Récits de repérage

Portugal : voyage en famille !
Jun12

Portugal : voyage en famille !

Portugal voyage en famille : journal de bord             Carnet de bord de Sandrine, fondatrice et gérante chez Terra Lusitania. Voyagez sur mesure au Portugal et aux Açores !                                 Contactez Sandrine pour en savoir plus sur les voyages familles au Portugal...

Read More
Top 5 sur la côte atlantique de Patagonie !
May29

Top 5 sur la côte atlantique de Patagonie !

  Carnet de bord en Patagonie atlantique, par Emilie, conceptrice voyages chez Terra Argentina, agence locale basée à San Carlos de Bariloche.   Voyager est bien plus qu’une simple découverte. C’est être stimulé par l’inconnu, ému par des rencontres,  être acteur de son voyage et faire de multiples expériences qui nous marqueront à vie.   C’est pourquoi nous sommes parties (Ewelina, Emilie et Jacquie) en voyage de repérage tester les expériences à vivre côté Atlantique!     On vous livre notre top 5 des activités à ne pas manquer à Bahia Bustamente :   1. Approche des éléphants de mer sur la plage La Péninsule Valdès est un véritable sanctuaire de la faune marine, et les plages sont souvent habitées par les éléphants de mer.  En quelques chiffres, un éléphant de mer c’est :   – 4 tonnes – 6 mètres – 10 cm d’épaisseur de graisse   Plus que de l’observation de la faune marine, il s’agit d’une exploration sur le territoire des éléphants de mer.     2. Snorkeling avec les lions de mer Combinaison, masque, palme, tuba et on se jette à l’eau !  Les lions de mer sont des animaux très curieux et très joueurs, ils viendront s’amuser avec vous dans l’eau. Moment inoubliable garanti !     3. Rencontre avec 1.000.000 d’individus 1 million de manchots de Magellan ! Le chiffre est arrondi et dépend surtout de la période, mais l’effet est là ! Il existe plusieurs colonies de manchots sur la côte Atlantique argentine, notamment Punta Tombo, Punta Ninfas, San Lorenzo ou encore Cabo dos Bahias. Nous retiendrons surtout la colonie de Punta Ninfas à El Pedral Lodge où nous étions seules avec les manchots. Les gestes et les attitudes du manchot rendent celui-ci très sympathique à nos yeux. Pouvoir les voir d’aussi près et les admirer pendant des heures est une expérience que nous recommandons chaudement.     4. À la pêche aux algues Bahia Bustamante a la particularité d’exploiter les algues de l’Atlantique. Une équipe de plongeurs les récoltent au fond de l’océan. Après la pesée, le séchage, et le tri, des tonnes d’algues sont envoyées dans le monde entier pour en faire des compléments alimentaires, des gélatines alimentaires, etc. Rencontre avec ces plongeurs et ce village de l’extrême!     5. Voyage au temps des pionniers Revenir au temps des pionniers: se retrouver au volant d’une ancienne « estanciera » et parcourir la steppe et les sentiers au bord de l’Atlantique.     BONUS : zoom sur l’oeuvre de Boltanski L’homme qui murmurait à l’oreille des baleines   L’œuvre du Français Christian Boltanski, Misterios, située au Cap Aristizabal, peut se visiter depuis Bahia Bustamante, connue...

Read More
Mozambique : aux sons des vagues et de la Marrabenta
May15

Mozambique : aux sons des vagues et de la Marrabenta

Carnet de voyage au Mozambique           Texte, photos et vidéo de Morgane, conceptrice voyages chez Terra South Africa.                     Démarrons en beauté avec la superbe vidéo résumé des aventures de Morgane :     MAGIA Après un 1er séjour en 2011 dans ce pays coup de cœur – et un récit de reco Parc Kruger et plages du Mozambique en 2014 – me voilà repartie sur la « Terra do Boa Gente », (« Terre des gens doux »), comme la prénomma Vasco de Gama lorsqu’il contourna l’Afrique, en 1498, puis fit une halte à Inhambane pour reconstituer ses approvisionnements et faire des explorations.   Ancienne colonie portugaise, le Mozambique est un pays d’Afrique australe qui possède plus de 2000 km de côte bordée par l’océan Indien. C’est une destination idéale pour les amateurs de plongée et snorkeling ainsi que pour un séjour balnéaire reposant après un safari. Cette énigmatique contrée lusophone du sud-est africain a beaucoup à offrir : longues plages ombragées de cocotiers, eaux turquoise riches en poissons exotiques, coraux préservés, archipels et dhows (voiliers traditionnels), villages pittoresques et marchés colorés, architecture coloniale.       C’est le long de cette splendide côte que je ferai diverses haltes à la recherche de pépites : de la charmante petite guesthouse à l’éco lodge luxueux et à la recherche des big 5 marins.   Un voyage au Mozambique est une expérience unique pour ses paysages splendides et sa richesse culturelle inégalable. Une promesse de paysages variés, de couleurs et de rencontres avec une population souriante et accueillante.       MISTURA C’est à Maputo, véritable melting pot culturel, que commence mon itinéraire.   A peine arrivée et je me remémore la particularité de ce pays. Le ton est donné ! A peine passée la douane de l’aéroport de Maputo où je fais mon visa sur place (désormais possible), je me fais happer par la chaleur humide et par la musicalité de la langue lusophone. Une fois de plus, je tombe sous le charme.   Maputo, connue sous le nom de Lourenço Marques avant l’indépendance, est la capitale et la plus grande ville du Mozambique. Elle porte le même nom que le fleuve Maputo qui se situe à la pointe Sud du pays. Ce fleuve forme une frontière naturelle entre le Mozambique et la Tanzanie. Maputo est aussi la Ville d’Acacias, en référence aux arbres qui parsèment ses avenues.   J’aime le dynamisme culturel qu’offre Maputo, avec ses marchés colorés et son architecture coloniale combinée à des constructions contemporaines. L’héritage portugais, mêlé à l’hospitalité africaine et la...

Read More
Nicaragua fort de café !
Apr26

Nicaragua fort de café !

            Carnet de voyage sur la route du café au Nicaragua, texte et videos de Léa Limaco, conceptrice voyages chez Terra Nicaragua.                 Pour cette première reco nica de l’année, je vous emmène sur les routes du Nord, dans la région caféière nica!   Bien que géographiquement pas tout à fait au Nord du pays, c’est pourtant ainsi que les Nica appelle cette région si particulière. Pourquoi particulière ? Parce que c’est ici que sont réunies toutes les conditions pour fabriquer le meilleur café.   Café du Nicaragua vs Café de Colombie Moins célèbre que son comparse colombien, le café Nica est mondialement reconnu, il lui manque seulement un peu de marketing 🙂 !   Nous sommes donc entre 900 et 1300m d’altitude et outre les plantations de café, de cacao et les forêts de nuage, nous découvrons également de nombreuses initiatives de tourisme communautaire, idéal pour aller à la rencontre des locaux et leur mode de vie.     Vous avez encore des doutes pour venir découvrir cette région ?   Voici 3 bonnes raisons de plus pour ne plus hésiter:   Comprendre le processus de fabrication de l’un des meilleurs cafés au monde Découvrir des ateliers de tissage des femmes de la communauté de El Chile Mettre la main à la pâte pour la fabrication du classique « Nacatamal » Découvrir le processus de fabrication de l’un des meilleurs cafés au monde ! C’est dans cette région qu’est produit l’un des meilleurs cafés au monde. De peur de froisser nos amis colombiens, je ne pourrai dire que c’est le meilleur (tout est une histoire de goût, n’est ce pas) mais il est certain que le café Nica est connu et reconnu mondialement.   Beaucoup de producteurs de café travaillent de façon “organique” (biologique), ce qui rend le café encore meilleur mais également un peu plus cher, le rendement étant moins important.   Depuis le plant de café jusqu’à la tasse, nous découvrons ici tout le processus de fabrication.     Echanger avec les femmes de la communauté de El chile C’est après 1h de route (ou plutôt devrais-je dire “chemin”) que nous arrivons à la communauté de El Chile. Dans cette communauté reculée, la tradition du tissage se transmet de mère en fille depuis plusieurs générations. Ces dernières années, elles ont eu l’opportunité de commercialiser de façon plus pérenne leur travail. Cela leur a permis notamment de se faire reconnaître et même de recevoir des visiteurs sur leur lieu de travail.       Mettre la main à la pâte pour la fabrication du classique « Nacatamal » Une des activités...

Read More
Rurrenabaque, les portes de l’Amazonie bolivienne
Apr04

Rurrenabaque, les portes de l’Amazonie bolivienne

Rurrenabaque, les portes de l’Amazonie bolivienne             Carnet de voyage en Bolivie par Loïc, Terra Bolivia.                     Quand on parle d’Amazonie, on pense souvent au Brésil, au Pérou voire à l’Équateur. Pourtant, la Bolivie offre une des parties les plus intéressantes et l’un des parcs nationaux les plus “riches” au monde.   Rurre, ville tranquille Bienvenue à Rurrenabaque, ou Rurre pour les intimes ! Cette petite ville, à la frontière des départements de La Paz et du Beni, jouit d’une situation toute particulière, à la croisée de la Cordillère des Andes et du bassin amazonien. On y est accueilli chaleureusement par sa population, après 30 minutes d’avion depuis la capitale gouvernementale la plus haute du monde.   Pendant la journée, l’humidité et les températures élevées rendent l’ambiance plutôt tranquille. On profite des hôtels, de leur patio et piscine, à la recherche d’un peu de fraîcheur. Puis, à la tombée de la nuit, les rues s’animent et le bal des mototaxis démarre. C’est en effet le moyen le plus facile de se déplacer à Rurre. Ensuite, ses restaurants et bars, aux charmes exotiques et tous faits de bois tropicaux, se remplissent petit à petit. Ici, on vient prendre des renseignements pour les prochains jours ou partager les expériences incroyables que l’on vient de vivre autour de quelques verres. Car oui, si on vient à Rurre, c’est pour toute autre chose : ses environs !             Welcome to the jungle Direction la selva ! Après deux heures de navigation sur les rios Beni et Tuchi, nous voilà en plein cœur de la jungle et du Madidi, un des parcs qui offre le plus de biodiversité au monde. Ici l’expérience est immersive, c’est l’Amazonie !   On se retrouve au milieu de cette végétation luxuriante et on se sent alors tout petit, entouré de ces arbres géants. Et cette nature s’offre aux plus patients. Notre guide nous apprend à être observateur, attentif et à l’écoute. Tout d’abord avec la flore, on apprend sur les bienfaits de chaque plante. Mais aussi avec la faune, car il y en a autant au sol (tapir, cochons sauvages, félins, papillons, insectes…), que dans les airs (aras, toucans, hérons, singes…).   De nuit, l’expérience prend encore plus de sens, l’ouïe est mise à contribution et les bruits de la jungle nous entourent littéralement. A l’aide d’une lampe torche, dans de petites lagunes, les yeux des alligators se transforment en véritables billes d’or. Les lucioles, elles, nous offrent un spectacle naturel étonnant, digne d’un feu d’artifice. Et lorsqu’on rentre...

Read More
Incroyable Amazonie Brésilienne !
Mar20

Incroyable Amazonie Brésilienne !

Amazing Amazonia do Brasil !!!             Carnet de voyage en Amazonie brésilienne. Texte, photos et video de Sergio, gérant chez Terra Nossa, agence réceptive locale dans le Nordeste au Brésil.                 A-ma-zo-ne… existe-t-il nom plus évocateur, destination plus mythique, aventure plus excitante que celle qu´éveille instantanément dans l´imaginaire collectif ces 4 syllabes ?   C´est afin de le vérifier en personne que je me suis rendu au cœur de l´Amazonie brésilienne. Direction Manaus et le Rio Negro pour une croisière de 4 jours, au rythme du plus majestueux des fleuves. Florilège de moments forts, à consommer sans modération !   Pour commencer en beauté, bonus vidéo artisananale pour les yeux et les oreilles :     1/ Navigation sur le fleuve   4 jours et 3 nuits à bord de notre fier vaisseau, pour un périple hors du temps et de la civilisation : l´Amazonie brésilienne posséde une vibration, une pulsation qui n´appartient qu´à elle. Et quel meilleur moyen que de tendre son hamac sur le pont pour l´appréhender pleinement, au rythme des oscillations !   2/ Rencontre des Eaux   En aval de la ville de Manaus, le Rio Negro et le Rio Solimões se rencontrent et se cotoient sur de nombreux kilomètres, sans pour autant mélanger leurs eaux. Débit, température et densité différentes expliquent ce saisissant phénomène naturel, faisant apparaître une très nette démarcation entre les 2 affluents.   3/ Artisanat local   L´Amazonie brésilienne, c´est aussi ses habitants, établis sur ses rives, et qui tirent leur subsistance des produits que la nature leur offre en abondance.   C´est dans la petite communauté de Nossa Senhora do Perétuo Socorro que nous visitons cet atelier artisanal de fabrication de bijoux réalisés à partir de graines d´Açai, fruit emblématique de la région.   4/ Dauphins roses   Personnage incontournable, le «boto» ou dauphin rose d´Amazonie est tout aussi sociable que ses congénères marins.   Une légende populaire raconte que les nuits de pleine lune, le cétacé prend forme humaine sous les traits d´un élégant jeune homme tout de blanc vétu et arborant un grand chapeau… Certaines grossesses «inexpliquées» devenant ainsi tout naturellement l´œuvre du «boto»!   5/ Populations indigènes   Celles-ci sont également présentes sur les rives du fleuve, et tentent de pérpetuer leurs traditions ancestrales. Nous avons eu le privilège de pouvoir assister à la représentation de plusieurs danses rituelles, entrecoupées d´instructifs quoique décousus exposés du mode et du rythme de vie de la communauté par l´un de ses chefs.   6/ Baignade rafraîchissante   Quel plaisir de pouvoir se rafraîchir de la moiteur omniprésente dans les eaux cristalines de cette source...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici