Emilie Pinel

A la découverte du Far West argentin
Jun28

A la découverte du Far West argentin

    Deux conceptrices voyage de l’agence Terra Argentina, Emilie et Magali, ont été exilées de leur très chère Patagonie pour aller explorer le Nord-ouest du pays durant 10 jours.   Objectif : dénicher les « pépites » de la région.   Lieu de recherche : Salta La Linda et alentours.   Monture : une superbe Fiat Palio décorée avec goût.   Revenues de leur exploration, en chair et en os, nos deux amazones Made in Terra, nous rapportent leur récit d’aventure.     CARTE D’EXPEDITION :   Etapes : Salta – Purmamarca – Iruya – Chicoana – Cachi – Molinos – Cafayate – Salta     En selle camarades !   Guidées par le soleil, nous chevauchons durant 9 jours des contrées aux montagnes colorées, parfois irréelles, des vignes à perte de vue, des chemins poussiéreux et sinueux. Nous traversons des villages réputés pour leur artisanat, souvent empreint d’influences boliviennes comme des villages historiques en adobe ou blanchis à la chaux.   Nous partons donc cheveux au vent, toujours en quête de ces fameuses “pépites” qui ne tarderont pas à se mettre en travers de notre chemin.   La gazette du jour présente les 10 “immanquables” de notre expédition dans le Nord-Ouest argentin.   #1 Loger dans une cabaña en adobe sur les hauts de Purmamarca Purmamarca, village connu des voyageurs pour son marché central rempli d’étals colorés où le chausson imprimé d’un superbe lama côtoie sans souci le service à apéritif en forme de cactus. En s’écartant de cet amas d’objets insolites, attirées par des cris joyeux d’enfants, nous voilà en train d’admirer une partie de football entourée de montagnes aux couleurs fabuleuses.   Continuant sur ce chemin, nous arrivons à Los Colorados, un complexe de cabañas fait en adobe, typiques de la région et surplombant le village. Nous sommes bien immergées dans “la onda” du lieu.     #2 S’aventurer jusqu’à Iruya “Après la maison rouge, tournez à droite et après.. vive l’aventure!” nous susurre un condor à l’oreille. Vamos! C’est après pas moins de 3h de route sinueuse, 7 rivières traversées sans encombre et quelques autels de prière, que nous arrivons au village d’Iruya, au cœur d’une vallée fertile. Escortées par les enfants sortant de l’école, nous montons la rue principale jusqu’au point culminant du village. Quel plaisir d’admirer la vie reculée de ces habitants!     #3 Prendre de l’altitude au mirador Hornocal Envie de prendre de la hauteur? À partir du village d’Humahuaca, une route serpente durant une heure jusqu’au promontoire s’élevant à quelques 4750 mètres d’altitude. Après avoir repris nos esprits et mis notre poncho de rigueur, quel émerveillement devant cette montagne aux mille couleurs ! Une vague de folie...

Read More
L’Argentine vue par Justine
Feb15

L’Argentine vue par Justine

Un portrait par mois, 5 thèmes choisis pour l’amour d’un pays Travailler terra, c’est vivre “là-bas”, éprouver au quotidien le goût de la différence, la vibration de l’altérité. Dis nous Justine, qu’est ce que tu aimes de ta vie en Argentine ? Un lieu Cafayate, village du Nord-Ouest argentin, dans les vallées calchaquies. Je l’ai découvert hors saison, son rythme calme et ses paysages andins représentent totalement la “dolce vita” à la mode argentine, selon moi. Une musique “Todo cambia” de Mercedes Sosa. Mon premier contact avec la musique et le folklore argentin. Des paroles fortes, “tout change”, l’expression qui caractérise si bien l’effervescence et le mouvement permanent de la vie dans le pays Une boisson Le Fernet coca. Très bizarre au début, mais on se fait à ce mélange amer de Fernet Branca (digestif italien) et de la plus célèbre des boissons gazeuses. Comme pour le maté, on a coutume de le partager en buvant tous dans un même grand verre (voire une bouteille coupée en deux). Le foot Je voyageais à travers le pays durant la coupe du monde, j’en garde un souvenir inoubliable : l’ambiance, le contact avec les locaux qui s’enflamment à chaque but. Ici, tout le monde est obligatoirement supporter (“hincha”) d’un club. Moi, c’est le “gimnasia” de La Plata. Le tango Avant de connaître l’Argentine, je suis tombée amoureuse du tango, j’ai pris des cours en France et mon premier voyage était d’ailleurs destiné à perfectionner mes pas. J’ai adoré les milongas de Buenos Aires, les clubs amateurs de tango où la nuit ne termine jamais   Justine, conceptrice voyages chez Terra...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici