Chili

Top 4 des activités sur la route australe en Patagonie chilienne
Jun20

Top 4 des activités sur la route australe en Patagonie chilienne

            Carnet de voyage sur la route australe en Patagonie chilienne, par Catherine, conceptrice voyages chez Terra Chile.                 Qui n’a pas rêvé de découvrir cette région du bout du monde, ce bout de terre entre lacs et glaciers ? Comment ne pas se sentir privilégiée, exploratrice et même aventurière quand tes pas foulent les plus beaux paysages et que la nature semble s’offrir pleine et entière rien que pour toi ? C’est le sentiment merveilleux que j’ai vécu lors de cette « reco ».   Comme les mots ne seront pas suffisants pour exprimer la beauté de ce voyage, prenez quelques minutes et venez avec moi, laissez-vous entraîner sur la Route Australe !     1/ Vous franchirez vos limites sur le jet boat de Philippe, sensation garantie sur le Patagonia Jet ;   2/ Vous saluerez l’une des 5 otaries antarctiques vivant près de la lagune San Rafael, un moment de pure émotion ;   3/ Vous assisterez à la transformation du monde au pied de la lagune San Rafael, voir naître un iceberg ;   4/ Vous traverserez les âges en naviguant dans les Chapelles de marbre, un souvenir inoubliable.   Alors, on vous y emmène ?     Contactez Catherine pour préparer votre voyage sur la route australe en Patagonie chilienne.   Voici les circuits vous permettant de réaliser les activités recommandées par Catherine :   Autour du lac General Carrera   Vers les fjords de Patagonie   Route australe intégrale Chili et...

Read More
Carnet de voyage à l’Île de Pâques
Mar02

Carnet de voyage à l’Île de Pâques

  Carnet de voyage à l’Île de Pâques, par Sébastien, concepteur voyages chez Terra Chile. Photo d’en-tête réalisée par © www.tibo.org.   Un samedi de Novembre, je prends mon ticket de bus pour l’aéroport de Santiago et m’arrête a un hôtel près de l’aéroport pour y passer la nuit. Après une nuit un peu agitée puisqu’il semblait que les murs étaient en carton, je me dirige vers l’aéroport de Santiago où je rencontre Thibaut et nous nous envolons pour une destination des plus mystérieuses……… L’Île de Pâques !   L’Île de Pâques, en rapanui Rapa Nui (« la grande Rapa »), en espagnol Isla de Pascua, est une île du Chili isolée au Sud-Est de l’océan Pacifique à 3 680 kilomètres des côtes chiliennes, et particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaï) et son écriture océanienne unique (le Rongo-Rongo). C’est pour moi l’occasion de vérifier l’hypothèse de Valérie, ma collègue du Brésil, selon laquelle l’île la plus belle du monde se trouverait au Brésil. On va bien voir cela….     Après 5 heures de vol, j’entend le classique “veuillez attacher votre ceinture de sécurité, nous commençons notre descente”. Le ciel est un peu bouché et je ne peux encore apercevoir aucune parcelle de l‘île en question. Après 5 minutes de descente, nous passons sous les nuages et l’Île de Pâques se découvre sous nos yeux avec la vue depuis le ciel de son cratère le plus important – celui du volcan Rano Kau – et le vert si caractéristique de l’île. A ce moment me vient a l’esprit que nous sommes au milieu de nulle part sur une île en plein océan Pacifique avec une histoire chargée de mystère et de rites ancestraux..L’émotion est forte !   Nous descendons de l’avion et une vague de chaleur nous souffle au visage. Pas de doute, nous sommes bien sur une île au climat tropical. Le temps de récupérer les valises et nous voila partis pour notre hôtel. Direction le centre du village pour un premier déjeuner bien mérité afin de goûter la spécialité locale : ceviche au lait de coco, influencé évidemment par la cuisine polynésienne et la relation privilégiée avec l’océan.     C’est également pour nous le moment de rencontrer Patrice, un guide breton avec lequel nous travaillons depuis nos débuts sur l’île de Pâques. Nous discutons avec lui des différents lieux à voir. Le premier lieu que nous visitons est le site d’Akivi dit lieu des sept explorateurs.     Le lendemain, direction le Nord de l’île afin de découvrir les plages d’Anakena et Ovahe sur lesquelles les voyageurs pourront se détendre et profiter des eaux limpides. Nous continuons vers un lieu important : Te Pito Kura. Il s’agit du plus grand Moai couché de l’île....

Read More
Séquence pêche en Terre de Feu chilienne
Nov15

Séquence pêche en Terre de Feu chilienne

              Carnet de voyage en Terre de Feu chilienne par Maud, conceptrice voyages chez Terra Chile.                   C’est avec Camille, conceptrice voyage comme moi chez Terra Chile, que je pars à la découverte de cette terre énigmatique, à l’extrême Sud du Chili : la Terre de Feu. Et oui, la Terre de Feu ne se résume pas à Ushuaia en Argentine, une partie de l’archipel se trouve au Chili et offre bien des atouts aux voyageurs en quête de terres sauvages, loin des hordes de touristes.   Ce fut pour moi un voyage particulier puisque c’était ma première découverte de ce pays incroyable, en dehors de nos bureaux à Valparaiso. D’autres voyages ont suivi depuis, tous plus dépaysants les uns que les autres, mais ce n’est pas le sujet du jour!   Avant de vous raconter notre aventure, je sens qu’une question vous brûle les lèvres, alors autant assouvir votre besoin de connaissance tout de suite. Voici la réponse à la question « Mais pourquoi ce nom, Terre de Feu ? » Son nom, l’archipel le doit à Fernand de Magellan, explorateur et navigateur portugais, qui en 1520, vit des fumées se lever sur les rivages, il le baptisa avec une originalité déconcertante « Terre de fumées ». Mais son roi et mécène espagnol Charles Ier, apparemment plus inspiré, jugea « Terre de Feu » plus poétique.   Maintenant que vous êtes prêts, je vous emmène donc avec moi à la découverte de ce bout du monde, dernière étape avant les étendues glacières de l’Antarctique et plus grande île d’Amérique du Sud partagée entre le Chili et l’Argentine.     Départ de Santiago à 5h50 pour arriver à Punta Arenas de bon matin après 3h30 de vol. La découverte de la Cordillère des Andes vue du ciel est impressionnante, le voyage commence fort. Après avoir récupéré notre véhicule 4×4, nous prenons la direction de la Tierra Del Fuego pour 8 jours de découvertes, non sans une grande excitation. Deux itinéraires sont possibles pour rejoindre Porvenir, notre première étape. Le premier, que nous avons testé à l’aller, est de prendre la direction de Rio Gallegos puis Punta Delgada en 1h40 de route. De là, un ferry nous débarque sur la plus grande île de l’archipel de Terre de Feu, Isla Grande. Vous rejoignez ensuite la ville de Porvenir par la piste. Il n’est pas possible de réserver le ferry, mais celui-ci opère toutes les 40 min environ de 8h30 à 1H30 du matin et la traversée dure 20 min. Le paiement se fait sur le bateau directement.   Le deuxième itinéraire, que...

Read More
Le top 5 du Chili par Sébastien
Oct01

Le top 5 du Chili par Sébastien

Un portrait par mois, 5 thèmes choisis pour l’amour d’un pays Travailler terra, c’est faire partager sa passion du voyage, mais c’est aussi ouvrir ses propres horizons en vivant au quotidien à l’étranger. Dis-nous, Sébastien, c’est quoi ton top 5 du Chili ? Un plat Le Tomatican. Un succulent ragoût qui représente le mélange des cultures au Chili. On y retrouve de la viande, des tomates, du maïs, des oignons et des pommes de terre Une expression Il y a beaucoup de “chilenismes”, des expressions qu’on n’entend qu’au Chili. L’une des plus répandues et qui me fait toujours marrer est “cachay ?” (tu piges ?). Une région Mon coup de cœur c’est la Patagonie. A Torres del Paine ou sur la route Australe, j’adore ressentir la puissance de la nature et l’impression de “bout du monde” face aux grandes étendues désertiques. Une activité Le Patagonia Jet sur la route australe. A bord d’un petit hors-bord on remonte les cours d’eau jusqu’au glacier Leones. Un mix aventure X paysages grandioses, une excursion gé-nia-le ! Un artiste Pablo Neruda. A la fois écrivain, poète, engagé politiquement, il a été l’une des figures les plus influentes du XXe siècle au Chili et son souvenir perdure, notamment grâce à ses 3 maisons devenues des musées consacrés à sa mémoire.       Top 5 du Chili par Sébastien Rodrigues, conseiller voyage chez Terra...

Read More
Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes
May02

Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes

        Texte et photos de Sébastien Rodrigues et Karen Abry – concepteurs voyages chez  Terra Chile & Terra Argentina-, Jacquie Aguirre – gérante Terra Argentina-, et Antoine Dekyvère – ex-gérant Terra Argentina et fondateur de Terra Nicaragua.                 Jour 1 : Rencontre (Sébastien) – Je venais le jour d’avant de revenir de reconnaissance en Patagonie dans le parc Torres del Paine avec mon collègue Ariel et me revoilà le jour d’après sur la route en direction de Santiago pour le repérage d’un évènement majeur, si ce n’est le plus exceptionnel jamais organisé par les équipes Terra Chile et Terra Argentina :  un rallye de voitures anciennes des années 1940-1950 sur les plus belles routes du Chili et d’Argentine, qui aura lieu fin septembre 2017.     Une fois arrivé à l’aéroport, je rencontre donc Bruno, organisateur de cet évènement exceptionnel, et Antoine, ancien gérant de l´agence d´Argentine qui connaît très bien les régions que nous allons traverser. Nos origines belges communes avec Bruno refont vite surface et on s’entend tout de suite très bien. Le temps de faire connaissance autour d’un café à l’aéroport et nous sommes partis en avion en direction d’Antofagasta, ville côtière du Chili située dans le désert d’Atacama.   La ville bénéficie d’un climat sec et il ne pleut donc que très rarement durant l’année. La température hivernale ne descend pas au-dessous de 12°C et l’été, elle ne monte pas au-dessus de 25°C du fait du Courant de Humboldt venant de l’Antarctique. Cette ville a été choisie pour l’acheminement des voitures depuis l’Europe et sera donc le point de départ de ce rallye ayant pour but de faire découvrir les plus beaux paysages du Chili et de l’Argentine à bord de véhicules de collection.   Le point d’intérêt majeur de la ville d’Antofagasta est l’arche de la Portada, un édifice rocheux de 43 m de haut dont  la base est constituée d’andésite noire autour de laquelle sont arrangées des roches sédimentaires maritimes. Ce magnifique édifice de la nature est entouré de falaises également érodées par l’action de l’océan ; elles atteignent la hauteur maximale de 52 m au-dessus de la mer.     Nous nous dirigeons ensuite vers notre hôtel à la rencontre des personnes en charge des évènements afin de voir comment réserver à nos futurs clients un accueil d’exception au Chili avant d’entamer leur longue route vers l’Argentine.   Jour 2 : désert , désert, désert Aujourd’hui, nous empruntons la route en direction de San Pedro de Atacama.   A 215 km au nord-est d’Antofagasta, Calama s’autodéfinit « terre de soleil et de cuivre ». Sa vie agitée de commerce et de loisirs tourne autour...

Read More
Chili : visite de vignobles et dégustation de vins
Feb24

Chili : visite de vignobles et dégustation de vins

              Texte et photos de Sébastien Rodrigues, concepteur voyage chez Terra Chile.                   Un samedi de janvier, toute l’équipe de Terra Chile au grand complet s’est donnée rendez-vous devant le bureau pour une journée de découverte des vignobles de la région de Valparaiso. C’est notre ami Mauricio qui nous a conduit durant toute la journée à la découverte de ces nouveaux domaines a bord de son van tout confort. Notre objectif était de découvrir des sites de petite taille de manière à pouvoir les proposer à nos clients en les combinant avec la visite de vignobles de taille plus importante dans lesquels ils pourraient se restaurer le midi.     En partant de Valparaiso vers la vallée de Casablanca, nous avons mis 50 minutes à atteindre notre premier lieu de découverte : le vignoble Attilio & Mochi. Tous les deux passionnés de vins et de cuisine, leur histoire commence lors de leur rencontre sur les bancs de l’université durant leurs études d’ingénierie culinaire. Ils produisaient jusqu’à présent à partir de vignes provenant d’autres vignobles – sélectionnés parmi les 10 meilleurs de tout le Chili – mais sont en train de planter leurs premiers pieds. Ils se focalisent donc pour l’instant sur ces derniers, veillant à ce qu’ils soient stables et forts pour que les vignes durent plus longtemps.     Il était impressionnant de voir varier la couleur de la terre en fonction des différents cépages sur ce terrain. Ils achètent les vignes à un producteur français et les plantent eux-mêmes à la main. La récolte se fera elle aussi à la main et Angela – la propriétaire – nous précise qu’il est important de le faire le matin afin de garder toute la fraicheur du fruit et d’éviter sa fermentation. Je pourrais vous en dire beaucoup plus sur le processus de fermentation/macération mais je préfère vous laisser la surprise lors de votre visite dans cette vigne atypique gérée par des personnes passionnées et passionnantes !   Apres la visite, il était de temps de passer à la dégustation (à 11h du matin.. mais bon il faut se sacrifier pour bien faire son boulot..). Pas facile pour notre chauffeur Mauricio de résister à la tentation de tester ces vins qui semblent de grande qualité rien qu’en voyant la bouteille.   Nous avons eu la chance de pouvoir déguster deux vins issus de la production de ce très bon vignoble:   – Un sauvignon blanc Tunquen de 2013 – Un syrah rouge Tunquen de 2012 (avec ses 15,5° de grand matin, celui-là nous a laissé un souvenir bien corsé…)...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici