Rocco Frontzek

Huaraz et la Cordillère Blanche, c’est le Pérou !
Jun29

Huaraz et la Cordillère Blanche, c’est le Pérou !

              Carnet de voyage et photos de Rocco Frontzek, conseiller voyage chez Terra Andina Peru.                   Hola la Planète! Hola Terra!   Souvent on me dit: “toi tu en as de la chance, tu travailles dans le tourisme, tu voyages tout le temps!”   Sachez que le travail de créateur de voyage ne se résume pas qu’à ça, je passe aussi beaucoup de temps au téléphone et sur mon ordinateur !   Mais il est vrai que je voyage, et il vrai que c’est génial !   Cette fois-ci, ma cheffe me donne rendez-vous dans l’un des endroits que j’ai toujours voulu visiter, Huaraz, pour y découvrir la fameuse Cordillère Blanche !     Mais avant de partir je me dois d’attendre mon coéquipier qui me rejoint de France.   Il est fort celui-là, un vol avec escale, arrivée à Lima au début de la nuit, ses valises égarées au pays des tulipes,  il se pointe comme une fleur à notre agence, les souliers lourds et quelques cernes bien cachés.   Pas le temps de respirer que nous voilà dans un bus de nuit en direction de la région des sommets blanc !   Nous n’avons même pas remarqué la petite heure de retard de notre transport, que nous étions arrivés. Direction l’hôtel pour y poser nos valises, une douche, un sandwich et surtout trois ou quatre cafés.   Car chez Terra, ça rigole pas, quand ta jefesita te dit “on y va”, je vous prie de croire que ça marche au pas ! Et oui, nous enchaînons directement à l’arrivée avec notre première marche d’acclimatation.     Comme des chiens égarés (nous en croisons beaucoup !) nous faisons connaissance avec la ville de Huaraz car nous partons de l’hôtel même pour cette première marche, pas besoin de véhicule. Nous rencontrons ses habitants souriants, marqués de quelques rides, avec un soleil si proche, que nous pourrions le toucher du doigt.   Parlons-en d’ailleurs ! Cette ville perchée à 3100 m d’altitude a été marquée dans les années 70 par un terrible tremblement de terre. Les maisons donnent l’impression d’avoir été reconstruites très (trop) rapidement, pour offrir au plus vite des toits aux habitants sans abris.   C’est pour cela que Huaraz a du caractère !   Nous arpentons ses chemins pour une première marche d’acclimatation, légère, qui en l’espace de quelques heures nous porte sur les hauteurs de la ville, Huaraz en bas, la cordillère blanche derrière. Pour une petite marche au départ de notre hôtel…Bluffant !     Jamais une nuit ne fut aussi réparatrice, jamais un petit déjeuner ne fut autant apprécié !...

Read More
Pérou : Huaraz et la cordillère blanche
Jul31

Pérou : Huaraz et la cordillère blanche

Par Claudie Perche, conseillère voyage chez Terra Andina Peru.     De retour à Lima, après 4 jours de dépaysement en cordillère blanche, je me suis demandée comment était-ce possible d’avoir attendu si longtemps pour découvrir cette incroyable région. Je m’en suis presque voulu, vraiment… ! Car je ne vous parle pas d’une petite chaîne de montagne, je vous parle de la plus haute chaîne de montagne après l’Himalaya. La plus haute chaîne tropicale de la planète.   Elle s’étend sur 180 km, et compte plus de 50 sommets au-dessus de 5000m, et plus d’une vingtaine au-dessus de 6000m, des centaines de lacs glaciers, aux couleurs turquoise, émeraude… le toit du Pérou, le Huascaran, y culmine, à 6768m !   Décidément, le Pérou me surprend encore et toujours… le pays compte tant de merveilles, qu’il est courant, dans les circuits organisés de passer à côté de cette majestueuse cordillère blanche. Et pourtant… elle offre de nombreuses possibilités de randonnées à la journée et trekking dans des paysages verdoyants, avec en toile de fond ces géants des Andes. C’est aussi une destination culturelle fascinante.   En 8h de bus tout confort depuis Lima (bus de jour ou de nuit), moins encore si on opte pour le véhicule privé, sur une route asphaltée en très bon état, nous arrivons au point de départ de notre aventure… Huaraz ! Il est également possible, durant la saison sèche, d’opter pour un vol entre Lima et Huaraz (1 heure).   Jour 1 : Chavin de Huantar   Avant de débuter les journées de randonnées, un incontournable de la région est le site archéologique de Chavin de Huantar, inscrit au Patrimoine de l’Unesco depuis 1985.   Chavin est connu comme étant le grand centre culturel et religieux des Andes. Construit autour de 1200 av.JC, il se compose de temples, de galeries, de constructions en pierre et de places. Dans l’une de ses galeries souterraines se trouve le Lanzon, un rocher de granit blanc sculpté, de 4,50 m de hauteur, qui était probablement un objet de culte. La culture Chavin est la culture Mère du Monde Andin et une des plus anciennes grandes civilisations du continent : une visite indispensable pour tout passionné d’histoire et pour comprendre les cultures postérieures ou les communautés actuelles.   Jour 2 : Shilla – Tumpa   Aujourd’hui nous partons pour une marche sous les 4000m, idéale pour une acclimatation en douceur. Il s’agit d’une randonnée totalement hors sentiers battus dans la campagne de Huaraz, à la rencontre des communautés de Shilla Tumpa.   La randonnée est magnifique : paysages verdoyants et montagnes enneigées en toile de fond. Elle nous permet de...

Read More
Pérou : voir Huayhuash et mourir ?
Oct28

Pérou : voir Huayhuash et mourir ?

      Par Thibault Jeannin & Fabrice Pawlak, en 2008         Nous voici, enfin, presque trop tard, à Huaraz, capitale des Andes, Chamonix sud-américain.   Nous sommes au mois d’octobre, entre deux saisons : fin de la bonne ou début de la mauvaise ? Tout dépend de la chance, comme un tirage à pile ou face, ou comme une paire de 2 contre As-4 au poker.   Le premier jour, nous nous sommes bien levés à 6h du matin malgré le petit détour, la veille au soir, par la “rue de la soif” de Huaraz.   Plutôt branchée pour une bourgade des Andes … plutôt difficile comme lever.   Comme un mauvais signe, pluie battante et ciel couvert nous attendent à peine avons nous fini le petit-déjeuner.   Nous décidons de décaler au lendemain notre départ pour le trek de Huayhuash, histoire d’aller vérifier la météo sur Internet avant de nous engager dans une belle galère potentielle.   Pour ne pas perdre notre temps, nous en profitons pour aller au site pré-inca de Chavin, à quatre heures de route. A mi-chemin, nous ferons demi-tour , confrontés à la neige et à un éboulement de terrain sur la route.   Jusqu’ici, tout s’était bien passé pour cette mission de Terra Secreta, la nouvelle cellule de Terra Cordillera.   Nous venons ici pour découvrir la cordillère Huayhuash. Déjà le nom est attirant. Sûrement du Quechua. Nous demandons la signification de Huayhuash à différents locaux (on posera même de nouveau la question au hameau de Huayhuash quelques jours plus tard), personne ne la connaît vraiment. Éventuellement le nom d’un animal du temps des Incas qui aurait disparu… (quelque part un truc entre le raton laveur et le lapin).   Que savons-nous de la cordillère Huayhuash ?   Méconnue, voire inconnue, cette cordillère souffre de la proximité de sa célébrissime grande sœur cordillère Blanche et de ses joyaux mondialement connus (Huascaran, Alpamayo).   On la dit somptueuse et les spécialistes andins affirment qu’elle abrite le plus beau trek du Pérou, donc le plus beau trek sud-américain ? L’un des plus beaux treks du monde, sans le dire ?   Car au Pérou, tout de même, d’autres massifs ont placé la barre très haut : cordillère Blanche et le tour de l’Alpamayo, cordillère Vilcanota et le tour de l’Ausangate, les cordillères Vilcabamba, Urubamba, Carabaya autour des sites incas du Machu Picchu, de Pisac, de Choquequirao.   Mais les rumeurs sont persistantes, et le ton définitif : la cordillère Huayhuash est la plus belle de toutes, comme le vrai prodige de la famille, enfin sorti de l’ombre de ses prestigieux aînés.     Jour...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici