Eric Quillevere

Espagne : découverte du Nord, côte atlantique
Oct12

Espagne : découverte du Nord, côte atlantique

              Récit et photos d’Eric Quillévéré, fondateur et gérant de Terra España.                 Un breton en terres celtes   Vendredi 24 juillet 18h30, atterrissage a l’aéroport de Bilbao, Bilbo pour les puristes.   C’est nuageux, c’est vert, c’est beau. Je rejoins le centre en voiture de location et la première rencontre sur la route à l’entrée de la ville est le fameux musée Guggenheim (visite et photos demain). Le temps de mettre la voiture au parking et il commence à pleuvoir, un vrai crachin breton qui heureusement ne durera qu’une demi-heure. Je peux donc aller découvrir les rues du centre historique aux innombrables tavernes dont les noms sont incompréhensibles… tous ces x, ces z et ces k nous rappellent bien qu’on est au pays basque. Chaque bar arbore ses pinchos de toutes les tailles et toutes les couleurs, et les clients les consomment généralement dans la rue, ils aiment être à l’extérieur. J’ai demandé au réceptionniste de l’hôtel où et quand pouvait-on assister à un match de pelote basque, et j’ai été déçu d’apprendre qu’il y en a très peu et que ce sont des championnats privés payés par des entreprises…       Samedi 25 juillet – BILBAO   Ce matin je me suis réveillé au son des cornemuses 🙂 C’est la fête de Santiago, un des Saints les plus importants, surtout dans le coin, c’est donc un jour férié en Espagne et l’occasion de faire un petit défilé dans le centre historique pour promener le Saint depuis son église d’origine jusqu’a la cathédrale. Ensuite, c’est le tour des hôtels, comme de coutume lorsque nous visitons de nouveaux endroits. L’Hesperia et le Barcelo sont bien placés, au bord de la rivière, et non loin du musée, ça sera très bien pour les groupes. Quant à moi, je loge au Lopez de Haro Ercilla, il est coté 5 étoiles mais c’était il y a longtemps certainement… pas de Spa ni piscine, comme la grande majorité des hôtels à Bilbao d’ailleurs. Finalement, les 2 seuls qui en ont, les plus classes, sont les 2 hôtels en face du musée : Miro et Domine.   Venons-en maintenant au clou de la journée : le musée Guggenheim, super endroit où l’on passe une agréable demi-journée. Un lieu culturel moderne et design qui est devenu le symbole de la capitale basque. L’exposition permanente est faite d’acier et les 2 expositions temporaires se complètent magnifiquement : Jeff Koons jusqu’à fin septembre et Jean-Michel Basquiat jusqu’à fin octobre.     Dimanche 26 juillet – SANTANDER   Cantabrie, c’est cette petite région coincée...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici