sophie Berthelier

À la découverte de l’Uruguay !
Apr30

À la découverte de l’Uruguay !

            Carnet de voyage en Uruguay, texte et photos de Sophie et Elsa, conceptrices voyages chez Terra Argentina.                   Pays situé dans le continent sud-américain, je suis bien petit à côté de mes deux voisins mais néanmoins fier de mon identité, de mes belles plages, de ma production de vin et bien sûr de viande. D’ailleurs, on compte quatre fois plus de vaches que d’habitants sur mon territoire ! Je peux vous le dire, chez moi, les vaches, elles sont bien heureuses ! Vous me confondrez peut-être avec ma grande sœur, même passion pour le maté, le tango et même accent … (che, ceux qui connaissent l’Argentine comprendront).   Cho soy … el URUGUAY !   Nous voilà donc parties, Sophie et Elsa, à la rencontre de ce petit frère de l’Argentine.   Etape 1 : Petit détour par El Tigre avant d’embarquer pour l’Uruguay Nous quittons notre chère Patagonie et ses 4°C relevés au thermomètre ce matin-là pour nous envoler direction Buenos Aires. Avant de traverser le rio de la Plata, nous passons une journée à El Tigre, située à 30 km au nord de Buenos Aires et construite sur le delta du fleuve Parana. Sa caractéristique ? Vous ne trouverez aucune voiture dans une partie de la ville mais plutôt des lanchas en guise de moyen de locomotion. Un petit tour dans ces jolis bateaux en bois s’impose pour explorer les rues fluviales de la ville.     Un bateau, on devait en prendre un aussi le lendemain pour relier Tigre à Carmelo …   22h30 : « nous sommes dans le regret de vous annoncer que votre départ est annulé pour un cas de forces majeures … bla bla bla »   Heu … what ? Mais, on fait comment pour aller en Uruguay demain ?   Etape 2 : Carmelo et ses vignobles Vous vous doutez bien que cette première nuit a été courte mais on s’est débrouillées. Et le lendemain, nous avons débarqué en Uruguay, en temps et en heure.   Nous voilà à Carmelo, la principale région viticole du pays. Nous visitons plusieurs bodegas et en bonnes Françaises que nous sommes et parce que notre travail de terrain nous tient particulièrement à coeur, nous testons les produits locaux. Une petite planche de charcuterie et de fromage accompagne la dégustation de Tannat, LE cépage national.     Étapes 3 : Colonia del Sacramento, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO Nous continuons notre route vers Colonia del Sacramento, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette ancienne colonie mélange les constructions portugaises des...

Read More
Espagne : à la découverte des Îles Canaries
Mar18

Espagne : à la découverte des Îles Canaries

            Carnet de voyage et photos de Sophie Berthelier, conceptrice voyages chez Terra España, ex-Terra Argentina.                   Les Canaries, ça vous dit quelques chose ?   Na! Pas le petit pioupiou jaune mais les îles Canaries !   Emergé aux larges des côtes africaines, cet archipel de 7 îles bien distinctes est encore bien méconnu des voyageurs francophones. C’est à peine si on arrive à les positionner correctement sur notre mappemonde. Et pourtant, ces îles espagnoles offrent une grande diversité de paysages spectaculaires et atypiques. De la forêt luxuriante à La Gomera aux sommets arides du Teide à Tenerife ou encore du sol noir volcanique à Lanzarote aux dunes de sable blond à Fuerteventura, ces terres de contrastes nous surprennent et nous fascinent.   Les Canaries bénéficient d’un climat idéal toute l’année, on les surnomme d’ailleurs les îles au printemps éternel ! Partie en plein mois de février, les températures avoisinaient les 25 degrés … à seulement 3 heures de vol depuis Paris !   Alors, si vous ne voulez pas casser votre tirelire pour passer vos vacances d’hiver dans une destination combinant soleil, farniente, aventure, tranquillité et découverte d’une multitude de paysages, rendez-vous dans les îles inconnues, j’ai nommé : les Canaries.     Bien curieuse et enthousiaste à l’idée de vivre l’expérience canarienne, je suis donc partie à la découverte de 5 petits joyaux qui ont chacun leurs particularités bien définies.   Mon voyage débutera à Tenerife, la plus grande île de l’archipel et aussi, la plus visitée. La deuxième île sera La Gomera qui comblera les amoureux de la marche. Puis, envol pour Lanzarote. Son désert de sable volcanique fascinera les passionnés de géologie. Je partirai ensuite à la découverte de Fuerteventura, voisine de Lanzarote, qui réjouira les amateurs de vent et de planches.   Enfin, je terminerai mon séjour par Grande Canarie où je ne ferai qu’une brève escapade de 2 jours à Las Palmas, charmante capitale coloniale de l’île. La plus courte étape du voyage mais pas la moins intense car je suis tombée en plein carnaval. Chance!   Je n’irai pas sur l’île de La Palma puisqu’Eric la connait déjà bien, souvenez-vous, il en avait fait un carnet de voyage Îles Canaries : mode d’emploi. Quant à celle du Hierro, c’est encore un secret bien gardé que nous aurons sûrement l’occasion de découvrir un jour…   Les gourmands trouveront également leur bonheur car même si les îles Canaries n’offrent pas une gastronomie très variée, on y trouve de la bonne cuisine riche et savoureuse à commencer par ces fameuses pommes de terres nommées...

Read More
Espagne : sur les routes d’Andalousie
Sep01

Espagne : sur les routes d’Andalousie

            Récit & photos de Sophie Berthelier, conseillère voyages chez Terra España.                     C’est au lendemain de mes 31 ans que je pars découvrir la fascinante et accueillante région d’Andalousie, accompagnée de mon amie d’enfance Léa, qui sera ma complice durant ces 4 jours de voyage enivrants telles Telma et Louise mais la fin ne sera pas tragique, rassurez-vous !   Il faudrait bien entendu plus de temps pour arpenter la région des oliviers, mais ces quelques jours m’ont donnée l’eau à la bouche et l’envie de l’explorer de nouveau.   Ronda Dimanche 12 juillet – après une folle nuit d’ivresse à l’occasion de mon 31ème anniversaire, nous partons de Grenade en direction de Ronda à bord de ma petite voiture rouge surnommée Morci. Un peu cernées et fatiguées mais euphoriques à l’idée de sillonner les campagnes d’Andalousie, de goûter aux délices gastronomiques locaux et de se perdre dans ses villes pittoresques.  En effet, au-delà de la beauté de ses paysages et de ses savoureuses tapas, se cache une région  qui a su cultiver sa singularité et préserver son héritage mauresque ; nous partons sur les traces d’une histoire mouvementée et mystérieuse.     Il suffit de peu de kilomètres pour s’apercevoir que nous sommes chez le leader mondial de l’huile d’olive. Sur les routes de cette région aride, peu de bétail, peu de voitures mais des oliviers à perte de vue ; joli tableau.     A l’approche de Ronda, on entrevoit des bourgades de montagne aux façades d’un blanc immaculé mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises car Ronda est l’entrée de la cité des villages blancs qui fait l’objet d’une route champêtre qui ne laisse pas le voyageur indiffèrent.     Petite ville perchée au bord de falaises vertigineuses et encerclée par les somptueuses montagnes de la Serrania de Ronda, Ronda, d’où son nom, est l’étape incontournable en Andalousie. Elle est surtout connue des voyageurs pour ses gorges, appelées El Tajo et son pont, puente Nuevo, qui sépare l’ancienne de la nouvelle ville.   A peine arrivées, on a envie de se perdre dans ces rues escarpées et d’apprécier la vue époustouflante des gorges depuis le Nouveau Pont (Puente Nuevo). Ceux qui ont le vertige ne seront pas les plus comblés…     Après avoir demandé notre chemin 5 fois pour trouver notre hôtel situé à 9 km de la ville (voilà ce que ça donne 2 femmes au volant), nous entrons sur un chemin de terre et découvrons enfin avec le sourire aux lèvres la Finca El Molino del Arco....

Read More
Chili : Trek Torres del Paine, challenge relevé !
Nov12

Chili : Trek Torres del Paine, challenge relevé !

    Récit de Cassandre Lafont, Terra Chile           Séminaire annuel des équipes Terra Chile & Terra Argentina au parc Torres del Paine   C’est le Chili et le Parc Torres del Painequi ont été choisis cette année pour être le théâtre du séminaire annuel des équipes d’Argentine: Antoine, Sebastián, blessé au genou mais présent, Jackie la patagonne, Sophie-Gigi top-model pour North Face ; et du Chili : Florian, Sébastien ou Jacky Durand, Nicolas le Kenyan Blanc, Anaïs le maillot jaune, Édouard le poney perlant, et Cassandre le maillot blanc. Se connaître ou se re-connaître, renforcer les liens, faire le point sur la saison qui arrive et découvrir le Chili plus en profondeur étaient les principaux objectifs de ce trek mythique du W. Sans aucun doute, ils ont été atteints !   Au programme : 4 jours de trek dans l’une des merveilles naturelles du monde, en fin d’hiver et en autonomie. Vamos a Patagonia !   La joyeuse troupe des randonneurs Terra Chile & Terra Argentina   Arrivés à Puerto Natales avant l’équipe argentine, l’équipe Chili s’attelle aux courses, 1èreépreuve primordiale pour le confort (et même la survie) de tous. On retrouve ensuite les argentins à l’aéroport : les 4 patagons de Barilochenous attendent, enthousiastes ! Après ces (re)trouvailles chaleureuses, nous mettons le cap sur Puerto Natales, porte d’entrée du Parc mythique Torres del Paine. La réception de l’hôtel à Puerto Natales se souviendra longtemps de notre passage : c’est là que nous nous sommes répartis la nourriture et le matériel dont nous aurions besoin pendant 4 jours. Quel chaos !   Alors que certains prenaient un dernier verre sur la terrasse panoramique de l’hôtel, d’autres sont allés se coucher tôt.   Le deuxième jour, nous débarquons au refuge Grey, point de départ du trek, après une belle navigation sur le lac du même nom. Nous sommes les seuls à descendre de l’embarcation, les seuls fous à faire le trek hors-saison ! Alors que nous hésitons déjà sur la route à prendre, le Kenyan blanc nous aide à trouver la voie. En chemin, nous croisons un bûcheron chilien qui fait penser à l’acteur principal du film Into the Wild. Le ton est donné : pendant 4 jours, nous serons loin de la civilisation !   Le Glacier Grey, tantôt gris … Le Glacier Grey, version bleue – Chili, Patagonie Nous commençons le trek sur les chapeaux de roue, et arrivons assez vite sur une crête, d’où la vue sur les glaciers et les lacsenvironnants est à couper le souffle. Nous n’avons de cesse de prendre des photos : les paysages sont magnifiques, le vent...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici