Mexique

Top 5 des volcans d’Amérique Latine
Mar13

Top 5 des volcans d’Amérique Latine

Amérique Latine : les 5 volcans “les plus” Quoi ? Seulement 5 parmi les centaines qui jalonnent les déserts colorés, les plaines interminables ou encore les jungles denses d’Amérique Latine ?   Il faut dire qu’un top 50 aurait été un peu long à lire. Alors on a sélectionné de façon totalement subjective, 5 volcans qui valent le détour et que nos concepteurs voyage locaux vous proposent de découvrir…   1.Le plus haut : Ojos del Salado au Chili Ses 6893 m en font non seulement le plus haut volcan actif du continent mais aussi du monde. Situé dans le sud du désert d’Atacama au Chili, l’Ojos del Salado domine l’Altiplano. Et qui dit volcan le plus haut du monde dit… lac le plus haut du monde ! On vous l’accorde il n’est pas immense mais, niché dans un cratère à près de 6400 m, il a tout de même de l’allure.     Bonne nouvelle pour les trekkeurs néophytes, l’ascension du toit du Chili, même si elle nécessite une bonne préparation, est accessible ! Contactez nos concepteurs voyages de Terra Chile.   2.Le plus beau : Cotopaxi en Equateur On vous voit venir, vous allez crier à la subjectivité… Mais avouez que son cône enneigé à la symétrie presque parfaite, est superbe !  Son nom, “Cotopaxi”, qui en langue indigène signifie “cou de la lune” (cuello de la luna), lui aurait été donné en raison de la position de la lune : on a l’impression que celle-ci se pose sur le volcan, le sommet constituant alors son cou…     Pour voir un lever de soleil depuis le Cotopaxi, contactez nos spécialistes de Terra Ecuador.   3.Le plus jeune : Paricutin au Mexique Imaginez un volcan qui sort soudainement d’un champs de maïs… Vous n’êtes pas loin de la réalité. En 1943, dans la région du Michoacan un tremblement de terre et un grondement sourd annoncent la naissance du Paricutin qui restera en éruption pendant 9 ans et atteint aujourd’hui une altitude de 2773 m. Au milieu de la jungle qui l’entoure, émerge encore le clocher du village de San Juan Parangaricutiro qui ne résista pas à la première année d’activité du Paricutin…       Nos concepteurs voyage de Terra Maya vous proposent d’aller le découvrir à cheval, et pourquoi pas, d’en profiter pour aller explorer les autres volcans du Mexique.   4.Le plus actif : Fuego au Guatemala C’est depuis la ville d’Antigua que vous pourrez commencer à voir et entendre ce volcan qui fait partie de la ceinture de feu du Pacifique. En 2018, il est entré en éruption 5 fois et ses nuées ardentes...

Read More
La Péninsule du Yucatan vue de l’intérieur
Sep05

La Péninsule du Yucatan vue de l’intérieur

Yucatan Inside             Carnet de voyage au Yucatan par Corentin, logisticien chez Terra Maya.                   Cancún, ses hôtels de luxe et ses plages, le petit paradis d’Holbox, la majestueuse Chichen Itzá, etc. Autant de destinations mondialement connues et reconnues qui attirent chaque année les touristes du monde entier.   Mais la péninsule du Yucatan a bien d’autres choses à offrir : petits cenotes intimistes perdus au bout d’une piste, savoir-faire artisanal hors du commun, sources d’eau douce paradisiaques dans la mangrove, histoires de la Guerre des Castes à écouter de la bouche des anciens du village, etc. Autant de petites perles disséminées dans cette grande plaine recouverte d’une forêt luxuriante, le plus difficile restant … de les découvrir.   Et pour ce faire, rien de tel qu’un bon vieux road trip. Nous sommes donc partis en voiture avec Adelind pendant une semaine de repérage. Appareils photos et caméra chargés, calepins, hamacs dans le coffre toujours prêts à dépanner en cas de pépin (qui est déjà tombé en panne au milieu de la jungle saura de quoi je parle), anti-moustique, crème solaire et chapeaux de paille obligatoires. On fait le plein et c’est parti!         Première étape: Yokdzonoot, dans le cenote du village où il fait toujours bon piquer une tête au milieu des énormes racines des arbres en surplomb. Tout en observant la multitude d’oiseaux Tho qui volent au dessus de nos têtes en chassant les insectes.     On en profite pour manger des panuchos dans l’excellent restaurant de la coopérative. Puis, on reprend la route pour arriver au cenote Chooj-Ha, le plus impressionnant que je connaisse. José nous y accueille, fusil à la main (il nous jure qu’il ne chasse pas les touristes, nous voilà rassurés).   La pluie torrentielle fulgurante dont le Yucatan a le secret nous force à nous abriter sous un petit toit de palme. Cela nous donne le temps de discuter avec ce personnage haut en couleur. Nous sommes même invités à la chasse. La prochaine fois, nous n’y manquerons pas ! Il nous dit également qu’un Alux (sorte de lutin habitant le lieu, dans la cosmovision maya) habite dans un des recoins de la grotte… Espérons qu’il soit accueillant!     La pluie se dissipe enfin et nous entrons dans le cenote par un grand escalier en bois. Totalement sous-terrain, on reste bouche-bée devant l’eau bleue turquoise. Les énormes colonnes de stalactites se jettent du plafond jusqu’au fond du cenote. Cela donne l’impression d’une cathédrale gothique qu’on aurait enterrée là, au milieu de la forêt. Les...

Read More
Road trip au Mexique
Jul13

Road trip au Mexique

Road trip au Mexique, carnet de voyage de Mexico à Merida par Sébastien, gérant Terra Maya, agence de voyages sur mesure au Mexique.     Difficile de résumer 1 mois de reco en quelques mots… Mon conseil ? venez au Mexique et vivez ces moments 🙂   Pour faire court, je suis parti de Mexico pour revenir doucement vers l’agence Terra Maya à Merida.     J’ai pris l’avion, le taxi, le bus, le bateau, le cheval, et beaucoup marché !     Je vais vous parler de mes 5 coups de cœur :   1 – Un grand coup de cœur pour tous nos guides et transporteurs. Tous sont différents mais partagent un excellent sens du service, de l’Amour de leur région, de leur pays et une culture incroyable !     2 – Une région que je ne connaissais pas : le sud de Oaxaca. Les plages sont incroyables et les villages de pêcheurs enchanteurs. Il y en a pour tous les goûts : le luxe avec des hôtels tout confort avec vue imprenable sur la côte. Une autre forme de luxe avec des cabanes sur des plages rien que pour vous. Il y a Mazunte, ambiance hippie, Zipolite, ambiance bobo et Puerto Escondido, ambiance plus populaire et locale. Bref, chaque lieu propose un charme unique.   Les activités y sont nombreuses : pêche, snorkeling, plongée, surf, centre écotouristique pour découvrir la faune et flore des mangroves (et observer les crocodiles), les cascades magiques (c’est leur vrai nom), etc.     3 – L’hôtel la casa del rector à Guanajuato : C’est du luxe et du vrai luxe. Service irréprochable, architecture mêlant le colonial et le moderne. Situé à merveille dans le centre avec ascenseur pour profiter d’une vue panoramique sur la ville (avec infinite pool d’eau de mer s’il vous plait 😉     4 – Le site archéologique de Yaxchilan : Accompagné de mon guide, j’ai eu le bonheur de partir avec le premier bateau du matin. Vous avez à gauche le Mexique et à droite le Guatemala, des crocodiles, des singes hurleurs, une guacamaya qui vole au dessus de vous (si vous avez de la chance). Nous sommes restés seuls sur le site pendant 1 heure, c’était magique.     5 – A l’ouest de Patzcuaro, je vous conseille d’aller découvrir Paricutin. L’un des volcans les plus jeunes du monde (né en 1943) peut se découvrir via une belle balade à cheval. A proximité, il ne reste plus rien du village sauf l’église  de San Juan Parangaricutiro qui surgit au dessus de la lave. C’est un paysage lunaire unique.     Conclusion, cela fait 18...

Read More
Le Mexique selon Terra Maya
May01

Le Mexique selon Terra Maya

Le Mexique selon l’équipe Terra Maya !  

Read More
Mexique : Basse Californie, désert entre deux mers
Dec13

Mexique : Basse Californie, désert entre deux mers

            Carnet de voyage en Basse Californie, texte et photos de Sophie, conseillère voyages chez Terra Maya.                   La péninsule de Basse Californie au nord-ouest du Mexique, est une véritable langue de désert entre le Pacifique et la mer de Cortés.     La région est totalement différente du reste du Mexique. Elle est à la fois désertique et montagneuse, avec des paysages de cactus à perte de vue. La roche volcanique plongeant dans la mer turquoise est à couper le souffle !     En arrivant à la Paz, on découvre une chaleur bien différente de celle du Yucatán. L’air n’est pas humide, le vent chaud de la mer vous caresse et vous invite à partir à la découverte de cette terre inconnue.   La Paz est la capitale de la Basse Californie Sud (Mexicali étant la capitale de la Basse Californie Nord). Il s’agit d’une petite capitale (pour le Mexique), soit environ 280 000 habitants, où il fait bon vivre. L’ensemble de la ville semble tourné vers la mer, Mer de Cortés, baptisée « Aquarium du monde » par Jacques Cousteau qui a passé de nombreuses années dans cette région du Mexique.   Très vite, on comprend pourquoi la Mer de Cortés mérite pleinement ce surnom qui lui a été donné par le célèbre commandant au bonnet rouge. Les embarcations partent directement de la plage du malecón (digue) et au bout de quelques minutes seulement, on découvre les premières tortues, requins baleines et raies qui évoluent en liberté. En s’approchant de l’île Espiritu Santo, on entend au loin le cri de lions de mer. Petit à petit on distingue leurs centaines de silhouettes affalées sur les rochers. Les petits s’amusent à se jeter dans l’eau, sous le regard fatigué des plus gros. Les adultes ne sont pas joueurs (certainement trop occupés à digérer !), en revanche leur progéniture s’amusera volontiers sous l’eau avec vous !       Autre étape magique de la Basse Californie sud : Todos Santos. Petite ville d’artistes, paisible, au bord de l’Océan Pacifique. Il y fait bon vivre, le climat est agréablement rafraîchi par le vent de l’Océan. On y vient pour faire du surf ou du cheval au coucher du soleil, de la marche ou du kayak (sur le lac la Poza). L’hôtel incontournable de cette cité tranquille est bien entendu L’hôtel California, rendu très célèbre par le groupe Eagles, qui s’en est inspiré pour écrire la chanson du même nom.       Cap vers le Nord, pour découvrir le petit port de pêcheurs de Loreto. Préparez-vous à voir de véritables paysages...

Read More
Sophie sous le soleil de Mexico
Sep05

Sophie sous le soleil de Mexico

Un portrait par mois, 5 thèmes choisis pour l’amour d’un pays Travailler terra, c’est vivre “là-bas”, éprouver au quotidien le goût de la différence, la vibration de l’altérité. Dis-nous Sophie, qu’est-ce que tu aimes de ta vie sous le soleil de Mexico? Un plat Las enchiladas de mole. Des tortillas au poulet baignées dans le “mole”, une sauce à base de piment, cacao, sésame, tomate … Une vraie addiction … Une expression “aguas !”, littéralement “eaux”, mais qui signifie “attention, vigilance requise”, et qui date d’avant le tout-à-l’égout. Les eaux usées étaient jetées dans la rue par la fenêtre, mais on prévenait quand même les passants en criant “aguas !”. Un artiste Frida Khalo. Elle me touche, autant par son art que par son destin, marqué par la souffrance physique. Une chanteuse Une chanteuse Lila Downs. Sa musique (à la fois rock et ethnique), sa beauté, son style et son engagement auprès des femmes issues de communautés rurales font d’elle une icône moderne pour son pays. Un film “Amores perros” (Amours chiennes), d’Alejandro González Iñárritu. Un film très fort, très représentatif de la vie réelle au Mexique. On rit, on pleure aussi. Un film (et une B.O) devenu culte.     Sophie Gauvin, conseillère voyage chez Terra...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici