Récits de repérage

San Pedro de Atacama au Chili : lagunes, salars et flamants roses
Oct17

San Pedro de Atacama au Chili : lagunes, salars et flamants roses

San Pedro de Atacama : le désert le plus aride du monde             Carnet de voyage à San Pedro de Atacama au Chili. Récit, photos et vidéo by Tatiana, conceptrice voyages chez Terra Chile.                 Il y a un peu plus de 5 mois, en mai 2019, j’ai atterri au Chili. Pays à la géographie atypique, long ruban de plus de 4000km, bordé à l’Ouest par l’océan Pacifique et à l’Est par la Cordillère des Andes.   Premier pas pour moi en Amérique Latine, et j’ai vite le sentiment que mon expérience au pays des poètes me réserve de belles surprises. Seul petit bémol, je suis arrivée au moment où le froid et la brume s’installaient dans la baie de Valparaiso, hémisphère Sud oblige, ce qui pour une cadurcienne, fut assez déconcertant, enchaîner 2 hivers de suite!   Qui ne rêverait donc pas d’une escapade dans le désert le plus aride du monde en plein hiver chilien ?   Je me suis envolée le 31 juillet pour San Pedro de Atacama, charmante oasis pleine de vie. Petit village aux rues en terre battue, qui s’est principalement construit autour de la Calle Caracoles.   Que trouver dans cette oasis ? Des petites boutiques artisanales, des restos, un certain nombre d’hôtels et surtout autant d’agences de tourisme que de casinos à Las Vegas. Mais Terra Chile a le secret, dans ce labyrinthe d’agences, de trouver la perle rare, où sont les vrais professionnels…   Pendant 4 jours, accompagnée de guides exceptionnels qui ont l’art de transmettre leurs connaissances et leur amour du Chili, j’ai eu la chance de pouvoir admirer d’incroyables lagunes peuplées de flamants roses, des sites archéologiques de pétroglyphes me faisant voyager dans l’histoire, des Salars aux magnifiques couleurs lors de couchers de soleil.     J’ai pique-niqué face à de sublimes lacs sur les hauts plateaux andins, bu du Pisco Sour au sommet d’un canyon. Je me suis retrouvée les pieds dans la neige en haut d’un cratère, fait une randonnée dans la Vallée des Cactus au milieu des roseaux, et me suis baignée dans les Geysers Blancs à 4300 mètres d’altitude.       J’ai également eu l’opportunité de pouvoir observer une faune très diversifiée, lamas, vigognes, renards, j’ai même eu la chance d’assister à la danse des flamants chiliens.         Quoi de mieux pour illustrer mes propos que de vous partager mes quelques photos… histoire de vous donner envie de rendre visite à vos collègues chiliens.       Contactez Tatiana pour en savoir plus sur son séjour et retrouvez en ligne nos meilleurs circuits dans le désert d’Atacama...

Read More
Rota Vicentina : le sentier des pêcheurs
Oct09

Rota Vicentina : le sentier des pêcheurs

Découverte de la Rota Vicentina au Portugal             Carnet de voyage sur la Rota Vicentina au Portugal, récit et photos by Estelle, conceptrice voyages chez Terra Lusitania.                   Nous sommes en avril et cela fait 3 mois que j’ai rejoint l’équipe de Terra Lusitania au Portugal, le moment est venu de faire ma 1ère « Reco » à la recherche de contrées inexplorées. La tendance étant au tourisme rural et écoresponsable, c’est la Costa Vicentina que je vais partir explorer.   La Costa Vicentina, c’est la côte du Sud-Ouest de l’Alentejo. Peu connue du touriste international, ses principaux visiteurs sont les citadins locaux en quête de vacances vertes. C’est l’itinéraire idéal pour rejoindre le Sud du pays en longeant la côte depuis Lisbonne.   En 2012, la région a connu un grand essor grâce à la création de plusieurs sentiers de randonnées. « A Rota Vicentina » propose deux itinéraires principaux (Le sentier des pêcheurs et le chemin historique) et plusieurs parcours circulaires.     Tant de choses à voir et seulement une semaine, il va falloir faire un choix. Je m’en vais donc explorer le Sentier des Pêcheurs, car le nom est plus stylé.   Nous sommes lundi matin et je prends la route en direction de Porto Covo, première étape du « Trilho dos Pescadores ». Dans le récit qui suit, je vous raconte les temps forts de mon voyage et vous fais découvrir les paysages d’une des zones littorales les mieux préservées d’Europe.   1# Porto Covo Non sans détours, pour cause d’un sens de l’orientation approximatif, j’arrive finalement dans cet ancien village de pêcheurs, élu première étape de mon voyage. La sérénité et le calme de l’endroit est la première chose que l’on remarque, ses maisons blanches et bleues reflètent parfaitement le style de l’Alentejo.   Il suffit de descendre ses petites ruelles pour se retrouver sur le port, et de longer un peu la côte pour découvrir de magnifiques plages, qui seront les premières d’une longue série.       2# Vila Nova de Milfontes Un peu plus bas se trouve la plus grande ville du sentier des pêcheurs, une jolie station balnéaire qui reste peu fréquentée et dont la position centrale permet de profiter de la région, tout en restant à proximité des aménagements touristiques. Milfontes, comme disent les locaux, propose de nombreux hébergements, restaurants et activités nautiques, telles que le kayak, le paddle, le surf ou des tours de bateaux sur le Mira… Idéal pour des vacances en famille.     3# Les Dunes d’Almograve Impossible de visiter la Costa Vicentina sans sillonner ses sentiers...

Read More
Le Top 3 de Cordoba en Argentine
Sep25

Le Top 3 de Cordoba en Argentine

Cordoba Argentine : pourquoi s’y rendre ?           Les Incontournables de Cordoba et sa région, by Virginie, correspondante locale Terra Argentina à Buenos Aires.                     3 – La Route des Estancias   Les Estancias Jesuites sont d’anciens édifices religieux et agricoles construits au XVIIème siècle et administrés par l’ordre des Jésuites dans la province de Cordoba en Argentine. On les compte au Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco depuis l’an 2000.   Chaque estancia dispose de sa propre église et d’un ensemble de bâtiments aujourd’hui plus ou moins bien conservés, qui étaient utilisés pour les travaux maraîchers.   La route des estancias, de près de 250km permet de visiter 5 sites. Caroya, Jesús María, Santa Catalina, et la Candelaria peuvent se voir en 1 journée complète. Quant à celle d’Alta Gracia, le mieux est de passer une demi-journée dans la ville du même nom pour y apprécier les différents musées.   2 – La maison musée du « Che »   Le jeune Ernesto Guevara y a vécu entre l’âge de 7 et 15 ans de 1935 a 1937 et de 1939 à 1943, avec sa famille. Les différentes pièces de la « casa-museo » retracent les principaux événements de sa vie personnelle et politique et les itinéraires de ses voyages dans toute l’Amérique Latine. De nombreuses photos illustrent ses rencontres avec des chefs d’Etats et ses interventions à l’ONU. On peut même y voir la moto avec laquelle il est parti à la découverte du continent sudaméricain en 1952, avec son ami Alberto Granado. Pour les amoureux du film « Carnets de Voyage » dans lequel le rôle du Che est tenu par Gael Garcia Bernal, et celui de son compagnon de voyage par Rodrigo de la Serna, ce musée est un must.   A noter : le Musée Manuel de Falla, célèbre compositeur espagnol, se trouve aussi à Alta Gracia.   1 – Le Fernet Cola, le cocktail préféré des Cordobeses.   Parce qu’il n’y a pas que du vin en Argentine. En effet, il y a beaucoup de bière et aussi ce breuvage très prisé particulièrement à Cordoba, savant mélange de cet alcool italien que nous trouvons encore parfois dans les bistrots anciens en Europe : le Fernet Branca et de la boisson gazeuse mondialement connue. Assez surprenant de prime abord, on ne peut le comparer à rien d’autre. Rien que pour cela, on vous invite à y goûter. Salud !   Contactez la team Terra Argentina pour organiser votre voyage à Cordoba et dans toute l’Argentine. Retrouvez en ligne nos meilleurs circuits de Buenos Aires à la...

Read More
Espagne entre Terre et Mer : Voyage en Catalogne
Sep10

Espagne entre Terre et Mer : Voyage en Catalogne

Carnet de voyage en Catalogne et sur la Costa Brava               Récit, vidéo et photos by Adèle, conceptrice voyages chez Terra España.                   En exclusivité les images qu’elle a rapportées de son périple :     Après un réveil bien matinal, je quitte l’Andalousie pour m’envoler vers la Catalogne.   Arrivée en début d’après-midi à l’hôtel à Gérone.   En pleine période de canicule, j’en profite pour me prélasser dans la piscine avant notre première visite de la ville à 18h.     En traversant le pont construit par Gustave Eiffel, je découvre un très beau centre historique oú notre guide nous fait parcourir plus de 2000 ans d’histoire, à travers des sites médiévaux ainsi que de vestiges romains, arabes et juifs.   Et quelle surprise d’apprendre que la ville a été un des lieux de tournage de Games of Thrones ! Moi qui suis une fan de la série (excepté la dernière saison oú je pense que nous sommes tous d’accord pour dire qu’elle était décevante), je replonge dans les scènes et boit les paroles de la guide !     Entre Mer… Pour cette deuxième journée, nous partons de Gérone pour nous rendre sur la côte.   Première découverte de la journée: Tossa de Mar. Ancien refuge d’artistes et d’intellectuels, elle fut surnommée “le paradis bleu” par le peintre Chagall. Et l’on comprend bien pourquoi ! En longeant les murailles de l’enceinte fortifiée avec notre guide, nous profitons de superbes points de vue sur la mer Méditerranée et ses eaux turquoises.       Deuxième découverte: Calella de Palafrugell Cet ancien village de pêcheurs a su conservé tout son charme avec ses ruelles étroites, ses petites maisons et ses criques aux eaux cristallines qui nous invitent à la baignade. En empruntant le Camino de Ronda (chemin de ronde) qui longe la côte, nous apprenons qu’aujourd’hui est un jour de fête. Le 29 juin célèbre Saint-Pierre, le patron des pêcheurs. Nous voyons donc des orchestres se mettre en place, et les habitants danser aux rythmes des musiques traditionnelles.       Et Terre… Le troisième jour, nous quittons la côte et nous enfonçons dans l’arrière-pays.   Première étape: le lac de Banyoles Ce lac, l’un des plus grands d’Espagne, est très agréable pour se promener en famille. Des zones de baignade y sont également aménagées. Mais pas le temps d’y plonger, nous sommes là pour une activité sportive : le tour du lac en vélo électrique (bon d’accord, pas si sportif que ça…). Mais quelle balade agréable !     Deuxième étape: le Parc...

Read More
Canada : Week End à Squamish et Whistler
Aug20

Canada : Week End à Squamish et Whistler

          Carnet de voyage au Canada dans la région de Squamish et Whistler. Texte, photos et vidéo de Fanny, conceptrice voyages chez Terra Canada.                   Où partir en long weekend depuis Vancouver ? La plupart des locaux vous diront que la région de Squamish et Whistler est le meilleur choix. Je décide donc de suivre ce conseil !     Vers 9h, je pars de Vancouver… sous la pluie, en traversant le poumon de la ville, le Stanley Park. Après avoir traversé le pont du Lion’s Gate qui relie le centre de Vancouver à West Vancouver sur la côte nord, je prends la route baptisée « Sea to Sky highway ». Spectaculaire, elle longe le Détroit de Georgie et offre des vues magnifiques sur la baie de Vancouver, sur les falaises et sur les nombreuses îles de la baie Howe.   J’avais prévu un vol en hydravion pour survoler la région de Squamish et admirer les paysages sur les lacs alpins et les glaciers mais malheureusement, les conditions météorologiques n’étant pas optimales, celui-ci a été annulé. Ce n’est que partie remise ! Plus de pluie et même du soleil, parfait, je décide de faire un arrêt au lac Browning. Après 15 minutes de marche, me voilà sur mon rocher face aux îles qui remplissent la Baie Howe, magnifique paysage.       Je continue ma route jusqu’à Squamish, à mi-chemin entre Vancouver et Whistler. Même si la ville n’a rien d’extraordinaire, ses alentours et son histoire en font un arrêt obligatoire. Les Squamish ou plutôt Sḵwx̱wú7mesh, un peu compliqué à prononcer et à écrire, est l’un des rares peuples amérindiens situé à proximité d’une métropole canadienne. Connu pour ses spots d’escalade, de rafting, de VTT et de randonnées, je décide d’aller voir de mes propres yeux en faisant la randonnée de Stawamus Chief. Célèbre site d’escalade à la base, je commence la randonnée par des escaliers, puis d’autres, et encore des marches. Après 5h de marche et 700 mètres de dénivelé, les cuisses commencent à souffrir. Je choisis de grimper sur le deuxième pic et après un peu d’escalade à l’aide de cordes fixes, la vue est incroyable. Un magnifique panorama sur la Baie Howe, Squamish et les montagnes enneigées du parc Garibaldi s’offre à moi !       Deuxième jour, je prends la route de Whistler et quitte l’océan pour me rapprocher des montagnes. Plus on avance, plus la probabilité de rencontrer un ours augmente ! Rassurant ! Je vais directement à Whistler, village de notoriété internationale ayant accueilli les jeux olympiques d’hiver en 2010. Les anneaux olympiques au centre ville...

Read More
Sur l’Avenue des Volcans en Equateur !
Jul31

Sur l’Avenue des Volcans en Equateur !

Les Plus Beaux Volcans en Equateur           Carnet de voyage spécial volcans en Equateur. Récit, vidéo et photos by Marion, conceptrice voyages chez Terra Ecuador.                   Ca y est, nouvelle reconnaissance terrain de prévue pour moi et mes copains de la team Ecuador ! Depuis le temps qu’on l’attendait celle-ci ! On va enfin partir à l’aventure sur l’avenue des volcans et découvrir deux des sites les plus incontournables du pays !   Commençons en beauté avec la vidéo de notre séjour :     On débute notre voyage à trois, Mathilde, Pierre et moi. Super excités, on prend la route dès le matin pour pouvoir rejoindre la région du Quilotoa.     Mais c’est sans compter sur le 1er imprévu… Exceptionnellement ce jour-là (comme par hasard !), la route était barrée et on a dû attendre 2h dans la voiture avant que celle-ci soit libérée. Mais bon, on va pas se laisser faire comme ça et on en profite alors pour faire un petit tour à pied. Durant cette promenade et en commençant à monter quelques lacets à flanc de montagne, on apperçoit le volcan Ilinizas, la pointe Nord et la pointe Sud totalement découvertes !     Finalement, le temps passe assez vite, et c’est parti pour reprendre la route ! On arrive d’abord à la ville de Sigchos, puis Isinlivi et Chugchilan. Ces villes sont les 3 étapes pour faire le trek qui mène au cratère du Quilotoa. Un magnifique trek de 3 jours entre montagnes vertes, fleuve, airs de campagne… tout cela pour finir en beauté par la lagune du Quilotoa. Nous, on l’a fait en voiture donc c’était beaucoup plus rapide !   Ce volcan d’Equateur est surtout connu pour sa superbe lagune aux nombreux reflets. Une fois sur place, il est possible de faire la fameuse Quilotoa loop – soit le tour de la lagune en environ 5 heures. De quoi réjouir les bons marcheurs et les amateurs de randonnées !     Le Quilotoa se laisse entrevoir ; et là, c’est magnifique ! On ne le voit pas tout de suite et c’est cela qui décuple notre surprise ! On est impressionnés par sa grandeur.   Du coup, forcément, comme on est impressionnés, on prend pleeeeins de photos. Mais vraiment pleins. A nos 3 téléphones + go pro + appareil photos, on a bien dû accumuler une petite centaine de prises ! C’est surtout Pierre qui était content de patienter tous les 10 mètres pour que Mathilde et moi finissions notre shooting ! Pas facile d’être le seul homme de...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici