Récits de repérage

Séville en video et poésie
Oct13

Séville en video et poésie

            Carnet de voyage à Séville, par Christophe, gérant Terra España, agence de voyages sur mesure en Espagne.                   Sur le Guadalquivir, en sortant de Séville, 
quand l’oeil à l’horizon se tourne avec regret, 
les dômes, les clochers font comme une forêt :
 à chaque tour de roue il surgit une aiguille.

 D’abord la Giralda, dont l’angle d’or scintille, 
rose dans le ciel bleu darde son minaret ; 
la cathédrale énorme à son tour apparaît 
par-dessus les maisons, qui vont à sa cheville.

 De près, l’on n’aperçoit que des fragments d’arceaux :
 un pignon biscornu, l’angle d’un mur maussade 
cache la flèche ouvrée et la riche façade.

 Grands hommes, obstrués et masqués par les sots, 
comme les hautes tours sur les toits de la ville, 
de loin vos fronts grandis montent dans l’air tranquille !                 Desde la azotea de Triana Se ve Sevilla Larga, tendida, llana, abierta Malva toda y oro como una mujer rubia Que sueña despierta en su alma, que es su cuerpo   Juan Ramòn Gimènez.   Contactez Christophe pour en savoir plus sur son séjour à Séville.   Consultez nos circuits dédiés à la découverte de Séville et de...

Read More
Brésil : Opération séduction dans les plus beaux parcs du Nordeste
Sep26

Brésil : Opération séduction dans les plus beaux parcs du Nordeste

            Carnet de voyage dans les parcs du Nordeste au Brésil, texte, photos et vidéo de Valérie, conceptrice voyages chez Terra Nossa.                 Suite à ma dernière reconnaissance terrain sur l´archipel paradisiaque de Fernando de Noronha, j´ai reçu de nombreuses plaintes. Mes collègues étaient déprimés, mon chef jaloux, mes amis français envieux… donc pour cette nouvelle expédition dans le Nordeste du Brésil on m´a dit : “c´est fini les îles, la plage, le farniente, les hôtels de luxe, maintenant, c´est direction les parcs nationaux pour 2 treks en une semaine !” Après de nombreuses protestations/indignations, me voilà partie avec mon sac à dos Quechua pour l´aventure sur les plus beaux sentiers du Nordeste brésilien.   Voici un bel aperçu video de mon périple :     Partir seule ? Impensable ! À qui j´allais raconter mes péripéties (car connexion wifi rare) ? J´accompagne un groupe de 3 parisiennes baroudeuses pour un séjour brésilien très sportif ! Je leur avais promis des Caipis pour les appâter 🙂   Au programme donc : 2 parcs nationaux, 2 ambiances, 2 merveilles de la nature dans 2 régions différentes du Nordeste brésilien : Bahia pour sa belle Chapada Diamantina et le Maranhão pour son incroyable parc des Lençóis Maranhenses.   Un programme de remise en forme, bien plus efficace que le Cross fit, sur 1 semaine intensive : 4 jours dans la Chapada Diamantina, des montagnes et des cascades puis 2 jours dans les Lençóis Maranhenses, au milieu des dunes de sables et des lagunes d´eau douce.   Vous allez me dire : “c´est le jour et la nuit ces 2 parcs, aussi différents que peuvent être un Pisco Sour péruvien et un Pisco Sour chilien ?” Détrompez-vous ces 2 treks ont beaucoup de points communs que je me suis amusée à lister (je le répète : le manque de wifi pousse à la créativité 😉 )   DES SUPERFICIES XXL   Chaque parc affiche une superficie de 1550 km². Ici on dit souvent que la ville de São Paulo pourrait tenir dans l’un des parcs ! Bon si j’explique ca à ma grand-mère, la comparaison ne va pas l’aider. Prenons plutôt une échelle française: je suis née dans la charmante bourgade de Colmar, 70 km² de superficie, donc par exemple 22 Colmars pourraient tenir dans le parc de la Chapada Diamantina ! C’est largement plus parlant pour mamie !   La Vale do Pati dans la Chapada Diamantina offre un immense terrain de jeu pour les amateurs de marche. Dès l´arrivée dans le petit village de Capão, point de départ du trek, une chaine de montagnes nous entoure.     Dans le parc des...

Read More
Balade au coeur des Andes en Equateur
Sep12

Balade au coeur des Andes en Equateur

            Carnet de voyage réalisé par Maria, conceptrice voyages chez Terra Andina Ecuador.                   Lorsqu’on commence le voyage en Équateur on s’attend bien à voir des volcans magnifiques mais nous avons été surprises par la diversité de paysages andins.     En début de notre voyage nous nous retrouvons au milieu des montagnes à San Clémente, une petite communauté indigène ou nous séjournons chez l’habitant. Quel plaisir de pouvoir admirer les paysages vallonnés et verdoyants. Dans cette province les montagnes et lacs se côtoient, ce n’est pas pour rien qu’elle est connue comme « la région des lacs ».     Un paysage surtout est saisissant : un énorme volcan vert au pied du quel on trouve un lac imposant, ce sont les volcans Imbabura et le lac de San Pablo.   Au Sud nous rencontrons un autre géant, le volcan Chimborazo, dont le sommet (6 863 mètres) est le point le plus proche du soleil. Nous visitons le parc naturel pour découvrir un paysage magnifique et nous admirons de grands espaces ouverts avec de la végétation de montagne, le « páramo ». Une rencontre avec une communauté locale nous permet de le connaitre sous un autre aspect : il serait le mari du Tungurahua, le volcan « féminin » qui surplombe la ville thermale de Baños.     Dernier arrêt dans cette aventure de montagne : le Quilotoa. Ce lac se trouve dans une caldera volcanique qui lui donne des couleurs féériques, à le regarder il apparaît vert ou bleu selon la lumière. Une randonnée nous emmène tout près de l’eau, au centre d’un volcan potentiellement actif.     Ces visites ne sont qu’une partie des merveilles Andines que nous avons hâte de faire découvrir !   Contactez Maria pour en savoir plus sur son voyage au coeur des Andes en Equateur !   Découvrez le circuit spécial parcourant les lieux visités par Maria  :   Trekking dans les Andes de la cordillère à la forêt...

Read More
Chili Grand Nord : 5 bonnes raisons d’y aller
Sep01

Chili Grand Nord : 5 bonnes raisons d’y aller

            Carnet de voyage au Chili Grand Nord réalisé par Marie Gadenne Viscontini, Terra Chile, voyages sur mesure au Chili.                 Après quelques jours à San Pedro de Atacama, acclimatation oblige, me voilà en route pour le Grand Nord Chilien deuxième étape de mon voyage au Chili pour une reconnaissance marathon d’1 mois dans mon nouveau pays d’accueil. Il y a pire comme mise en jambe …   Comme son nom ne le laisse pas supposer, surtout si vous n’êtes pas amis de la géographie, il y fait beau et chaud voir très chaud. En effet le désert d’Atacama se prolonge bien au-delà de San Pedro et des sites avoisinants et c’est une belle expédition 4×4 de 6 jours qui m’attend. En route !     Mon itinéraire – au fil des jours   Rien de telle qu’une carte, une petite video faite maison et un jour par jour pour comprendre en un clin d’oeil un itinéraire au Chili.     Jour 1 – San Pedro – Pica 📌 Geoglyphes de Pintados et Salar de Llamara Jour 2 – Pica 📌 Salar de Huasco et campo de Dunas Jour 3 – Pica – Colchane 📌 Eglise de la Tirana, Mines abandonnées de Humberstone et Santa Laura, Geoglyphe Géant d’Atacama Jour 4 – Colchane – Putre 📌 Village de Enquelga, Mirador de Suricayo, Salar de Surire, marche de Diablomarca Jour 5 – Putre 📌 Parc National Lauca, bofedal de las cuevas, bodefal de Parinacota, Lac Chungara Jour 6 – Putre – Arica 📌 Village de Socorama, quebrada de Cardones, musée San Miguel de Azapa, Cerro Sagrado   Alors, pourquoi partir en Expé 4×4 dans le Grand Nord Chilien ?   Maintenant que vous savez où et comment, parlons du pourquoi. De tout mon mois de reconnaissance, (promis après j’arrête de vous narguer) le Grand Nord chilien a été un véritable coup de coeur. Les explications de mon guide à la fois ludiques et informatives, l’incroyable variété des paysages, la sensation d’être le seul voyageur à explorer cette zone (presque) vierge … en font l’un de mes plus beaux souvenirs de voyage tous pays confondus.   Atacama autrement ? oui c’est encore possible ! Si le charme d’un séjour à San Pedro d’Atacama, oasis nichée au coeur du désert le plus aride au monde, est indéniable, il est vrai qu’il faut ruser et connaître la région sur le bout des doigts pour éviter la vague de cars et de touristes pendant la haute saison.   Dans le Grand Nord, soyez sans crainte, même en plein mois de Novembre, vous...

Read More
Bolivie : la traversée des Andes en 10 jours
Aug15

Bolivie : la traversée des Andes en 10 jours

  Carnet de voyage dans les Andes boliviennes par Loïc, concepteur voyages chez Terra Andina Bolivia.     Retrouvez en ligne le circuit spécialement élaboré par Loïc à l’issue de son voyage de reconnaissance :   La traversée des Andes   Et aussi nos programmes détaillés : Trek et ascension du Huayna Potosi &  Trek du Choro.   Contactez Loïc pour plus d’infos sur l’ascension du Huayna Potosi 🙂   Quelques photos bonus en attendant la galerie complète sur notre page facebook :        ...

Read More
Rendez-vous en terre du Rooibos
Jul31

Rendez-vous en terre du Rooibos

  Carnet de voyage en terre du Rooibos, texte et photos de Morgane, conceptrice voyages chez Terra South Africa.   Le voyage me mène cette fois-ci à l’exploration des régions les hauts plateaux du Bokkeveld & du Cederberg. Je pars avec notre partenaire Yumanlink qui accompagne des agriculteurs à travers le monde dans l’accueil de voyageurs. C’est à la rencontre des petits producteurs de Rooibos, et dans les coulisses de cette boisson rouge et suave, trésor de biodiversité, qui pousse exclusivement sur les hauts plateaux sud-africains. Notre mission sera de partir sur la route du Rooibos, d’explorer cette région et de revenir avec tous les ingrédients pour concocter un circuit authentique, hors des sentiers battus, à la rencontre des communautés de ces régions arides & reculées.   Jacob et ses drôles de dames C’est par les hauts plateaux du Bokkeveld où se trouve la coopérative d’Heiveld que commence notre périple.   La boisson nationale sud-africaine L‘Afrique du Sud se caractérise par la diversité de sa population, de ses paysages mais également de sa faune et sa flore. Le fynbos « buisson fin » en afrikaans, en fait partie. Cette végétation endémique se réfère à toutes les plantes à aiguilles de cette région, réputée pour sa grande diversité grâce à des hivers généralement froids et humides et des étés chauds et secs. Dans le fynbos on trouve bien sûr le célèbre et mythique Rooibos, boisson nationale sud-africaine, ainsi que le honeybusch et le buchu, bien connues des bushmen pour leurs vertus médicinales.   Le rooibos : le red bush ou Rooibos en afrikaans est un buisson du désert dont les feuilles et la tige sont utilisées pour faire du thé. Cette plante qui ne contient pas de théine, est connue pour ses propriétés anti-oxydantes, anti-allergéniques, sa richesse en minéraux et oligo-éléments. Ces arbustes sont endémiques et poussent uniquement au nord-ouest du Cap. Son appellation de « thé rouge » ne fait pas référence à la plante, mais à son processus de fermentation semblable à celui du thé noir.   L’histoire agraire de l’Afrique du Sud est marquée par l’apartheid. La réforme agraire mise en place par le gouvernement de Nelson Mandela en 1994, n’a avancé que timidement malgré l’objectif de redistribuer les terres agricoles. Le marché du rooibos se développe depuis la fin de l’apartheid, notamment à l’international. Bien qu’elle soit une culture traditionnelle des populations natives et noires d’Afrique du Sud, la commercialisation et l’exportation du rooibos sont restées maitrisées par les Blancs. Devenus propriétaires depuis la réforme agraire, ils cultivent des surfaces modestes de 1 à 3 hectares, de manière traditionnelle. Depuis les années 90, quelques communautés noires et « coloured » (métisses) se...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici