Rocco Frontzek

Huaraz et la Cordillère Blanche, c’est le Pérou !
Jun29

Huaraz et la Cordillère Blanche, c’est le Pérou !

              Carnet de voyage et photos de Rocco Frontzek, conseiller voyage chez Terra Andina Peru.                   Hola la Planète! Hola Terra!   Souvent on me dit: “toi tu en as de la chance, tu travailles dans le tourisme, tu voyages tout le temps!”   Sachez que le travail de créateur de voyage ne se résume pas qu’à ça, je passe aussi beaucoup de temps au téléphone et sur mon ordinateur !   Mais il est vrai que je voyage, et il vrai que c’est génial !   Cette fois-ci, ma cheffe me donne rendez-vous dans l’un des endroits que j’ai toujours voulu visiter, Huaraz, pour y découvrir la fameuse Cordillère Blanche !     Mais avant de partir je me dois d’attendre mon coéquipier qui me rejoint de France.   Il est fort celui-là, un vol avec escale, arrivée à Lima au début de la nuit, ses valises égarées au pays des tulipes,  il se pointe comme une fleur à notre agence, les souliers lourds et quelques cernes bien cachés.   Pas le temps de respirer que nous voilà dans un bus de nuit en direction de la région des sommets blanc !   Nous n’avons même pas remarqué la petite heure de retard de notre transport, que nous étions arrivés. Direction l’hôtel pour y poser nos valises, une douche, un sandwich et surtout trois ou quatre cafés.   Car chez Terra, ça rigole pas, quand ta jefesita te dit “on y va”, je vous prie de croire que ça marche au pas ! Et oui, nous enchaînons directement à l’arrivée avec notre première marche d’acclimatation.     Comme des chiens égarés (nous en croisons beaucoup !) nous faisons connaissance avec la ville de Huaraz car nous partons de l’hôtel même pour cette première marche, pas besoin de véhicule. Nous rencontrons ses habitants souriants, marqués de quelques rides, avec un soleil si proche, que nous pourrions le toucher du doigt.   Parlons-en d’ailleurs ! Cette ville perchée à 3100 m d’altitude a été marquée dans les années 70 par un terrible tremblement de terre. Les maisons donnent l’impression d’avoir été reconstruites très (trop) rapidement, pour offrir au plus vite des toits aux habitants sans abris.   C’est pour cela que Huaraz a du caractère !   Nous arpentons ses chemins pour une première marche d’acclimatation, légère, qui en l’espace de quelques heures nous porte sur les hauteurs de la ville, Huaraz en bas, la cordillère blanche derrière. Pour une petite marche au départ de notre hôtel…Bluffant !     Jamais une nuit ne fut aussi réparatrice, jamais un petit déjeuner ne fut autant apprécié !...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici