Tristan Reger

Le Mexique selon Terra Maya
May01

Le Mexique selon Terra Maya

Le Mexique selon l’équipe Terra Maya !  

Read More
Mexique : la route du Pacifique
Mar14

Mexique : la route du Pacifique

        Par Tristan Réger, gérant Terra Maya au Mexique.           “La Route du Pacifique” … Cela faisait longtemps que j’attendais ce voyage, mi-accompagnement, mi-exploration, dans le nord du Mexique, et le départ approche enfin, comme toujours précédé de préparatifs frénétiques.   En ce mois de février, le thermomètre affiche déjà plus de 30 degrés dans le Yucatán où je vis, c’est donc tout sourire que je ressors du placard mon coupe-vent en prévision de la fraîcheur que je vais rencontrer dans les jours à venir.   Je retrouve dans ses poches un billet de 2 pesos argentins et un ticket de bus de Bariloche, souvenirs oubliés de l’époque où je travaillais en Argentine pour Terra Argentina. Che, la montagne me manque !   L’itinéraire promet de balayer tout le nord du pays. Il commence dans les hautes terres de Chihuahua, se poursuit en zigzaguant à travers les canyons de cuivre pour atteindre la mer de Cortés, qu’on traverse en ferry pour rejoindre la péninsule de Basse Californie, terminus du voyage.   Karl, notre guide breton, fidèle depuis les débuts de Terra Maya en 2006, me retrouve à l’aéroport de Mexico DF. Nous accompagnons un groupe de 12 personnes que je laisserai une fois arrivés à La Paz, avant de poursuivre en solo l’exploration de la Basse Californie.   CHICHUAHUA   Première étape, l’Etat de Chihuahua et sa capitale du même nom.   Ville de Pancho Villa et berceau de la révolution mexicaine, Chihuahua n’est qu’à 2h30 du Texas et ça se sent : santiags, chapeaux de cowboys, grosses ceintures … Un vrai western à la sauce latino.   Pancho Villa Ville de Chihuahua au Mexique   Dans les rues de Chihuahua au Mexique Mais ce ne sont ni les bottes ni les burritos – la spécialité locale – qui nous ont amenés jusqu’ici. Nous partons donc dans les terres en direction de Creel et des grands canyons. Le voyage se fait au son de Los Tigres del Norte, le groupe de Musica Banda le plus connu de la région. À la fois traditionnel et kitch. Tellement… norteño !     En chemin nous visiterons l’une des plus grandes communautés mennonites du pays. On ne s’attend pas à voir de grands blonds habillés comme au XIXe siècle cultiver la terre rouge de la région. Certains s’ouvrent au monde moderne, mais les plus conservateurs font le choix de vivre sans électricité, sans véhicule motorisé …   Communauté ménnonite au Mexique Une fois à Creel, nous irons plutôt à la rencontre des populations tarahumaras qui tressent inlassablement des paniers en paille le long des voies...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici