Sébastien Rodrigues

Terra Argentina & Terra Chile à Buenos Aires !
Mar01

Terra Argentina & Terra Chile à Buenos Aires !

Un séminaire argentino-chileno au top à Buenos Aires ! La team Terra Chile a survolé la Cordillère des Andes pour un séminaire argentino-chileno à Buenos Aires. L’équipe Terra Argentina quant à elle, a oublié, le temps d’un week-end, sa chère Patagonie. Retour sur 3 belles journées de rencontres entre les agences Terra Chile et Terra Argentina, échanges et partages d’expériences.     Retrouvez en ligne le carnet de bord détaillé de ce séminaire Argentine & Chili à Buenos Aires avec de jolies photos des activités réalisées à la capitale argentine et aux alentours. En vrac : cours de tango, dégustation de vins mais aussi asado dans une estancia de San Antonio de Areco. En bonus, démonstration de dressage de chevaux par les célèbres gauchos...

Read More
Un Rallye Argentine Chili au Top !
Jan16

Un Rallye Argentine Chili au Top !

          Carnet de bord du Rallye Argentine Chili organisé par Terra Argentina et Terra Chile. Texte et photos de Sébastien, concepteur voyages chez Terra Chile, et Agathe, directrice RH Terra Group.                 Le Top 5 du Rallye Argentine Chili Au moment ou je vous écris ces quelques lignes, quelques mois ont déjà passé depuis ce superbe évènement dont la préaparation a commencé dès le printemps 2016 et qui s’est réalisé au Chili et en Argentine en septembre 2017.   Pour vous rafraîchir un peu la mémoire, il s’agissait donc d’un évènement exceptionel de rallye de voitures anciennes à la découverte du désert d’Atacama et passant par tout le Nord Ouest en Argentine avant de revenir au Chili en passant la frontiere près de Santiago et ainsi terminer sur les côtes chiliennes.     Ce rallye fut le fruit de près d’un an et demi de travail en coopération avec l’agence belge Destination Rallye. Plus qu’un simple évènement, il s’agit avant tout d’une aventure humaine qui m’a permis de rencontrer des personnes passionnées et avec lesquelles j’ai passé des moments inoubliables au cours des 2 voyages de repérages que nous avons faits afin de pouvoir mettre sur pied cet évènement de grande ampleur.   C’est avec grand plaisir qu’ Agathe et moi-même nous vous livrons notre Top 5 des moments les plus incroyables de ce rallye.   1.Rouler dans l’immensité du desert d’Atacama Déjà que voir ces voitures anciennes dans la rue vous émeut un peu si vous êtes passionné de mécanique, les voir évoluer dans cet environnement entre les volcans et les lagunes altiplaniques, cela change encore la donne et procure le sentiment de réellement participer à un évènement unique en son genre.   C’est donc dans ces paysages, plus impersionnants les uns que les autres, que nos participants ont évolué durant 3 jours :         Et passant la barre des 5000 m sur la route de l’Argentine :     2.Des empanadas à toutes les sauces agrémentées de quelques asados par ci par là Lors de ce Rallye nous avons beaucoup, beaucoup, beaucoup mangé. Je peux dire que leurs empanadas (petits chaussons à la viande, poulet, légumes, etc..) correspondent à nos cacahuètes en apéritif. Sauf qu’une cacahuète n’est pas égale à une empanada. Une fois les 3 empanadas dégustées, vous pouvez compter sur une bonne bière Quilmes de 600 ML pour faire descendre le tout et donc passer à la suite. Qui dit suite dit : barbecue géant ! Des saucisses, du boudin noir, des côtes de boeufs géantes, du porc, etc. Si vous...

Read More
Carnet de voyage à l’Île de Pâques
Mar02

Carnet de voyage à l’Île de Pâques

  Carnet de voyage à l’Île de Pâques, par Sébastien, concepteur voyages chez Terra Chile. Photo d’en-tête réalisée par © www.tibo.org.   Un samedi de Novembre, je prends mon ticket de bus pour l’aéroport de Santiago et m’arrête a un hôtel près de l’aéroport pour y passer la nuit. Après une nuit un peu agitée puisqu’il semblait que les murs étaient en carton, je me dirige vers l’aéroport de Santiago où je rencontre Thibaut et nous nous envolons pour une destination des plus mystérieuses……… L’Île de Pâques !   L’Île de Pâques, en rapanui Rapa Nui (« la grande Rapa »), en espagnol Isla de Pascua, est une île du Chili isolée au Sud-Est de l’océan Pacifique à 3 680 kilomètres des côtes chiliennes, et particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaï) et son écriture océanienne unique (le Rongo-Rongo). C’est pour moi l’occasion de vérifier l’hypothèse de Valérie, ma collègue du Brésil, selon laquelle l’île la plus belle du monde se trouverait au Brésil. On va bien voir cela….     Après 5 heures de vol, j’entend le classique “veuillez attacher votre ceinture de sécurité, nous commençons notre descente”. Le ciel est un peu bouché et je ne peux encore apercevoir aucune parcelle de l‘île en question. Après 5 minutes de descente, nous passons sous les nuages et l’Île de Pâques se découvre sous nos yeux avec la vue depuis le ciel de son cratère le plus important – celui du volcan Rano Kau – et le vert si caractéristique de l’île. A ce moment me vient a l’esprit que nous sommes au milieu de nulle part sur une île en plein océan Pacifique avec une histoire chargée de mystère et de rites ancestraux..L’émotion est forte !   Nous descendons de l’avion et une vague de chaleur nous souffle au visage. Pas de doute, nous sommes bien sur une île au climat tropical. Le temps de récupérer les valises et nous voila partis pour notre hôtel. Direction le centre du village pour un premier déjeuner bien mérité afin de goûter la spécialité locale : ceviche au lait de coco, influencé évidemment par la cuisine polynésienne et la relation privilégiée avec l’océan.     C’est également pour nous le moment de rencontrer Patrice, un guide breton avec lequel nous travaillons depuis nos débuts sur l’île de Pâques. Nous discutons avec lui des différents lieux à voir. Le premier lieu que nous visitons est le site d’Akivi dit lieu des sept explorateurs.     Le lendemain, direction le Nord de l’île afin de découvrir les plages d’Anakena et Ovahe sur lesquelles les voyageurs pourront se détendre et profiter des eaux limpides. Nous continuons vers un lieu important : Te Pito Kura. Il s’agit du plus grand Moai couché de l’île....

Read More
Le top 5 du Chili par Sébastien
Oct01

Le top 5 du Chili par Sébastien

Un portrait par mois, 5 thèmes choisis pour l’amour d’un pays Travailler terra, c’est faire partager sa passion du voyage, mais c’est aussi ouvrir ses propres horizons en vivant au quotidien à l’étranger. Dis-nous, Sébastien, c’est quoi ton top 5 du Chili ? Un plat Le Tomatican. Un succulent ragoût qui représente le mélange des cultures au Chili. On y retrouve de la viande, des tomates, du maïs, des oignons et des pommes de terre Une expression Il y a beaucoup de “chilenismes”, des expressions qu’on n’entend qu’au Chili. L’une des plus répandues et qui me fait toujours marrer est “cachay ?” (tu piges ?). Une région Mon coup de cœur c’est la Patagonie. A Torres del Paine ou sur la route Australe, j’adore ressentir la puissance de la nature et l’impression de “bout du monde” face aux grandes étendues désertiques. Une activité Le Patagonia Jet sur la route australe. A bord d’un petit hors-bord on remonte les cours d’eau jusqu’au glacier Leones. Un mix aventure X paysages grandioses, une excursion gé-nia-le ! Un artiste Pablo Neruda. A la fois écrivain, poète, engagé politiquement, il a été l’une des figures les plus influentes du XXe siècle au Chili et son souvenir perdure, notamment grâce à ses 3 maisons devenues des musées consacrés à sa mémoire.       Top 5 du Chili par Sébastien Rodrigues, conseiller voyage chez Terra...

Read More
Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes
May02

Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes

        Texte et photos de Sébastien Rodrigues et Karen Abry – concepteurs voyages chez  Terra Chile & Terra Argentina-, Jacquie Aguirre – gérante Terra Argentina-, et Antoine Dekyvère – ex-gérant Terra Argentina et fondateur de Terra Nicaragua.                 Jour 1 : Rencontre (Sébastien) – Je venais le jour d’avant de revenir de reconnaissance en Patagonie dans le parc Torres del Paine avec mon collègue Ariel et me revoilà le jour d’après sur la route en direction de Santiago pour le repérage d’un évènement majeur, si ce n’est le plus exceptionnel jamais organisé par les équipes Terra Chile et Terra Argentina :  un rallye de voitures anciennes des années 1940-1950 sur les plus belles routes du Chili et d’Argentine, qui aura lieu fin septembre 2017.     Une fois arrivé à l’aéroport, je rencontre donc Bruno, organisateur de cet évènement exceptionnel, et Antoine, ancien gérant de l´agence d´Argentine qui connaît très bien les régions que nous allons traverser. Nos origines belges communes avec Bruno refont vite surface et on s’entend tout de suite très bien. Le temps de faire connaissance autour d’un café à l’aéroport et nous sommes partis en avion en direction d’Antofagasta, ville côtière du Chili située dans le désert d’Atacama.   La ville bénéficie d’un climat sec et il ne pleut donc que très rarement durant l’année. La température hivernale ne descend pas au-dessous de 12°C et l’été, elle ne monte pas au-dessus de 25°C du fait du Courant de Humboldt venant de l’Antarctique. Cette ville a été choisie pour l’acheminement des voitures depuis l’Europe et sera donc le point de départ de ce rallye ayant pour but de faire découvrir les plus beaux paysages du Chili et de l’Argentine à bord de véhicules de collection.   Le point d’intérêt majeur de la ville d’Antofagasta est l’arche de la Portada, un édifice rocheux de 43 m de haut dont  la base est constituée d’andésite noire autour de laquelle sont arrangées des roches sédimentaires maritimes. Ce magnifique édifice de la nature est entouré de falaises également érodées par l’action de l’océan ; elles atteignent la hauteur maximale de 52 m au-dessus de la mer.     Nous nous dirigeons ensuite vers notre hôtel à la rencontre des personnes en charge des évènements afin de voir comment réserver à nos futurs clients un accueil d’exception au Chili avant d’entamer leur longue route vers l’Argentine.   Jour 2 : désert , désert, désert Aujourd’hui, nous empruntons la route en direction de San Pedro de Atacama.   A 215 km au nord-est d’Antofagasta, Calama s’autodéfinit « terre de soleil et de cuivre ». Sa vie agitée de commerce et de loisirs tourne autour...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici