mois, nous vous proposons une approche exclusive du pays à travers un thème nous paraissant illustrer de manière originale et intéressante notre terrain de jeu. Quelques belles réunions d’équipe durant lesquelles nous envisageons les différentes options de voyages d’exploration attrayantes nous ont vite découragés d’emprunter les routes classiques menant à Pablo Escobar (la série de Netflix nous ayant devancés 😉 ).   Chose souvent ignorée, la Colombie est LE pays du métissage ethnique et culturel avec une population parmi les plus variées d’Amérique Latine et du monde. Dans ce beau pays, les yeux bleus et les cheveux blonds se mêlent à la peau noire des descendants afro avec une importante population blanche et métisse. Mais ce n’est pas tout ! Si la présence espagnole est bien mise en évidence avec les villes coloniales qui parsèment le pays (Villa de Leyva, Cartagena, Popayan), l’héritage afro se retrouve dans de belles destinations (Côte Pacifique, Caraïbe, Village de Palenque, Providencia…).     Nous nous sommes donc rendu compte que la partie pré colombienne était bien souvent oubliée et qu’à l’exception de quelques sites archéologiques (San Agustin, Tierradentro…) à l’aura moins internationale que nos voisins Péruviens (Machu Picchu, Cusco…) ou d’Amérique centrale (Guatemala, Mexique…), cet héritage culturel et ces traditions millénaires étaient rarement mises en avant. Et ce, malgré une richesse indigène indéniable, préservée et dont les droits sont garantis par l’Etat depuis quelques décennies !   De là est née l’idée de monter notre Hors-série 2017 autour des communautés indigènes de Colombie, un voyage hors du temps et loin des sentiers battus pour découvrir les cultures emblématiques de cette belle nation.     La Colombie compte plus de 80 ethnies indigènes et près de 60 langues et dialectes disséminés sur 27 départements à travers plus de 710 réserves indigènes. Ces dernières disposent d’un statut unique où la propriété collective fait loi de règles et d’une autorité propre, indépendante de la législation colombienne classique permettant aux autochtones une autonomie importante, la promulgation de leur culture et la conservation de leurs traditions.     Devant l’étendue du pays, la variété des cultures existantes et les contraintes de temps des voyageurs, notre choix de parcours a dû se restreindre à des ethnies emblématiques, ce qui permet néanmoins la...

Read More
Brésil : top 5 des activités au sud de Bahia
Feb09

Brésil : top 5 des activités au sud de Bahia

              Récit et photos de Nivea Atallah, conceptrice voyages chez Terra Brazil.                   Des plages désertes, des kilomètres de sable blanc, des baies, des criques, des falaises, des récifs coralliens, beaucoup de vert, des indiens.   C’est en 1500 que les Portugais ont débarqué ici avec leurs caravelles pour commencer la colonisation. Aujourd’hui, si beaucoup de choses ont changé, les paysages restent magnifiques.     Porto Seguro, Arraial d’Ajuda, Trancoso, Caraíva, Ilhéus, Itacaré … Je vous présente la Côte de la Découverte, région du sud de Bahia, déclarée site du patrimoine naturel mondial par l’Unesco en 1999, lá où j’ai passé quelques jours en voyage de reconnaissance.   Mais il y a-t-il encore quelque chose à découvrir dans la région? Oui! Entourée de plusieurs attraits naturels, la côte sud de Bahia offre des conditions favorables à la pratique du tourisme d’aventure et l’écotourisme. Vous pouvez visiter des anciennes fermes de cacao, faire des randonnées de plage en plage, visiter des communautés indigènes ou simplement vous reposer au bord de mer.   Si vous préférez une liste, je vous donne mon top 5 des choses à faire au sud de Bahia :   1. Voir une une ferme de Cacao   Les fermes de Itacaré ou Ilhéus offrent des visites guidées pour expliquer tout le cycle de la culture du cacao, de la plantation à la récolte, et les étapes essentielles de la production de chocolats.     Les visites incluent habituellement des dégustations.     Le tourisme est une manière de survivre pour les fermes. La production de cacao est maintenant faible en raison d’une épidémie de peste qui a dévasté les arbres de cacao dans les année 90 et par la concurrence des autres pays producteurs en Afrique.       2. Se balader à Ilhéus   Ilhéus, ville située à 450 km au sud de Salvador, fut la ville des barons du cacao et une des plus riches du Brésil au XIXe siècle.     Aujourd’hui la richesse sont les plages et le patrimoine culturel. Ici est né Jorge Amado, un des écrivains les plus célèbres du Brésil.       La visite de la ville comprend  la cathédrale, l’ancienne maison de Jorge Amado et les bâtiments d’architecture coloniale. À ne pas rater pour ceux qui aiment l’histoire et la culture.     3. Vous rendre à une communauté indigène de Porto Seguro   Du côté de Porto Seguro, vous serez invité à connaître la tribu des indiens Pataxó, dans la Reserva da Jaqueira.     Ils sont la meilleure représentation des indiens du...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici