Sébastien Rodrigues

Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes
May02

Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes

        Texte et photos de Sébastien Rodrigues et Karen Abry – concepteurs voyages chez  Terra Chile & Terra Argentina-, Jacquie Aguirre – gérante Terra Argentina-, et Antoine Dekyvère – ex-gérant Terra Argentina et fondateur de Terra Nicaragua.                 Jour 1 : Rencontre (Sébastien) – Je venais le jour d’avant de revenir de reconnaissance en Patagonie dans le parc Torres del Paine avec mon collègue Ariel et me revoilà le jour d’après sur la route en direction de Santiago pour le repérage d’un évènement majeur, si ce n’est le plus exceptionnel jamais organisé par les équipes Terra Chile et Terra Argentina :  un rallye de voitures anciennes des années 1940-1950 sur les plus belles routes du Chili et d’Argentine, qui aura lieu fin septembre 2017.     Une fois arrivé à l’aéroport, je rencontre donc Bruno, organisateur de cet évènement exceptionnel, et Antoine, ancien gérant de l´agence d´Argentine qui connaît très bien les régions que nous allons traverser. Nos origines belges communes avec Bruno refont vite surface et on s’entend tout de suite très bien. Le temps de faire connaissance autour d’un café à l’aéroport et nous sommes partis en avion en direction d’Antofagasta, ville côtière du Chili située dans le désert d’Atacama.   La ville bénéficie d’un climat sec et il ne pleut donc que très rarement durant l’année. La température hivernale ne descend pas au-dessous de 12°C et l’été, elle ne monte pas au-dessus de 25°C du fait du Courant de Humboldt venant de l’Antarctique. Cette ville a été choisie pour l’acheminement des voitures depuis l’Europe et sera donc le point de départ de ce rallye ayant pour but de faire découvrir les plus beaux paysages du Chili et de l’Argentine à bord de véhicules de collection.   Le point d’intérêt majeur de la ville d’Antofagasta est l’arche de la Portada, un édifice rocheux de 43 m de haut dont  la base est constituée d’andésite noire autour de laquelle sont arrangées des roches sédimentaires maritimes. Ce magnifique édifice de la nature est entouré de falaises également érodées par l’action de l’océan ; elles atteignent la hauteur maximale de 52 m au-dessus de la mer.     Nous nous dirigeons ensuite vers notre hôtel à la rencontre des personnes en charge des évènements afin de voir comment réserver à nos futurs clients un accueil d’exception au Chili avant d’entamer leur longue route vers l’Argentine.   Jour 2 : désert , désert, désert Aujourd’hui, nous empruntons la route en direction de San Pedro de Atacama.   A 215 km au nord-est d’Antofagasta, Calama s’autodéfinit « terre de soleil et de cuivre ». Sa vie agitée de commerce et de loisirs tourne autour...

Read More
Chili : festival altiplano, course à la viscache d’or
Aug18

Chili : festival altiplano, course à la viscache d’or

  Récit de Cassandre, photos et vidéos de Cassandre & Arnaud, tous deux conseillers voyage chez Terra Chile.   L’objectif de ce périple pour Arnaud et pour moi était double : connaître les classiques, et découvrir de nouvelles pépites. En plein dans le mille !     Plutôt que de vous parler des classiques, concentrons-nous sur les pépites ! Voici donc les palmes d’or ou, pour faire plus local, les Viscaches d’Or de notre voyage ! La viscache est un rongeur d’Amérique du Sud qui ressemble fortement au lapin. En voici un exemplaire :     Dans la catégorie Meilleur guide : Francisco ! Quand on est derrière son bureau toute la semaine à vendre des circuits, c’est parfois difficile de se rendre compte à quel point le guide est primordial dans la réussite ou l’échec d’un voyage. Avec Francisco, banco ! Aymara, chauffeur depuis ses plus jeunes années, drôle, rigoureux, curieux, aventurier quand il le faut, cultivé, et j’en passe et des meilleures, Arnaud et moi avons touché le gros lot !       Dans la catégorie Village le plus flippant : Humberstone, découvert lors de notre première journée, centrée sur la Guerre du Pacifique et la ruée vers le Salpêtre et idéale pour les amateurs d’histoire. Entre l’arrêt à la bataille Dolores, l’Hacienda Tiliviche, le village presque fantôme de Pisagua, et Humberstone & Santa Laura, les aficionados seront rassasiés. Et si vous tombez un samedi, nous pouvons vous organiser la visite des officines de salpêtre de nuit ! Rien de mieux pour sentir leur atmosphère fantomatique !     Dans la catégorie Meilleur hôtel : El Huarango, entre Pica et Iquique. Situé en plaine Pampa de Tamarugal, et tenu par un couple original, Coca, designer, et Marco, géologue péruvien, El Huarango est idéal pour les amateurs d’authenticité, de service personnalisé… et d’écologie. L’expérience huarango – nom péruvien du tamarugo, arbre typique de la pampa du Tamaragual au Chili – inclut chambres confortables et originales, eau chauffée à l’énergie solaire, petit-déjeuner fait-maison riche et savoureux, visite du domaine par Marco pendant laquelle vous pouvez donner à manger aux animaux de compagnie … entre autres ! Arnaud et moi avons été conquis ! Si conquis, que nous sommes en train de vous concocter un nouveau module, comprenant, non pas une mais deux nuits au Huarango, des nouvelles excursions, et du tourisme d’aventure (rappel, VTT, sandboard etc.) !   Your browser does not support the video tag. 00:00 / 00:00 Close Press Ctrl+C to copy the embed code to clipboard   Dans la catégorie Plus belle vue: Celle depuis la montagne aux cactus, à quelques kilomètres de Cariquima, au coucher du soleil sur le Salar de Coipasa. Un mot : superbe… Le bonus ? Le cactus...

Read More
Trilogie andine : séminaire Bolivie – Chili – Pérou
May11

Trilogie andine : séminaire Bolivie – Chili – Pérou

    Récit et photos de Lucie Gosnet, conceptrice voyage chez Terra Andina Bolivia.   Chez Terra, ce qui est super c´est qu´on a des collègues dans les pays voisins avec qui on parle quotidiennement en boucle de combinés – je vous parle depuis La Paz (Bolivie) où je travaille depuis un an.   Ce qui est encore plus génial, c´est de mettre des visages sur des prénoms, des voix, des rires ou parfois des petits combi-accrochages mais tout simplement c´est de se connaître pour mieux combiner et ainsi offrir le meilleur de nos circuits…comme toujours.   Quand Myriam, mi jefita, a annoncé à toute l´équipe Bolivie qu´on allait “combiner” pour de vrai, nous avons tous été ravis de savoir qu´on assisterait à un séminaire interandin et ce, en terres chiliennes!     Au rendez-vous: Terra Chile, Terra Andina Pérou, Antoine – gérant de Terra Argentina et grande surprise, Pierre Boyer, un des grands chefs de la tribu Terra Group.     Un séminaire Terra, c´est quoi? Ce sont quelques jours de travail d´harmonisation, d´échanges pro constructifs et d´activités ludiques. Mieux se connaître, c´est mieux communiquer et donc favoriser des combinés optimaux.   L´équipe Terra Chile (Florian, Nicolas, Camille, Cassandre, Edouard, Arnaud), basée à Valparaiso et à Santiago nous a organisé un programme du 5 au 9 mars.   Un soleil fabuleux nous attendait.   Au programme: “ateliers boulots”, journée olympiade, visite de vignoble, “ateliers boulots”, visite thématique de Valparaiso, “ateliers boulots” (oui oui, on travaille), balade en bateau, bonnes bouffes, rigolades…   Chaque équipe est arrivée à son rythme.   L´équipe de Terra Andina Pérou était la première sur le terrain au San Francisco Lodge, situé dans la Provincia de los Andes à environ 100 km de Santiago.     Mon équipe et moi sommes arrivées le jeudi soir prêts pour la soirée QUINCHO – (espace privé où sont préparés des barbecues). Une excellente première soirée.           Nous sommes restés toute la journée du vendredi à travailler…       …et à nous exercer au kayak et volley-ball dans la piscine.           Samedi, nous sommes partis en direction de la Vallée de l´Aconcagua à la découverte del vino de altura, un vignoble familial: la Viña San Esteban – Vse. Les vignes sont situées le long de la rivière Aconcagua, nichée au pied de la Cordillère des Andes. Cette géographie crée un microclimat idéal pour la vigne et la production de raisins, avec une qualité des sols qui rivalise avec les meilleures régions viticoles d’Amérique du Sud.       Ensuite, nous nous sommes rendus au parc Paidahuén. Ce parc est...

Read More
Chili : la cordillère au mille couleurs
Apr10

Chili : la cordillère au mille couleurs

    Par Edouard Vincent, concepteur voyages chez Terra Chile.           Les andes aux mille couleurs Jour 1: Préparer son sac à dos, ne pas savoir quoi prendre, finalement ne pas prendre grand-chose, ne pas oublier sa brosse à dents bien sûr… Quelques réflexes qui m’ont fait directement penser à mon grand périple du Canada jusqu´à Buenos Aires.   Je pars donc comme au bon vieux temps, en avion à 8h de Santiago, pour rejoindre la ville de Copiapo. Le temps pour moi de prendre un petit déjeuner à base de fruits et… une bonne empanada chilienne car je sais que je vais perdre quelques kilos durant cette expédition 4×4 qui m´attend dans la Cordillère des Andes, région où se situe le plus haut volcan du monde, l’Ojos del Salado… C´est également un endroit très peu connu des Chiliens et des touristes, voilà une excellente raison pour que Terra Chile parte découvrir cet endroit pour ensuite proposer un nouveau circuit au Chili.   Grand départ de Copiapo à 13h30 avec notre véhicule 4×4. Après avoir quitté la route principale, le changement de décor et de couleurs est radical. Nous effectuons du coup, sur la route, de nombreux arrêts “photo” car les montagnes nous offrent un grand panel de couleurs et un spectacle somptueux.   Paysages montagneux au Nord du Chili Ces montagnes regorgent de minéraux différents (cuivre, fer, souffre, charbon etc…) et on comprend tout de suite mieux pourquoi la région fait partie des trois plus grandes régions minières du Chili avec Antofagasta et San Pedro. Arrêt également sur la formation de Lauctaro où l´on peut facilement trouver des fossiles marins car la mer recouvrait toute cette région plusieurs millions d´années auparavant.   Nous continuons de nous engouffrer dans cette merveilleuse vallée jusqu´à arriver au “Vallecito” situé à 2.200 mètres pour un arrêt “asado” dans un superbe endroit où couleurs et verdures se mélangent. La petite cabane dans laquelle nous faisons l´asado tient debout par je-ne-sais quel mystère, mais le plus important pour le moment c’est qu´il y ait de la braise car on a déjà faim !!!   Vallecito – Chili Nous reprenons notre balade jusqu´à atteindre un col à plus de 4.000 mètres nous offrant une magnifique vue sur le parc national des “Tres Cruces” (47.000 hectares), les volcans et la “Laguna Santa Rosa”. Descente ensuite vers la Lagune Santa Rosa (3.800 mètres) pour installer notre campement. Nuit au bord de la Lagune Santa Rosa et en face de la montagne 3 Cruces. Durant la ,on profite de cet endroit désertique pour observer les étoiles, savourer ce silence et distinguer des constellations qu´on...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici