Equateur

Equateur : au coeur des réserves écologiques Antisana & Cayambe-Coca
Nov06

Equateur : au coeur des réserves écologiques Antisana & Cayambe-Coca

100 % trek en Equateur   #AVENTURAENECUADOR Pour une première reconnaissance terrain spécialisée treks, je vais vous emmener à la découverte des réserves protégés Antisana et Cayambe-Coca.   À moins de deux heures de Quito, on se retrouve très vite en pleine nature sauvage pour profiter de l’air pur des montagnes et de la tranquillité des lagunes.     Ce matin, nous nous trouvons devant l’un des endroits les plus étonnants de l’Équateur : le volcan Antisana. Tout d’abord nous passons devant le Condor des Andes, une ancienne coulée pétrifiée connue sous le nom d’Antisanilla, au pied du volcan. Elle abrite l’une des communautés les plus importantes du plus grand oiseau volant au monde : le Condor.     La première expédition du week-end sera sur les bords de la Lagune Mica. Un grand lac qui fournit de l’eau douce à Quito.   C’est parti pour une randonnée d’environ 3h à observer la faune et la flore, très riche dans cette réserve écologique protégée.       Dans cette réserve, cohabitent des grandes espèces animales comme le fameux Condor et l’ours à lunettes des Andes. Les cerfs et les lapins peuvent croiser votre chemin, même si vous ne les cherchez pas. Pour les ornithologues, c’est le lieu idéal : bandurrias, caracaras, condors, faucons, etc… Certains locaux viennent ici pour pêcher la truite et d’autres visiteurs explorent les sentiers de randonnée (de différentes longueurs et difficultés) autour du lac. Les alpinistes souhaitant relever le défi d’arriver au sommet de l’Antisana, 4ème plus haut volcan d’Équateur qui culmine à 5753m, visitent aussi la réserve.       Après l’effort, le réconfort, nous nous dirigeons vers notre hôtel pour cette nuit. Mais pas n’importe lequel, en effet nous allons dormir dans une grotte.   Cette grotte a été sculptée par Álvaro Bustamante, un homme qui avait un contact très fort avec la nature et qui voulait s’isoler de la ville pour faire sa demeure sur une colline. Plus tard, ça descendance en a fait un hôtel pour partager cette histoire. Dans chaque recoin de cette grotte, nous découvrons une nouvelle anecdote sur ce personnage.   Une hacienda à deux pas de la ville mais d’une tranquillité improbable.       Deuxième expédition, de l’autre côté de la route Quito-Papallacta, au Sud de la réserve Cayambe-Coca, dans une zone connue pour ces nombreux lacs.   Aujourd’hui, le climat n’est pas le meilleur, très nuageux, humide, pluvieux, un temps breton quoi ! Ce n’est pas ça qui va me démotiver. Au contraire, cela rend l’aventure d’autant plus attirante.   C’est parti pour environ 4h de marche sur le sentier « Agua y Vida » (Eau et Vie) à...

Read More
Sur l’Avenue des Volcans en Equateur !
Jul31

Sur l’Avenue des Volcans en Equateur !

Les Plus Beaux Volcans en Equateur           Carnet de voyage spécial volcans en Equateur. Récit, vidéo et photos by Marion, conceptrice voyages chez Terra Ecuador.                   Ca y est, nouvelle reconnaissance terrain de prévue pour moi et mes copains de la team Ecuador ! Depuis le temps qu’on l’attendait celle-ci ! On va enfin partir à l’aventure sur l’avenue des volcans et découvrir deux des sites les plus incontournables du pays !   Commençons en beauté avec la vidéo de notre séjour :     On débute notre voyage à trois, Mathilde, Pierre et moi. Super excités, on prend la route dès le matin pour pouvoir rejoindre la région du Quilotoa.     Mais c’est sans compter sur le 1er imprévu… Exceptionnellement ce jour-là (comme par hasard !), la route était barrée et on a dû attendre 2h dans la voiture avant que celle-ci soit libérée. Mais bon, on va pas se laisser faire comme ça et on en profite alors pour faire un petit tour à pied. Durant cette promenade et en commençant à monter quelques lacets à flanc de montagne, on apperçoit le volcan Ilinizas, la pointe Nord et la pointe Sud totalement découvertes !     Finalement, le temps passe assez vite, et c’est parti pour reprendre la route ! On arrive d’abord à la ville de Sigchos, puis Isinlivi et Chugchilan. Ces villes sont les 3 étapes pour faire le trek qui mène au cratère du Quilotoa. Un magnifique trek de 3 jours entre montagnes vertes, fleuve, airs de campagne… tout cela pour finir en beauté par la lagune du Quilotoa. Nous, on l’a fait en voiture donc c’était beaucoup plus rapide !   Ce volcan d’Equateur est surtout connu pour sa superbe lagune aux nombreux reflets. Une fois sur place, il est possible de faire la fameuse Quilotoa loop – soit le tour de la lagune en environ 5 heures. De quoi réjouir les bons marcheurs et les amateurs de randonnées !     Le Quilotoa se laisse entrevoir ; et là, c’est magnifique ! On ne le voit pas tout de suite et c’est cela qui décuple notre surprise ! On est impressionnés par sa grandeur.   Du coup, forcément, comme on est impressionnés, on prend pleeeeins de photos. Mais vraiment pleins. A nos 3 téléphones + go pro + appareil photos, on a bien dû accumuler une petite centaine de prises ! C’est surtout Pierre qui était content de patienter tous les 10 mètres pour que Mathilde et moi finissions notre shooting ! Pas facile d’être le seul homme de...

Read More
Top 5 des volcans d’Amérique Latine
Mar13

Top 5 des volcans d’Amérique Latine

Amérique Latine : les 5 volcans “les plus” Quoi ? Seulement 5 parmi les centaines qui jalonnent les déserts colorés, les plaines interminables ou encore les jungles denses d’Amérique Latine ?   Il faut dire qu’un top 50 aurait été un peu long à lire. Alors on a sélectionné de façon totalement subjective, 5 volcans qui valent le détour et que nos concepteurs voyage locaux vous proposent de découvrir…   1.Le plus haut : Ojos del Salado au Chili Ses 6893 m en font non seulement le plus haut volcan actif du continent mais aussi du monde. Situé dans le sud du désert d’Atacama au Chili, l’Ojos del Salado domine l’Altiplano. Et qui dit volcan le plus haut du monde dit… lac le plus haut du monde ! On vous l’accorde il n’est pas immense mais, niché dans un cratère à près de 6400 m, il a tout de même de l’allure.     Bonne nouvelle pour les trekkeurs néophytes, l’ascension du toit du Chili, même si elle nécessite une bonne préparation, est accessible ! Contactez nos concepteurs voyages de Terra Chile.   2.Le plus beau : Cotopaxi en Equateur On vous voit venir, vous allez crier à la subjectivité… Mais avouez que son cône enneigé à la symétrie presque parfaite, est superbe !  Son nom, “Cotopaxi”, qui en langue indigène signifie “cou de la lune” (cuello de la luna), lui aurait été donné en raison de la position de la lune : on a l’impression que celle-ci se pose sur le volcan, le sommet constituant alors son cou…     Pour voir un lever de soleil depuis le Cotopaxi, contactez nos spécialistes de Terra Ecuador.   3.Le plus jeune : Paricutin au Mexique Imaginez un volcan qui sort soudainement d’un champs de maïs… Vous n’êtes pas loin de la réalité. En 1943, dans la région du Michoacan un tremblement de terre et un grondement sourd annoncent la naissance du Paricutin qui restera en éruption pendant 9 ans et atteint aujourd’hui une altitude de 2773 m. Au milieu de la jungle qui l’entoure, émerge encore le clocher du village de San Juan Parangaricutiro qui ne résista pas à la première année d’activité du Paricutin…       Nos concepteurs voyage de Terra Maya vous proposent d’aller le découvrir à cheval, et pourquoi pas, d’en profiter pour aller explorer les autres volcans du Mexique.   4.Le plus actif : Fuego au Guatemala C’est depuis la ville d’Antigua que vous pourrez commencer à voir et entendre ce volcan qui fait partie de la ceinture de feu du Pacifique. En 2018, il est entré en éruption 5 fois et ses nuées ardentes...

Read More
Voyage Equateur : Mezze andin aux 8 saveurs
Dec05

Voyage Equateur : Mezze andin aux 8 saveurs

Carnet de Voyage Equateur Une reco réalisée par Anissa, conceptrice voyages chez Terra Ecuador.   Mezze Andin aux 8 saveurs de Anissa     Contactez Anissa pour en savoir plus son voyage de reco et connaître les circuits 100% Equateur ! Retrouvez aussi le carnet de bord spécial Avenue des Volcans en...

Read More
Balade au coeur des Andes en Equateur
Sep12

Balade au coeur des Andes en Equateur

            Carnet de voyage réalisé par Maria, conceptrice voyages chez Terra Andina Ecuador.                   Lorsqu’on commence le voyage en Équateur on s’attend bien à voir des volcans magnifiques mais nous avons été surprises par la diversité de paysages andins.     En début de notre voyage nous nous retrouvons au milieu des montagnes à San Clémente, une petite communauté indigène ou nous séjournons chez l’habitant. Quel plaisir de pouvoir admirer les paysages vallonnés et verdoyants. Dans cette province les montagnes et lacs se côtoient, ce n’est pas pour rien qu’elle est connue comme « la région des lacs ».     Un paysage surtout est saisissant : un énorme volcan vert au pied du quel on trouve un lac imposant, ce sont les volcans Imbabura et le lac de San Pablo.   Au Sud nous rencontrons un autre géant, le volcan Chimborazo, dont le sommet (6 863 mètres) est le point le plus proche du soleil. Nous visitons le parc naturel pour découvrir un paysage magnifique et nous admirons de grands espaces ouverts avec de la végétation de montagne, le « páramo ». Une rencontre avec une communauté locale nous permet de le connaitre sous un autre aspect : il serait le mari du Tungurahua, le volcan « féminin » qui surplombe la ville thermale de Baños.     Dernier arrêt dans cette aventure de montagne : le Quilotoa. Ce lac se trouve dans une caldera volcanique qui lui donne des couleurs féériques, à le regarder il apparaît vert ou bleu selon la lumière. Une randonnée nous emmène tout près de l’eau, au centre d’un volcan potentiellement actif.     Ces visites ne sont qu’une partie des merveilles Andines que nous avons hâte de faire découvrir !   Contactez Maria pour en savoir plus sur son voyage au coeur des Andes en Equateur !   Découvrez le circuit spécial parcourant les lieux visités par Maria  :   Trekking dans les Andes de la cordillère à la forêt...

Read More
Croisière aux Galapagos au large de l’Equateur
Feb21

Croisière aux Galapagos au large de l’Equateur

            Carnet de voyage d’Isa, conceptrice voyages chez Terra Andina Ecuador, suite à sa croisière aux Galapagos.                   Qui n’a jamais entendu parler des îles Galapagos? Voilà bien un nom qui, dès qu’il est prononcé, fait rêver et voyager en même temps !   C’est cet archipel mystérieux, à la fois désertique, parfois désolé, toujours coloré et sauvage,  et en même temps terre d’accueil d’une faune endémique unique au monde. Leur histoire est pourtant trop souvent méconnue et elles paraissent souvent inaccessibles.       C’est donc l’occasion pour moi de les découvrir le temps d’une croisière de 4 jours suivie d’une virée de deux jours sur Isabela, la plus grande et la plus sauvage des quatre îles habitées.       Découvertes par hasard au XVIème siècle par Tomas de Berlanga, les Galapagos furent le repère favori des pirates jusqu’au début du XIXème siècle. En effet, elles possèdent des points d’eau et sont un point de ravitaillement parfait au milieu du Pacifique. Les tortues Galapagos, embarquées sur les navires, pouvaient survivre longtemps sans eau ni nourriture et constituaient une réserve appréciable de chair fraîche. Pratique qui a causé la disparition de plusieurs espèces, dont le célèbre Lonesome George, disparu en 2012 et qui était le dernier représentant de son espèce, provenant de l’île Pinta.   Mais revenons à nos moutons ! Point de pirates et de pavillon noir pour moi !   Après un vol de deux heures pour Baltra, l’aéroport principal de l’archipel, j’embarque et mon navire, l’Anahi, est plutôt confortable et les maîtres à bord, accueillants !   Me voilà partie pour une croisière de 4 jours à la découverte de la partie sud de l’archipel, avec les îles San Cristobal, Española, Floreana et Santa Cruz.           Visites à terre et snorkeling sont au programme, les animaux sont toujours au rendez-vous et c’est un grand bonheur de pouvoir observer de si près iguanes marins, otaries et fous à pattes bleues, parmi de nombreuses autres espèces.       Émotions lorsque nous pouvons voir un faucon des Galapagos, espèce endémique, et la parade nuptiale un peu maladroite des albatros (vivant exclusivement sur Española de mars à décembre), nous a provoqué de beaux rires !         Nous ne sommes pas en reste avec les superbes spots de snorkeling ! Des otaries nous suivent et jouent avec nous, j’ai la chance d’être dans le groupe du « Captain » et c’est un spectacle de le voir descendre à 15m en apnée pour nous montrer des concombres de mer, cette espèce en danger pour cause de surpêche et maintenant protégée.   Nous...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici