Canada

Canada : top 5 des plus belles balades sur l’île de Vancouver
Jun10

Canada : top 5 des plus belles balades sur l’île de Vancouver

Vancouver, here I come !     Carnet de voyage à la découverte de l’ïle de Vancouver au Canada. Texte, photos et vidéo by Fanny de Terra Canada.   A moi les huitres sur les terrasses de Yaletown, le café à côté de l’horloge à vapeur de Gastown, les smoothies aux fruits rouges du marché de Granville accessible en bateau taxi, les matches de hockey, le gigantesque Parc Stanley à vélo, les plages de sable au centre ville, les micro-brasseries, les dim sum du quartier chinois et à seulement 10 minutes de la trépidante Vancouver… J’ai pris le ferry pour une traversée d’1h30 pour rejoindre l’île de Vancouver, l’incontournable de Colombie-Britannique, à la recherche des meilleures randonnées !   Trois semaines de reco sur l’île, grande comme la Belgique… que je n’ai parcourue qu’à moitié !   Je vous dévoile ici mon TOP 5 des meilleurs sentiers :     1.Les plages du trek Juan de Fuca Je suis déjà plongée dans l’ambiance en arrivant au début du sentier ! Un panneau m’informe que je marche à mes risques et périls, des ours peuvent se mettre en travers de ma route… ai-je bien pris mon Bear spray pour me défendre ?   C’est parti pour ma première balade de cette reco dans la forêt pluvieuse qui porte bien son nom ! J’ai eu la chance d’en profiter sans pluie et donc de ne pas revenir de cette balade les chaussures pleines de boue. Dès le début de la randonnée, j’ai eu l’impression d’entrer dans une forêt enchantée. Ce vert vif, cette mousse abondante et ces arbres couverts de lichen, un autre monde. Après 45 minutes de marche à zigzaguer entre les racines, me voilà en haut d’une série de marches avec une très belle vue sur l’océan. Je suis quasiment seule sur cette grande plage de sable. Malheureusement, le temps est très nuageux donc je n’ai pas la vue sur les montagnes des Etats-Unis mais bon, cela n’enlève rien à la beauté du paysage !       2.L’île de Gabriola En ce jour encore ensoleillé, je suis partie pour l’île de Gabriola, à 25 minutes en ferry de la ville de Nanaimo, sur la côte Est. Avec seulement 18 kms de long, je pensais que j’aurais fait le tour de l’île en très peu de temps. Mais finalement, il y a tellement de balades à faire que j’y ai passé la journée ! Depuis le petit sentier qui longe l’océan, j’ai pu observer des phoques et des loutres de très près… Il y a des endroits ou l’eau est vraiment turquoise, ca donne envie de se baigner mais… on est tout de suite refroidi en mettant...

Read More
Roadtrip en famille dans l’Ouest canadien & Alaska
Jul12

Roadtrip en famille dans l’Ouest canadien & Alaska

Carnet de voyage en famille au Canada Texte, photos et vidéo de Julie Ligny et Jérome Sans, co-fondateurs de l’agence Terra Canada & Alaska.     Les faits : Quand ? du 28 février au 25 mai 2018. Qui ? Julie, fondatrice de Terra Canada, Jérome, co-fondateur, et Romeo, 5 mois au moment du départ. Comment ? en 4×4 équipé pour les routes hivernales. Pourquoi ? Il s’agissait du grand voyage de repérage pour l’ouverture prochaine de Terra Canada & Alaska.   Quelques chiffres : 13500 kilomètres parcourus 8556 photos à trier 285 panneaux « caribou crossing » de croisés 46 caribous observés 156 lacs gelés photographiés 2 arrêts par la police pour (légers) excès de vitesse 0 tracas mécanique   Quel objet avez-vous ramené de votre périple ? Romeo : une pépite d’or dénichée à proximité du Chilkoot trail, la route de la ruée vers l’or entre le Yukon et l’Alaska.   Julie : une agate que j’ai ramassée sur la plage Agata beach au nord de l’ile d’Haida Gwaii, on en trouve beaucoup dans ce coin-là.   Jérome : une bouteille de single malt de Pemberton, au nord de la Colombie-Britannique, qui dispose de seulement 600 bouteilles en production annuelle. Pour les longues soirées d’hiver à venir…     La plus belle route ? Julie : l’Icefield parkway qui relie Banff à Jasper dans les rocheuses : en été c’est l’une des routes mythiques de l’ouest canadien, très photographiée car bordée de lacs émeraudes magnifiques. En hiver, c’est toute une aventure pour l’emprunter. D’abord s’assurer qu’elle sera ouverte et sous quelles conditions. Le jour où nous nous y sommes aventurés, c’était l’hiver et elle était ouverte mais en alerte de « Winter conditions ». En effet, nous avons roulé sur une route de glace. La traversée était spectaculaire.   Jérome : au cœur du Kluane Park, juste avant d’arriver à la frontière entre le Yukon et l’Alaska. Ça serpente, c’est enneigé, il y a du vent et du brouillard, un train qui passe en contre bas… comme dans les films !   Romeo : jusqu’au bout mes parents ont hésité à partir sur la Dempster Road, la route qui relie le Yukon à Inuvik dans les Territoires du Nord-Ouest, en traversant le cercle arctique. C’est une route qui suit une ancienne piste de chiens de traineaux. Mais j’étais trop jeune pour cette aventure alors nous avons juste fait les premiers kilomètres !     Le plan le plus galère ? Romeo : la route vers le nord de la Colombie-Britannique, avec très peu d’endroits pour s’arrêter, on a dormi dans des motels en bord de route, c’était amusant !   Jérome : en embarquant à 4h du matin sur un ferry à Juneau, prêts pour une traversée de 8h vers...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici