Brésil

Brésil : Opération séduction dans les plus beaux parcs du Nordeste
Sep26

Brésil : Opération séduction dans les plus beaux parcs du Nordeste

            Carnet de voyage dans les parcs du Nordeste au Brésil, texte, photos et vidéo de Valérie, conceptrice voyages chez Terra Nossa.                 Suite à ma dernière reconnaissance terrain sur l´archipel paradisiaque de Fernando de Noronha, j´ai reçu de nombreuses plaintes. Mes collègues étaient déprimés, mon chef jaloux, mes amis français envieux… donc pour cette nouvelle expédition dans le Nordeste du Brésil on m´a dit : “c´est fini les îles, la plage, le farniente, les hôtels de luxe, maintenant, c´est direction les parcs nationaux pour 2 treks en une semaine !” Après de nombreuses protestations/indignations, me voilà partie avec mon sac à dos Quechua pour l´aventure sur les plus beaux sentiers du Nordeste brésilien.   Voici un bel aperçu video de mon périple :     Partir seule ? Impensable ! À qui j´allais raconter mes péripéties (car connexion wifi rare) ? J´accompagne un groupe de 3 parisiennes baroudeuses pour un séjour brésilien très sportif ! Je leur avais promis des Caipis pour les appâter 🙂   Au programme donc : 2 parcs nationaux, 2 ambiances, 2 merveilles de la nature dans 2 régions différentes du Nordeste brésilien : Bahia pour sa belle Chapada Diamantina et le Maranhão pour son incroyable parc des Lençóis Maranhenses.   Un programme de remise en forme, bien plus efficace que le Cross fit, sur 1 semaine intensive : 4 jours dans la Chapada Diamantina, des montagnes et des cascades puis 2 jours dans les Lençóis Maranhenses, au milieu des dunes de sables et des lagunes d´eau douce.   Vous allez me dire : “c´est le jour et la nuit ces 2 parcs, aussi différents que peuvent être un Pisco Sour péruvien et un Pisco Sour chilien ?” Détrompez-vous ces 2 treks ont beaucoup de points communs que je me suis amusée à lister (je le répète : le manque de wifi pousse à la créativité 😉 )   DES SUPERFICIES XXL   Chaque parc affiche une superficie de 1550 km². Ici on dit souvent que la ville de São Paulo pourrait tenir dans l’un des parcs ! Bon si j’explique ca à ma grand-mère, la comparaison ne va pas l’aider. Prenons plutôt une échelle française: je suis née dans la charmante bourgade de Colmar, 70 km² de superficie, donc par exemple 22 Colmars pourraient tenir dans le parc de la Chapada Diamantina ! C’est largement plus parlant pour mamie !   La Vale do Pati dans la Chapada Diamantina offre un immense terrain de jeu pour les amateurs de marche. Dès l´arrivée dans le petit village de Capão, point de départ du trek, une chaine de montagnes nous entoure.     Dans le parc des...

Read More
10 bonnes raisons de s’aventurer sur le trek de l’Or à la Serra da Bocaina
May29

10 bonnes raisons de s’aventurer sur le trek de l’Or à la Serra da Bocaina

              Carnet de voyage dans le Parc National Serra da Bocaina au Brésil, par Luc, gérant chez Terra Brazil.                   1. Fuir la civilisation La Serra da Bocaina est idéalement située entre Rio de Janeiro et São Paulo.     On fuit les grandes agglomérations en prenant de la hauteur depuis la vallée de Paraiba pour rejoindre la petite et paisible ville de São José do Barreiro. Un véritable havre de paix dans la partie haute du Parc à plus de 1600 mètres d’altitude. Le Parc fait partie de la Serra do Mar, chaine de montagne avec des sommets à plus de 2000 mètres et plongeant dans l’Océan Atlantique, des paysages exceptionnels. Ce trekking propose donc de partir de 1600 mètres d’altitude pour rejoindre la mer.       2. Faire un retour à l’époque coloniale, phase marquante de l’histoire du Brésil Au-delà de la nature exubérante et ses paysages fascinants, ce chemin vous ramène à l’époque du cycle de l’Or fin 18e début 19e siècle. La région était alors occupée par les Indiens Guaianás. L’or provenait de la région intérieure du Minas Gerais et était acheminé à dos de mules par les troupes de la Couronne Portugaise jusqu’à Paraty, d’où partaient les bateaux pour le Vieux Continent chargés d’or et autres richesses naturelles du Brésil. Les sentiers que nous empruntons représentaient la route non-officielle utilisée par les contrebandiers qui fuyaient les contrôles et taxes appliquées par les troupes portugaises. Ils accédaient ainsi au petit port de Mambucaba à quelques kilomètres de Paraty.     3. Servir de repas pour les Indiens Guaianás? L’aventure des contrebandiers n’étaient pas sans encombres. Traversant des territoires indigènes Guaianás, certains ne verront jamais les plages idylliques de la Costa Verde, servis bien malgré eux comme plat principal d’un festin Guaianás.   De nos jours, le doute persiste encore sur la présence de la communauté indigène dans les forêts de la Bocaina. Prudence et vigilance sont de mise. Gardez un oeil sur vos compagnons de randonnée…     4. Trouver une pépite Les Indiens n’avaient que faire des cailloux transportés par le “plat principal”. Ouvrez l’oeil, à défaut de rencontrer des autochtones cannibales, vous aurez peut être la chance de débusquer une petite pétite d’or, heureuse de trouver un nouveau propriétaire.       5. Emprunter un chemin pavé au cœur d’une forêt luxuriante Ces sentiers alternatifs furent découverts par les troupes portugaises. À l’apogée du cycle du café, entre 1840 et 1864, elles décidèrent d’élargir et de paver tout le chemin jusqu’au littoral afin de faciliter le passage des...

Read More
Le meilleur de Rio de Janeiro
Apr02

Le meilleur de Rio de Janeiro

Travailler terra, c’est vivre “là-bas”, éprouver au quotidien le goût de la différence, la vibration de l’altérité. Dis-nous Iva, quel est ton best of carioca ?     Le meilleur de Rio de Janeiro par Iva en résumé : Une musique Martinho da Vila. Une activité Randonnée au Pão de açúcar et Morro da Urca. Un plat Les cocadas, dessert traditionnel de Bahia, dans le Nordeste. Une danse La samba (évidemment).     Le meilleur de Rio par Iva, conceptrice voyages chez Terra...

Read More
Immersion dans le Pantanal nord au Brésil
Mar27

Immersion dans le Pantanal nord au Brésil

            Carnet de voyage dans le Pantanal nord, au Brésil, zoom sur Le gîte flottant Taimã, par Iva, conceptrice voyages chez Terra Brazil.                   Une carte du Brésil pour rapidement se retrouver dans notre bel et immense pays.     La région du Mato Grosso se situe au Centre-Ouest du Brésil et elle est connue pour son Pantanal. Amoureux de la faune et des grands espaces, ornithologue en herbe et féru de safari, le Pantanal Nord est LA destination de prédilection.   Ce carnet de voyage “reco terrain” va avoir un petit goût d’aventure …   7h40 du matin le 16 octobre 2016. Première étape, direction Cuiabá dans le Mato Grosso. Je ne peux plus reculer, mon avion m’attend sur le tarmac.     Que l’aventure commence !   Arrivée à l’aéroport, mon guide, Pascal, m’attendait de pied ferme pour le début de mon périple. Nous n’avons pas de temps à perdre, en voiture, la route va être plus longue que ce que j’imaginais. En effet, cette fois-ci je n’allais pas découvrir le Pantanal Nord de façon « classique » c’est-à-dire en parcourant la célèbre Transpantaneira (équivalent de la route 66 aux Etats-Unis … à défaut de parcourir 8 Etats, elle sillonne plus d’une vingtaine de fazendas).   Trêve de mystère, je me rends dans un gîte flottant qui se situe sur le Rio Paraguai. Un petit gîte encore très peu connu. Loin de tout et surtout de tout le monde. Mais ce petit coin de paradis se mérite.   Après 200 kilomètres de route bétonnée nous voila arrivés à Cáceres près de la frontière bolivienne. J’aurais pu faire un petit coucou à mes amis de l’agence Terra Andina Bolivia, mais Pascal est formel, nous devons arriver au gîte avant la tombée la nuit. Virage à gauche toute, nous empruntons la piste de terre qui nous amènera à notre deuxième étape : A fazenda Santo Antônio das lendas.     Commence la rencontre avec les habitants du Pantanal : Les Pantaneiros     Arrivés à la fazenda Santo Antonio, nous sommes accueillis par Pedro. Le sourire aux lèvres et ravi de nous faire découvrir sa fazenda localisée au bord du célèbre Rio Paraguai. Un paysage à couper le souffle.     Dernière étape avant notre destination finale : le gîte flottant. On embarque dans un petit bateau à moteur, 15 minutes de navigation et le paradis est à nous.     La fatigue commence à se faire sentir, le silence et la beauté de cet écosystème nous bercent et nous apaisent. Cet assoupissement est de courte durée, nous devons rester les yeux grands...

Read More
Au rythme du Nordeste au Brésil
Feb01

Au rythme du Nordeste au Brésil

Un portrait par mois, 5 thèmes choisis pour l’amour du Brésil Travailler terra, c’est vivre “là-bas”, éprouver au quotidien le goût de la différence, la vibration de l’altérité. Dis-nous Sergio, c’est quoi pour toi vivre au rythme du Nordeste du Brésil ? Une activité “Relaxar”, car le climat et l’ambiance du Nordeste au Brésil invitent à tendre le hamac. Boipeba, Alter do Chão, Maragogi, Jericoacoara et Atins … on ne compte pas les merveilleux sites propices à la contemplation. Un livre Capitães de Areia (capitaines des sables) du bahianais Jorge Amado. Personne n’a su mieux que lui décrire le quotidien des enfants des rues et la magie de l’envoûtante Salvador. Un lieu Sans hésiter Fernando de Noronha. J’ai eu le privilège d’y aller, c’est sublime, les plus belles plages que je connaisse. Une expression “Show de Bola”, littéralement “spectacle de ballon”, parfois abrégé en “show” tout court. Une métaphore footballistique pour indiquer que c’est génial, super, au top ! Un personnage Zumbi dos Palmares, figure emblématique de la lutte contre le colonialisme et l’esclavage. Depuis 2003, le 20 novembre (date de sa mort) est le jour de la “Conscience Noire” dans tout le Brésil.       Vivre au rythme du Nordeste du Brésil, selon Sergio, Serge Moço de Sa, gérant Terra...

Read More
Fernando de Noronha, la plus belle île du monde ?
Jan10

Fernando de Noronha, la plus belle île du monde ?

  Carnet de voyage à Fernando de Noronha, Brésil, texte et photos de Valérie Alonso, conceptrice voyages chez Terra Nossa, voyages sur mesure dans le Nordeste brésilien.   Mon dernier récit racontait mes aventures sur les chemins escarpés des montagnes péruviennes : 4 jours de trek, température moyenne autour de 0 et ma polaire en alpaga comme meilleure amie. Me revoilà dans un tout nouveau décor, plus tropical : j´ai posé mes valises depuis quelques mois dans le Nordeste du Brésil. Des dunes de sable, des plages et des températures frôlant très souvent les 30 degrés !   Mon premier voyage de reconnaissance ? Une découverte terrain grand luxe sur le plus bel archipel du monde, Fernando de Noronha, composé d’une vingtaine d’îles sauvages à 500 km de Recife. Vous allez me dire, elle exagère la petite… j´entends déjà mes collègues de Terra Chile me dire : « non mais allo, la plus belle d’Amérique Latine, c´est l´île de Pâques! ». Challenge accepted ! Voici la preuve en image qu’un archipel grandiose se cache ici en plein océan atlantique, sur les côtes brésiliennes.     Je suis revenue de ce petit paradis pour vous faire partager les 5 expériences à vivre à Fernando de Noronha. De quoi très bien commencer l’année 2017 :     La Praia do Sancho a bien été élue comme étant la plus belle plage du monde ! Ce petit paradis aux eaux cristallines devance de loin ses voisines des Caraïbes. Pour y accéder, il faudra emprunter un petit escalier abrupt et étroit… Toutes les merveilles de ce monde se méritent ! Pour les moins téméraires, vous pouvez choisir l´option d´un petit bateau pour accéder à la plage. L´embarcation vous fera découvrir par la même occasion les alentours de l´île.       J´ai eu la chance de dormir dans le plus bel hôtel de l´île. La Pousada Maravilha – Merveille en français – porte très bien son nom.   Encore une fois, toutes les belles choses se méritent, il y a seulement 8 chambres dans ce petit coin de paradis. Le jacuzzi extérieur des bungalows est un vrai plus pour les fins de journées difficiles ! C´est le seul hôtel de l´île qui offre une telle vue sur l´océan et qui est à 5 minutes à pied de la plage. Pour compléter l´expérience jusqu’au bout, j´ai été obligée de tester quelques mets du restaurant de l´hôtel. Je vous conseille les crevettes croustillantes accompagnées d´une bonne Caïpirinha bien fraîche.   Le seul inconvénient du lieu c´est le réveil par le bruit des vagues…Bref vous l´avez compris, c´est le lieu idéal pour une lune de miel (avis aux futurs mariés qui me lisent) – Fin de la...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici