Australie

Australie : Globe trotters & reporters en herbe
Oct05

Australie : Globe trotters & reporters en herbe

          Carnet de voyage en famille en Australie : Globe Trotters power !               Les A.A.A  sont venus nous voir en Australie ! A comme Adrien A comme Alexandre A  comme  Antoine   Ils ont des airs de famille, normal. Les A-A-A sont frangins et je dirais même plus : Adrien et Alexandre sont jumeaux ! Et Antoine le « benjamin ». Ils nous ont laissé leur vision de l’Australie : leurs icônes, coups de cœur… dans leur carnet de voyage !     Il y a des phrases toutes faites comme « Les voyages forment la jeunesse », mais notre métier d’agence locale nous permet d’assister à la naissance de véritables vocations comme : GLOBE TROTTERS REPORTERS !   Extraits choisis … de leur poésie voyageuse :     Les AAA à Sydney Visite de l’Opéra, il est incroyable, son architecture est semblable à des voiles !       Les AAA à l’Ayers Rock Uluru : les lumières ressemblent à des  fleurs, c’est trop beau !       Les AAA dans la Hunter Valley « Papa goûte du vin, belle vue, et on a vu des centaines et des centaines de Kangourous ! »     Les AAA et le surf Départ à la plage des surfeurs… nous nous arrêtâmes nous baigner dans des vagues gigantesques !     Les AAA et l’Art Aborigène   Les AAA et la faune australienne : «  On a vu des dauphins, j’ai réalisé mon rêve ! »     « Un Kangourou ! Trop bien ! Il était très près de nous »     «  On a vu un possum (sorte de petit singe –rat) c’est un marsupial » « Ps : j’ai vu des cacatoès ! »     Encore merci aux AAA ! Et leur vision de l’Australie ! A bientôt pour de nouvelles Aventures en famille au pays  d’Oz !   1-2-3 c’est parti !     Contactez Cat pour en savoir plus sur les voyages en famille en Australie...

Read More
Port Stephens Australie : un désert au bord de l’eau
Feb16

Port Stephens Australie : un désert au bord de l’eau

Carnet de voyage à Port Stephens, Australie A 2 heures de Sydney se trouve un lieu aux mille paysages. Port Stephens est un kaléidoscope, une composition de sable, de dunes, de montagnes, de forêts tropicales, de baies, de plages…   Un point de rencontre pour les passionnés en tout genre : sports nautiques, mécaniques, de glisse, de randonnées, surf, voile, 4×4… amateurs de faune, flore… La liste est « too much » et bien non. L’inventaire, lui, par contre, en serait indigeste.   Alors je tire au sort 3 mots en relation avec cette baie naturelle, juste 3 mots pour définir ce lieu, frustrant tant il y a à dire … Mais je me lance ! Désert Port Stephens possède la plus grande étendue de dunes de sables d’Australie. Le sable y est pur et donne matière à bien des découvertes, et bien des sensations. Les dunes de sable de Stockton Bight (territoire aborigène du Worimi), à proximité d’Anna Bay, sont le point de départ de chevauchées mécaniques en quad, buggy, 4×4 ou en méharées à dos de dromadaires… Le sable s’amuse avec ses hôtes, il glisse sous nos pas, ceux des pieds des monobosse, ou sous les gommes des véhicules tout terrain.     Il vous suffit de choisir votre camp : la maîtrise et le contrôle de votre engin ou cette sensation d’échappement, de cette glisse qui grise, pour un petit grain de folie sur un tapis de silice.   Colline Pour appréhender la géographie des lieux, rien de mieux que de se lancer dans une petite randonnée. Celle-ci nous mène au sommet à Tomaree Headland.     Un fois arrivé, la vue vous redonne le souffle pour un grand «Whouah!»   Vous mesurez toute la grandeur du site.   Le parc national de Tomaree offre une nature intacte, accessible pour les amateurs de randonnées et davantage. Eau Elle est omniprésente, la baie de Port Stephens a de la matière avec ses 26 plages, ces lacs tranquilles. Ce terrain de jeu immense se conjugue avec : surf, pêche, kayak, bateau, croisière, plongée, nage avec les dauphins…Et rencontres insolites!       En hiver, les eaux au large de Port Stephens sont l’un des meilleurs sites d’Australie pour observer la migration des baleines à bosse.   Et si la faune aquatique ne vous suffit pas, rendez-vous à Tilligerry Habitat pour y voir des koalas, oiseaux, reptiles… évoluant dans leur milieu naturel, sur plus de 9 hectares.   3 mots, juste 3 mots … Pas simple de tailler le portrait de P.Stephens. Allez, un 4 ème mot en guise de bonus : Carpe Diem… Port Stephens est une invitation à la détente, au...

Read More
L’équipe Terra Australia se présente
Aug05

L’équipe Terra Australia se présente

L’équipe Terra Australia se présente depuis Sydney, à l’autre bout de la planète !     Pour plus d’informations sur l’Australie, contactez nos travel designers à Copacabana (près de Sydney) : www.terra-australie.com // contact@terra-australie.com   Terra Australia est une agence de Terra Group, réseau de 16 agences de voyages réceptives opérant des séjours depuis 17 ans dans toute l’Amérique Latine, en Europe et en Afrique du...

Read More
Melbourne & Sydney : UrBAn D’Oz
May03

Melbourne & Sydney : UrBAn D’Oz

              Carnet de voyage à Melbourne & Sydney par Cat, conceptrice voyages chez Terra Australia.                   Les invitations au voyage sont souvent illustrées par des paysages vierges, forts, purs…   Ok, mais un voyage nécessite aussi sa petite  « d’oz urbaine ».   Les Mégapoles donnent le ton, dès votre arrivée … En Australie Melbourne & Sydney sont 2 cités emblématiques…     Voici un pèle mêle “urban”… quelques extraits choisis :   D’un œil différent : ces cités nous font lever la tête, avec leurs gratte-ciels, leurs ponts et leurs architectures qui donnent le vertige, armez-vous de votre appareil photo lors de vos city tours à Melbourne & Sydney !     Jungle Faune : fourmilière, safari urbain, jungle, territoire, le vocabulaire animalier est souvent d’usage pour décrire « les citizens » qui aiment se retrouver lors d’events, de manifestations, ou simplement dans les CBD (cœurs de ville) …     Get lost in the city : A l’heure des GPS intégrés dans nos smartphones, dans nos « watchs » … il est bon, et même salutaire de se perdre un peu dans les ruelles et arcades de Melbourne.     Melbourne se découvre ainsi, il suffit juste d’un fil d’Ariane en guise de guide, je vous propose le Street Art à Melbourne.     Saveurs citadines & Melting city : les quartiers, les restaurants se mélangent au gré des origines des habitants, par exemple à Fitzroy (quartier melbournien) vous avez le choix gustatif de saveurs grecques, italiennes, vietnamiennes, turques, japonaises, françaises, etc.   À Sydney, rendez-vous à Chinatown pour d’un pas voyager en Asie… la culture australienne est un melting pot, sa cuisine en est une fusion.     Aborigène Cultura : ne pensez pas que les Aborigènes vivent uniquement dans le désert rouge, et d’autres régions isolées. Melbourne possède une communauté aborigène de plus de 20 000 personnes (0,6 % de la population) composée de groupes locaux et d’indigènes en provenance d’autres régions d’Australie. Des groupes de paroles, des artistes aborigènes vous ouvrent leur histoire, et vous permettent de mieux les connaître, mieux les comprendre.     Corridors  verts : poumons des mégapoles, les espaces verts des cités permettent d’apprécier davantage les villes, pas vraiment de paradoxe, juste un bon équilibre. Le jardin botanique de Sydney Royal Botanic Gardens offre une belle entrée en matière de la flore australienne. Vous pouvez y observer plus de 7500 espèces de plantes, mais aussi de nombreux oiseaux (cacatoès, ibis…) qui y  ont élu  domicile ainsi que … les chauves-souris géantes !     A souligner : vous pouvez marcher sur la pelouse, sentir les fleurs, toucher les arbres…   Personnage monumental : à chaque...

Read More
Top 5 Australie de Cathy
Nov01

Top 5 Australie de Cathy

Un portrait par mois, 5 thèmes choisis pour l’amour d’un pays Travailler terra, c’est vivre “là-bas”, éprouver au quotidien le goût de la différence, la vibration de l’altérité. Dis-nous Cathy, c’est quoi ton best of Australie ? Une région La Tasmanie, dernier bout de terre au sud, trait d’union entre le continent australien et l’Antarctique. Des paysages sauvages qui vous éclaboussent de leur puissance, j’adore… Un plat Le fish & chips made in Oz. Oubliez les calories … lâchez prise … et savourez !Leur crispy est une musique et leur goût … une friandise ! Une musique Le son du didgeridoo. Cet instrument emblématique du peuple aborigène prend aux tripes avec sa résonance profonde et hypnotique. Une expression No Worries ! (pas de problème). L’Australien a une bonne dose de flegme. Cessez de vous agiter, la solution est là, forcément ! Un film Priscilla folle du désert. Une comédie musicale en forme de road movie déjanté, avec le centre rouge pour décor. On y retrouve toute l’ambiance de l’outback australien.   Best of Australie par Cathy Nieto Napierai, Terra...

Read More
Australie : 50 nuances de (Centre) Rouge
Sep07

Australie : 50 nuances de (Centre) Rouge

              Carnet de voyage d’Elsa en stage chez Terra Australia.                     Il y a un peu plus d’un mois, j’ai eu la chance de parcourir le Centre Rouge, l’Outback, le cœur de l’Australie ! En 4×4, mais aussi et surtout à pied. Et ce qui m’a frappée, c’est que le Centre Rouge est rouge… mais pas seulement. Ce sentiment a été confirmé un peu plus tard, lorsque je me suis replongée dans les (nombreuses) photos de mon séjour. Laissez-moi vous entraîner aujourd’hui dans un voyage haut en couleurs !     Des étendues à perte de vue de sable rougeoyant. Une région riche en patrimoine aborigène. Un terrain de jeu idéal pour laisser s’exprimer son âme d’aventurier. Un coucher de soleil inoubliable sur l’un des plus grands monolithes au monde. Des terres vierges, comme coupées du monde, à l’écart du temps.   Voilà souvent comment l’on imagine le Centre Rouge.     A juste titre d’ailleurs ! Le Centre Rouge est bien un peu tout cela à la fois. Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette partie de l’Outback australien n’est pas aride au point de refuser à toute forme de vie de s’y épanouir… Il n’est ainsi pas rare de croiser, au détour d’un sentier, ici une jolie fleur, là un buisson recouvert de baies.   Pour parodier une célèbre énigme, inventée par le moins célèbre historien Raymond Deloison (celui qui se demanda, tandis qu’il préparait l’agrégation d’histoire, quelle est la couleur du cheval blanc d’Henri IV, N.D.L.R.), De quelle COULEUR est alors vraiment ce sacré* CENTRE ROUGE ?   * car oui, le Centre Rouge est bel et bien sacré pour ses premiers habitants, les Aborigènes.   « Facile ! », pensez-vous sans doute. Il est rouge ! La réalité est pourtant plus complexe… Selon que vous visitez le Centre Rouge en plein été austral ou au contraire durant les mois aux températures plus clémentes (juin-août), la réponse sera sans doute différente, mais dans tous les cas, le Centre Rouge sait se montrer généreux et laisser aux autres couleurs un espace d’expression. Durant l’hiver, ou après l’une des rares averses, il arrive même que le Centre Rouge se couvre de fleurs multicolores, que vous pourrez admirer au fil de vos balades. La preuve en images ! Les mille et une couleurs du Centre Rouge Non non, ce n’est pas un nuancier Pantone® que vous avez devant vous. Ni même un arc-en-ciel. C’est bien le Centre Rouge qui vous offre toutes ces couleurs. Voici un petit aperçu des fleurs que vous pourriez rencontrer le long d’un chemin. Et...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici