Nivea Atallah

Brésil : Chapada dos Veadeiros, Etat de Goiás
May09

Brésil : Chapada dos Veadeiros, Etat de Goiás

      Par Nivea Atallah, conseillère voyage chez Terra Brazil.                   Deux heures d’avion entre Rio de Janeiro et Brasilia, presque 7h de bus et 40 minutes dans un taxi partagé sur un chemin de terre pour enfin donner suite au projet “Chapadas du Brésil”. Après la Chapada Diamantina, la Chapada das Mesas et la Chapada dos Guimarães, j’allais enfin mettre les pieds sur ma quatrième : la Chapada dos Veadeiros, dans l’Etat de Goiás.     Si vous n’avez jamais entendu parlé ce cette région, c’est normal. Goiás est plutôt connu au Brésil par l’exportation de musique “sertaneja” (le country brésilien) et du soja. Le tourisme d’aventure et l’écotourisme commencent aujourd’hui à s’y développer, alors nous sommes partis a la découverte de ces beaux paysages et de tout ce qu’ils peuvent nous offrir.   Classée au patrimoine mondial par Unesco, la Chapada dos Veadeiros, située a 260 km de Brasília, présente un paysage particulier : le Cerrado, l’un des écosystème les plus anciens et diversifiés au monde. Sur un haut plateau, à 1.300 m d’altitude, au coeur du Brésil, ce parc national est l’endroit idéal pour les randonnées, baignades idylliques dans les cascades et pour profiter d’une nature sauvage et unique.   Les points de départ pour la visite de la Chapada dos Veadeiros sont les villes de Alto Paraiso et São Jorge. Alto Paraíso attire ceux qui s’intéressent à des sujets mystiques. La présence de cristaux et le fait que la région est à la même latitude que Machu Picchu (les deux sont croisés par le Parallèle 14) aident à convaincre beaucoup de “hippies” que Alto Paraíso dispose d’une énergie spéciale. Ça peut expliquer mon premier jet lag sans sortir du pays…   Quant à São Jorge, 33 km plus loin que Alto Paraiso, il s’agit d’un petit village de maisons colorées, ruelles de terre et nombreux graffitis. Situé à la porte du Parc national de la Chapada dos Veadeiros – moins de 1km – il est facile de s’y rendre à pied.     Le lendemain je me suis mise au trekking sur le chemin le plus difficile de la région, le sentier de la “janela” ou “fenêtre” en français. Randonnée d’intensité très forte qui se fait uniquement durant la saison des pluies (décembre – mars).       Petit topo sur les principaux sites dans les alentours de São Jorge et Alto Paraiso:     La force de la rivière São Miguel a créé un des sites le plus impressionnants : la vallée de la lune, avec ses sculptures aux formes étranges et ses piscines naturelles....

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici