Laura Mauro

Colombie : best of Ile de Providencia
Mar28

Colombie : best of Ile de Providencia

            Texte et photos de Laura Mauro, conceptrice voyage chez Terra Colombia.                   Le rêve en nuances de bleus Concevoir des voyages, c’est avant tout connaitre le terrain, son terrain.   Les randonnées, les villages, les hôtels, les véhicules, les guides, les petits trésors cachés, les adresses méconnues, les plages de sable fin… ouh la je m’égare, faut pas rêver!   Et pourtant si. Concepteur voyage chez Terra Colombia, c’est avoir accès à un terrain de jeu incroyablement varié : des Andes au Pacifique, en passant par l’Amazonie et les Caraïbes. Villes coloniales, sommets enneigés, tribus reculées, migration des baleines, etc…   Ça me donne des idées…   Et si je partais en reco sur un archipel paradisiaque? Providencia… ça vous dit quelque chose?     Archipel colombien au large du Nicaragua, en pleine mer des Caraïbes… langouste grillée, fonds marins spectaculaires, peuple accueillant, mer à 30 degrés toute l’année… Bref, la routine des Caraïbes vous me direz… sauf que Providencia a une particularité : c’est l’île des dégradés de bleus.   The blue place to be Une véritable palette, du turquoise au bleu roi, qui change toutes les heures. Gauguin aurait adoré.   Un paradis pour ceux qui ont la larme à l’œil lorsque les bleus se mélangent aux oranges alors que la journée s’achève.   L’éden des amoureux qui voient désormais la vie en bleu.   Alors, si vous voulez comprendre ma blue attitude, suivez-moi, je vais tout vous raconter!   Le grand bleu vu du ciel C’est parti ! Embarquement dans une avionnette de 19 places. A l’approche de l’île, une petite excitation se fait ressentir. Appareil photo en main, nous découvrons Providencia vue du ciel où le bleu marine se détache nettement du bleu turquoise. L’atterrissage est imminent.     Depuis le sommet, vous ne vous ferez pas avoir comme des bleus ! Arrivée à l’hôtel, je retrouve Eusebio, un Raizal (c’est ainsi que sont appelés les habitants de Providencia). Nous partons pour le Peak (ou El Pico), le sommet le plus haut de l’île, culminant à 360 mètres d’altitude. La randonnée dure environ 1h30 pendant laquelle nous croisons de nombreux iguanes. Le paysage se dessine petit à petit, nous y sommes ! La vue à 360° est spectaculaire : végétation luxuriante, cabanes en bois, plages, l’île de Santa Catalina, et … l’époustouflant panorama sur la barrière de corail, l’une des plus grandes au monde. J’en suis toute bleue !   Je commence à comprendre pourquoi Providencia, autrefois appelée Old Providence, est surnommée par ses habitants Divina Providencia. Et je n’étais qu’au début de mes surprises…    ...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici