Constance Faysse

Recette du voyage réussi dans le Sud de la Bolivie
Jul11

Recette du voyage réussi dans le Sud de la Bolivie

              Récit de voyage et photos de Constance Faysse, conceptrice voyages chez Terra Andina Bolivia.                   Vous préparez un voyage en Bolivie et vous ne savez pas comment vous organiser ? Quelles régions prioriser ? Quelles activités choisir ?   Je suis allée explorer le terrain dans le Sud du pays, de Tupiza à Uyuni, afin de vous concocter la meilleure recette d’un voyage réussi !     10 jours de voyage de reconnaissance terrain pendant lesquels j’ai arpenté les canyons, traversé les déserts et les salars, longé les lagunes multicolores et gravi les montagnes pour réunir tous les éléments pour un séjour parfait dans cette magnifique région du pays.   Voici donc la recette du voyage idéal dans le Sud de la Bolivie…   1)    Prévoir une bonne dose de paysages incroyables Le Sud de la Bolivie recèle d’une variété incroyable de paysages…   Des canyons multicolores et de formes aussi surprenantes les unes que les autres : cathédrale, lama, aigle, souris…     La charmante ville de Tupiza est en effet entourée d’innombrables canyons : La Poronga, Canyon del Inca, Puerta del diablo, Valle de los Machos, Quebrada Palala, Torre Huayco…     Le clou du spectacle ? La « Ciudad de Roma ». Un extraordinaire paysage érodé avec de monumentales formations rocheuses dont les tons varient du blanc au rouge en passant par toutes les nuances d’ocre et de gris.     Le sud de la Bolivie, c’est aussi des déserts à couper le souffle. De sable beige, rouge, orangé ou encore de sel blanc, des déserts venteux, chauds, froids… cette région désertique est en effet d’origine volcanique et sa géologie est variée et surprenante !     Et ce n’est pas tout ! Au menu encore : des lagunes rouge brique, verte émeraude, bleue turquoise, ou encore jaune vif! Des volcans à 6000m, des geysers fumants ou bouillonnants, des villages fantômes, des ruisseaux au milieu de pâturages verts… Bref, il y en a pour tous les goûts !     2)    Ajouter une grande variété d’activités   Si vous aimez galoper au milieu des canyons tel un cow-boy ou traverser les déserts en 4×4, cette région est faite pour vous.   Rien de mieux qu’une expédition à pied, à cheval ou en 4×4 pour profiter des fabuleux paysages de l’Altiplano !   Il est possible de réaliser une petite randonnée à cheval d’une journée ou une excursion de plusieurs jours avec nuits en bivouac en pleine nature. Le cheval est un excellent moyen de locomotion pour découvrir la fantastique région de Tupiza dans une ambiance far-west.     Pour les moins aventuriers, de nombreux chemins...

Read More
Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes
May02

Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes

        Texte et photos de Sébastien Rodrigues et Karen Abry – concepteurs voyages chez  Terra Chile & Terra Argentina-, Jacquie Aguirre – gérante Terra Argentina-, et Antoine Dekyvère – ex-gérant Terra Argentina et fondateur de Terra Nicaragua.                 Jour 1 : Rencontre (Sébastien) – Je venais le jour d’avant de revenir de reconnaissance en Patagonie dans le parc Torres del Paine avec mon collègue Ariel et me revoilà le jour d’après sur la route en direction de Santiago pour le repérage d’un évènement majeur, si ce n’est le plus exceptionnel jamais organisé par les équipes Terra Chile et Terra Argentina :  un rallye de voitures anciennes des années 1940-1950 sur les plus belles routes du Chili et d’Argentine, qui aura lieu fin septembre 2017.     Une fois arrivé à l’aéroport, je rencontre donc Bruno, organisateur de cet évènement exceptionnel, et Antoine, ancien gérant de l´agence d´Argentine qui connaît très bien les régions que nous allons traverser. Nos origines belges communes avec Bruno refont vite surface et on s’entend tout de suite très bien. Le temps de faire connaissance autour d’un café à l’aéroport et nous sommes partis en avion en direction d’Antofagasta, ville côtière du Chili située dans le désert d’Atacama.   La ville bénéficie d’un climat sec et il ne pleut donc que très rarement durant l’année. La température hivernale ne descend pas au-dessous de 12°C et l’été, elle ne monte pas au-dessus de 25°C du fait du Courant de Humboldt venant de l’Antarctique. Cette ville a été choisie pour l’acheminement des voitures depuis l’Europe et sera donc le point de départ de ce rallye ayant pour but de faire découvrir les plus beaux paysages du Chili et de l’Argentine à bord de véhicules de collection.   Le point d’intérêt majeur de la ville d’Antofagasta est l’arche de la Portada, un édifice rocheux de 43 m de haut dont  la base est constituée d’andésite noire autour de laquelle sont arrangées des roches sédimentaires maritimes. Ce magnifique édifice de la nature est entouré de falaises également érodées par l’action de l’océan ; elles atteignent la hauteur maximale de 52 m au-dessus de la mer.     Nous nous dirigeons ensuite vers notre hôtel à la rencontre des personnes en charge des évènements afin de voir comment réserver à nos futurs clients un accueil d’exception au Chili avant d’entamer leur longue route vers l’Argentine.   Jour 2 : désert , désert, désert Aujourd’hui, nous empruntons la route en direction de San Pedro de Atacama.   A 215 km au nord-est d’Antofagasta, Calama s’autodéfinit « terre de soleil et de cuivre ». Sa vie agitée de commerce et de loisirs tourne autour...

Read More
Argentine : Raid 4×4 dans le Nord-Ouest
Jan14

Argentine : Raid 4×4 dans le Nord-Ouest

      Par Antoine Dekyvère, gérant Terra Argentina.               Dans les backstages de la préparation d’une expédition 4×4 de Salta à Mendoza :   A Salta la linda, dans le Nord Ouest Argentin (NOA), la chaleur est lourde en cette saison estivale. Nous retrouvons, à l´hôtel, les organisateurs du raid, venus en famille pour l’occasion. Les présentations faites, nous nous plongeons dans le vif du sujet, c’est-à-dire dans les cartes et autres point GPS de google earth afin de se mettre d’accord sur le parcours.   Reconnaître le terrain, c’est aussi s’immerger dans la gastronomie et la culture locale. Direction donc vers une peña traditionelle du folklore Salteño pour un dîner ¨buena onda¨. Au menu : cabri et cochon de lait grillé. Un délice !   1er jour:   Après avoir récupéré nos deux 4×4 préparés (2 roues de secours / treuil gps / carte et téléphone satellite), nous partons ce matin vers Purmamarca et empruntons la route 9 vers le nord et plus exactement vers San Salvador de Jujuy, la capitale de la région. Cette route nous fait penser a une piste cyclable s´étirant sur 40 kms de lacets dans un paysage aux mille couleurs.   La route de Purmamarca – Nord Ouest Argentin Nous arrivons en début d’après midi au village incontournable de Purmamarca, au croisement des routes vers la Quebarada d’Humahuaca d’un côté, et vers le Paso de Jama pour rejoindre le Chili, de l’autre. Nous profitons de la lumière du soir pour faire le tour de la montagne aux 7 couleurs, d’abord avec les véhicules, puis en mode running, histoire de se dégourdir un peu les jambes.   Antoine et la Montagne aux 7 couleurs – Purmamarca, Argentine Recommandation en passant: l’hôtel au pied de la montagne est un havre de paix pour tout voyageur venant du Chili ou de Bolivie…   2ème jour: Nous prenons la route plein Ouest pour rejoindre les Salinas Grandes via la Cuesta de Lipan (3500 m d’altitude).   Cuesta de Lipan – Nord Ouest Argentin Descente vers les Salinas Grandes – Argentine 1h30 d’asphalte et nous apercevons au loin une immense étendue de sel (la plus importante d’Argentine), perchée sur la Puna (haut plateau). Une fois sur place, nous nous laissons tentés par une piste qui nous mène en plein milieu du désert de sel. Nous poursuivons vers l’Est et – pas de chance – nous subissons notre 1ère crevaison.   L’équipe au complet dans les Salinas Grandes – Argentine Après une bifurcation vers le sud, nous distinguons le Nevado de Chañi (volcan perché a 5953 m d’altitude) mais nous sommes stoppés...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici