Récits de repérage

Australie : Voyage au Centre Rouge
Apr12

Australie : Voyage au Centre Rouge

            Carnet de voyage au Centre Rouge, texte et photos d’Anne, conceptrice voyages chez Terra Australia.                     Sur les traces de Priscilla, folle du désert ou plus sérieusement Ananguku ngura nyangatja ka pukulpa pitjama (Bienvenue en terres aborigènes).     Départ de Sydney, à la recherche de Priscilla, on quitte la verdure des terres et le bleu de la mer pour rejoindre la terre rouge du désert.   Le contraste est stupéfiant.     Me voilà arrivée en terre aride, et je sens déjà que la différence de température va être éprouvante, ainsi que les millions de mouches qui envahissent mon espace personnel et mon sandwich.     Notre guide me récupère et je rejoins de suite le groupe de Québécois avec qui je vais passer ces 4 jours. Peut-être savent-ils où trouver Priscilla ? Tabarnak !   A peine le temps d’enfiler des chaussures adéquats, nous voilà partis sur les monts Olgas (Kata Tjuta en aborigène), formation rocheuse de 36 dômes de plus de 800 millions d’années. Le ton est donné, la marche d’à peine 1km en pleine journée s’avère plutôt rude mais le paysage en vaut la peine.     De retour dans notre bus qui va nous amener au point fort de la journée, le coucher de soleil sur Ayers Rock (Uluru en aborigène). Sans oublier l’apéro pour apprécier ce moment idyllique. A la vôtre 😉 (vous noterez cette formation bizarre de Uluru à l’envers dans le verre).     Pour la petite histoire, Uluru, site aborigène sacré de plus de 600 millions d’années, fut découvert par les Aborigènes il y a plus de 10,000 ans. Ce site est maintenant visité par plus de 300,000 touristes par an. La marche autour du rocher est de 10km et la hauteur est de 348m. Il était autorisé de grimper tout en haut mais suite à quelques accidents (mortels) et pour sauvegarder ce site sacré, la grimpette sera bientôt interdite. Je pense que Priscilla a dû avoir des soucis pour monter aves ses talons aiguilles.     Retour à notre campement pour la nuit. Coucher relativement tôt étant donné le réveil aux aurores pour voir le lever de soleil sur Uluru, cette fois.   Le lendemain … tout est calme et sérénité … ou presque.     Un petit groupe d’initiés, dont moi-même, s’engage pour la marche de 10km (Mala Walk) autour du rocher, ce qui nous permet d’en découvrir tous les recoins. Ce gros caillou n’aura plus de secret pour nous. Il était en effet un refuge pour les ancêtres Anangu (il est d’ailleurs interdit de prendre des...

Read More
Voyage Panama : Traversée du Nord au Sud
Mar28

Voyage Panama : Traversée du Nord au Sud

    Carnet de voyage au Panama. Récit, photos et videos de Marion, conceptrice voyages chez Terra Caribea.         LIEU: Boca Chica HEURE LOCALE : 8h00 CONTEXTE : Après la semaine de reco de Lou, nous commençons la mienne depuis Boquete, direction Boca Chica. ESPRIT : Qu’est-ce que nous réserve cette région ?   Boca Chica c’est là pour ceux qui ne savent pas :     Pensant ne rien y trouver de bien intéressant, j’ai prévu qu’une seule nuit « étape » pour couper la route entre Boquete et Santa Catalina. Finalement, il s’est avéré que cette région fut l’un de nos plus gros coups de cœur du pays.   Un accueil chaleureux des gérants du Bocas del Mar, le tour au coucher du soleil pour observer les oiseaux avec un bon verre de vin blanc, l’excellent diner que nous avons pu déguster au restaurant de l’hôtel et l’inoubliable, magique, époustouflante matinée dans le parc de Chiriqui en bateau ! Un bateau privé rien que pour nous pour découvrir des îles désertes aux allures de carte postale :       Choquée par ce paysage, les étoiles pleins les yeux, nous devons quitter ce paradis sur terre ! Quel dommage de ne pas pouvoir y reste plus longtemps.   LIEUX : SANTA CATALINA HEURE LOCALE : 10h00 CONTEXTE : Le meilleur endroit pour faire de la plongée sur la côte pacifique. ESPRIT : Prête pour découvrir les fonds marins !   Après plus d’une heure de bateau et avoir croisé quelques baleines en chemin, nous arrivons aux alentours de Isla Coiba. Nous enfilons nos palmes et nos masques et plongeons du bateau.   Les guides c’est bien, mais à tous être autour, on se fonce dedans. Je décide donc de faire la maligne et d’aller nager toute seule de mon côté quand soudain, je vois un….. Requin ! Un peu blanche de panique malgré mes coups de soleil je remonte à la surface… le groupe, le guide… mmmh un peu loin. J’essaie de les rejoindre calmement jusqu’au moment où le guide m’explique qu’il s’agit d’un bébé requin totalement inoffensif…. Plus de peur que de mal !   Je préfère quand même de loin notre  rencontre avec une jolie tortue :     LIEUX : PEDASI HEURE LOCALE : 18h00 CONTEXTE : Petit village de pêcheurs ou la tranquillité règne. ESPRIT : On vit un rêve éveillé   Isabelle et Robert de la Rosa de los vientos nous accueillent chez eux chaleureusement. Ils nous conseillent une excursion le soir sur Isla Canas. Ne sachant pas trop à quoi nous attendre, nous rejoignons un petit bateau à moteur au coucher du soleil. Nous arrivons dans un petit village ou des hôtes nous avaient préparé à manger. Nous dînons...

Read More
Tintin en Colombie
Mar14

Tintin en Colombie

La Colombie revisitée à travers les aventures de Tintin ! Récit de reco réalisé par Laura, conceptrice voyages chez Terra Colombia.     Bon, on m’a demandé un fil conducteur pour accrocher le lecteur (il paraît que ça fonctionne) mais comme je n’étais pas inspirée, j’ai choisi Tintin. (Tintin / voyage – voyage / Tintin). Vous ne voyez pas ? … et bien c’est pareil.       Les 7 Boules de Cristal (ou les 7 Merveilles de Colombie) Lorsque l’on dit que la Colombie regroupe tous les paysages d’Amérique latine, ce n’est pas exagéré. En Colombie on a: – Les montagnes – La mer des Caraïbes – Le désert – La jungle amazonienne – Les villages coloniaux – Le Pacifique sauvage – Les rivières (on a failli les oublier celles-là !)   Dupond et Dupont (cerveau en ébullition … vous l’avez celle-là?) En plus d’avoir tous les paysages, on en a aussi certains qui ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde. Si, si, vous avez bien lu ! En Colombie, il y a une rivière appelée Caño Cristales ou la rivière aux cinq couleurs dans le département du Meta, mais aussi un mini Caño Cristales dans le Santander. On peut y voir des algues donnant des couleurs rouges, roses, jaunes, vertes à la rivière. Dans le mini Caño Cristales, on peut y observer les mêmes couleurs mais aussi des jacuzzis naturels tout le long de la rivière.   Tintin au Tibet (je vois venir les esprits critiques m’interdisant la comparaison) Nous voilà donc partis pour le mini Caño Cristales : Las Gachas. Il se situe sur la route entre Villa de Leyva et Barichara, près du village de Guadalupe. Pour y arriver nous partons de Barichara. Il faut savoir que les routes en Colombie sont un peu particulières : on est à 90 km de Las Gachas mais on va mettre plus de 3 heures pour y arriver. Les responsables? D’abord ces satanées montagnes présentes presque partout. On passe donc notre temps à basculer d’un versant à l’autre. Ensuite, les camions, notamment ceux des bières Aguila, qui roulent à 10 km/heure. Eh oui, on n’a pas de train en Colombie (eh non, on n’est pas dans le Temple du Soleil, le Pérou peut bien faire le fier cette fois). Bon, en fait, je me plains mais ce sont aussi nos montagnes qui font de ce pays un des plus beaux pays d’Amérique du Sud !   On a marché sur la lune (ou sur l’eau, c’est pareil) Bref, après environ 20 minutes de marche “bucolique”, nous arrivons à la rivière. Première opération : retirer ses chaussures et rester...

Read More
Brésil : au-delà des murs de Salvador
Mar01

Brésil : au-delà des murs de Salvador

Carnet de voyage à Salvador au Brésil               Vidéos, photos et texte de Luiza, conceptrice voyages chez Terra Brazil.                   Quiconque pense « Brésil » y associe naturellement la musique, le soleil, la plage, les couleurs tropicales et la joie de vivre. Et si l’on devait désigner une région porte-drapeau pour représenter et illustrer au mieux cette image du Brésil, la Bahia serait sans aucun doute parmi les favorites. Et sa capitale Salvador, coeur de la culture afro-brésilienne, y serait exposée en tête d’affiche, de par son effervescence culturelle mettant en valeur son riche héritage métissé.   Le tourisme a rapidement repéré le potentiel de la région, qui n’a nécessité que d’un faible effort de commercialisation.   Chez Terra Brazil, présent depuis plus de 15 ans sur le marché, nous avons par de nombreuses occasions arpenté les rues de Salvador et ses environs, du Nord au Sud, d’Est en Ouest… Aujourd’hui, on retrouve sur notre site Internet – tout comme la majorité des sites des agences réceptives et tours opérateurs – les principales cartes postales représentatives de la région :   Les rues et les façades colorées du quartier historique du Pelourinho… Les Bahianas en habit traditionnel sillonnant les rues du centre… L’agitation et les plages de la ville basse de Salvador… Les longues plages paradisiaques de la Côte de Coco et des îles de Morro de São Paulo et Boipeba… Les vestiges de l’époque coloniale du Reconcavo Bahianais… Les paysages enchanteurs de la Chapada Diamantina… Les saveurs de la gastronomie bahianaise… Nous croyions avoir tout vu, tout goûté, tout vécu, mais la région est pleine de ressources et nous réserve à chaque visite bien des surprises.   Pour cet énième voyage de repérage, nous avons souhaité y apporter un ton différent. Les paysages naturels, on les connait. Les sites historiques, aussi. L’objectif était donc de découvrir la réelle beauté de Bahia : partir à la rencontre de la population bahianaise, partager un instant de leur quotidien et s’imprégner un peu plus de cette richesse multiculturelle.   Car comme le disait le célèbre écrivain bahianais Jorge Amado : « Ici se rencontrèrent les hommes blancs, les indiens et les hommes noirs. Ici ils se mélangèrent. Ils ne restèrent pas séparés, chacun apportant sa contribution culturelle. Ici ils vinrent, fondèrent leurs sangs et leurs cultures”.     Je suis donc partie à la source, découvrir le vrai Salvador au-delà de certains clichés touristiques, frapper aux portes des maisons coloniales du centre, des habitations périphériques, des associations et des modestes maisons des quartiers plus défavorisés.   C’est ainsi que nous avons été...

Read More
Torres del Paine : récit du trek légendaire
Jan28

Torres del Paine : récit du trek légendaire

            Carnet de Voyage en Patagonie, à Torres del Paine au Chili Récit, photos et carte réalisés par Marius, concepteur voyages chez Terra Chile.                   Avant de m’installer à Valparaíso j’avais déjà parcouru une bonne partie du Chili. Je m’étais fait doucher par les pluies diluviennes de Chiloé, j’avais fait de l’acroyoga et du sandboard sur les dunes du désert d’Atacama, j’avais barbotté dans une piscine au sommet d’un gratte-ciel de Santiago et j’avais même été barman au bras plâtré dans un minuscule village perdu au pied de la Cordillère des Andes. Mais il restait une partie du Chili qui m’échappait encore, la partie la plus inaccessible et la plus fascinante : la Patagonie.   Après de nombreux rebondissements le verdict est tombé : ma prochaine mission terrain se ferait dans le parc national Torres del Paine. De tous les recoins de la Patagonie chilienne Torres del Paine est de loin le plus célèbre, pour ses paysages d’une beauté à faire pâlir de jalousie un Boticelli, pour ses peuples natifs aux coutumes fascinantes mais aujourd’hui tragiquement éradiqués et pour son abondante faune aussi élégante que bizarre. Cette immense étendue sauvage est surtout un fantastique terrain de jeu pour les avides randonneurs, au rang desquels je me compte ; et de tous les sentiers qu’on y trouve, le Trek W qui ourle le Massif Paine sur cinq jours de marche est de loin le plus convoité.   Vous comprendrez donc facilement ma joie féroce de pouvoir enfin m’y rendre et l’arpenter en personne, de pouvoir en connaître le froid vent d’ouest, les pics de roche inaccessibles, l’eau glacée des lacs, la morsure capricieuse de la neige et le grondement tonitruant des glaciers. Une aventure pareille peut très bien se savourer tout seul, mais elle gagne aussi à être partagée. C’est pour ça que je vous invite à me suivre pour cinq jours sur ce trek légendaire dans la région la plus australe du Chili, du continent Américain et, au passage, du monde.   Cliquez sur chaque étape du trek sur la carte pour découvrir une partie du récit :     Suivez Marius lors de son voyage en Patagonie chilienne et découvrez le plus mythique des treks !     Contactez Marius pour en savoir plus sur son séjour au Parc Torres del Paine et consultez notre circuit Trek W...

Read More
Afrique du Sud : Joburg, Blyde River Canyon, Safari dans Thornybush et Swaziland
Jan14

Afrique du Sud : Joburg, Blyde River Canyon, Safari dans Thornybush et Swaziland

          Carnet de voyage de Johannesburg jusqu’au Swaziland en passant par le Blyde River Canyon et la réseve privée de Thornybush. Texte, photos et vidéo de Laurie, conceptice voyages chez Terra South Africa.                 La vidéo de son circuit :     Johannesburg Après un court vol depuis le Cap, j’arrive à Joburg en début de matinée. Tout juste le temps de récupérer ma valise et ma voiture de location, me voilà partie à la découverte de Johannesburg (non sans quelques appréhensions je dois l’admettre, car parait-il que la circulation est compliquée).   Première découverte : le plus célèbre township d’Afrique du Sud, Soweto ! Je me rends chez Lebo, qui y vit, afin de partir pour une petite balade à vélo. Nous parcourons les rues à la rencontre des habitants du quartier et j’aperçois la maison de Nelson Mandela !     À peine rentrée et me voilà repartie pour le musée de l’Apartheid, une étape incontournable pour comprendre l’histoire de ce magnifique pays.     Je termine ma journée par la visite de la Satyagraha House, où vécut Gandhi pendant son séjour en Afrique du Sud. Je remonte le temps à travers les pièces de la maison et déguste un délicieux thé dans le salon où Gandhi écrivit ses mémoires.   Après cette magnifique journée riche en émotions, je rejoins mon hôtel pour me reposer car une longue route m’attend le lendemain.   Blyde River Canyon Aujourd’hui, direction White River et découverte du Blyde River Canyon (3ème plus grand Canyon au monde s’il vous plaît !).   Petite vérification avant de partir : Playlist : ok Batterie Appareil photo : ok Essence : ok Go pro chargée et à portée de main : ok Allez, c’est parti !   Sur la route, je m’arrête à Graskop découvrir le tout nouveau « Graskop Lift ». C’est un ascenseur qui vous permet de descendre au fond de la gorge et traverser cette inattendue Rainforest. Une superbe première étape pour commencer la « Panorama Route » et apprécier les différents points de vue du Blyde River Canyon.   Mon point de vue préféré ? « The Three Rondavel » qui vous offre une vue à couper le souffle sur le Canyon et la rivière en contrebas !     Après une longue journée, je me dirige vers mon hôtel à White River. Demain, direction le Parc Kruger et la Réserve Privée de Thornybush !   ThornyBush & Kruger L’heure du Safari a sonné ! Je prends la route pour le nord en direction de Thornybush et j’en profite pour visiter le Hoedspruit...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici