Pierre Ligonie

Costa Rica : Osa, Corcovado et Golfo Dulce
Mar12

Costa Rica : Osa, Corcovado et Golfo Dulce

            Récit de Pierre Ligonie & Céline Lebaudy, respectivement gérant et ex commerciale logisticienne chez Terra Caribea.                   “Golfito, enfin… Nous descendons du bus, fourbus et écœurés. Pendant plus de dix heures, nous avons eu droit à leur salsa. Abrutis par la musique, étouffés par la chaleur et la promiscuité, sur des banquettes pour trois, le voyage a été un enfer.”   Voici les premiers mots du livre qui m’a permis de créer mes premières images du Costa Rica avant d’y atterrir. Ce sont les premiers mots d’Oro, best seller sorti en 1985, oeuvre du charismatique et controversé Cyzia Zyke, qui relate une période de sa vie consacrée au montage d’une exploitation d’or au Costa Rica au cœur de la péninsule d’Osa.     Autour de sa passion et de son attraction pour  ce métal doré, il fait l’éloge de la drogue, de la violence et du sexe. On y apprend comment survivre et se faire respecter en forêt, entouré par une bande de brigands et d’alcooliques, ce qui me permit de mettre en place les bases de ma formation de chef d’équipe !..   Depuis la lecture de ce livre, ce morceau de la carte avait un vrai goût d’aventure. Il ne me restait plus qu’à aller y confronter l’imaginaire que j’avais développé autour du nom de ces lieux avec la réalité du moment.   C’est en compagnie de Céline que cette aventure s’est faite, elle travaillait alors comme commerciale logisticienne chez Terra Caribea. Ses aventures ont depuis pris la direction d’autres jungles plus urbaines.   Nous avons jugé qu’une semaine de reco nous permettrait de connaître les principaux lieux de cette péninsule dont la découverte est rendue difficile par les pistes qui la parcourent et les conditions climatiques. Ce sont ces mêmes conditions qui nous firent opter pour une découverte en 4×4 et non en bus local comme dans Oro…     Notre première étape est Piedras Blancas, pour rejoindre un village de dendrophiles – entendez personnes vivant dans les arbres. Nous cherchons une communauté d’Américains ayant construit un ensemble de cabanes dans les arbres et proposant de louer ces constructions.   Ces personnes souhaitant préserver leur projet et filtrer leurs visiteurs, la première difficulté fut de les contacter puis de les localiser puisque tout était fait pour ne pas les trouver. Cette première mission fut remplie avec succès, grâce à une petite enquête locale qui nous permit de découvrir ce secret bien gardé… La découverte est de taille puisque ce sont de véritables maisons plus que des cabanes que nous visitons pendant quelques...

Read More
Bref, je suis commercial chez Toogo…
Sep09

Bref, je suis commercial chez Toogo…

          Par Pierre Ligonie, ex commercial Toogo, gérant Terra Caribea.                 Avant-propos Un logiciel de gestion développé par des professionnels du tourisme pour des professionnels du tourisme ? C’est une façon de présenter Toogo, l’arme (pas) secrète de Terra Group pour la production de programmes sur mesure 2.0 avec le sourire.   C’est en tant que commercial Toogo que Pierre s’est rapproché de Terra Group, pour devenir quelques mois plus tard le sémillant manager de Terra Caribea.   En rangeant ses cartons au Costa Rica, il a retrouvé un texte écrit il y a quelques années, au retour d’un salon professionnel en Suède.   Rédigé dans le style d’une série qui faisait alors fureur sur une célèbre chaîne cryptée, si vous voyez ce qu’on veut dire.   Il nous a bien fait rire, on espère que vous aussi : )   Presque tout ce que vous allez lire a été vécu exactement tel que décrit par son auteur.     Départ Paris Charles de Gaulle, 3h du matin dans le Marais, rendez-vous pour la navette de nuit devant la tour St-Jacques. Apparemment d’autres gens un peu plus saouls se rendent aussi à l’aéroport.   Ambiance Noctilien dans Paris, c’est chaleureux. Départ du bus, les gens saouls se sont arrêtés en chemin… plutôt une bonne nouvelle.   50 minutes de visite panoramique de nuit au milieu des plus beaux paysages de banlieue parisienne jusqu’à l’arrivée au Terminal 1, le terminal officiel des stagiaires de Charles de Gaulle, même les annonces en français sont hésitantes : “pour les passagers du vol … 231 … non 215, en direction de Munich … ou Berlin …, regardez les panneaux … il semble y avoir un changement … ou une annulation”.   Les Allemands ayant décidé de faire grève, le vol est reporté de 5 heures, on double le temps de trajet…     Au lieu d’aller à Göteborg, j’aurais pu rejoindre San Francisco, l’idée fait un tour dans ma tête, mais non, tu as une mission Pierre : vendre Toogo en Suédois !   Dans la file d’attente, je fais la connaissance d’une Colombienne, le soleil, le sourire … bref, je suis un Terra/Toogo boy, et rien ne me fera dévier de ma mission !   5 heures plus tard, après 2 cafés et la réception de 7 mails de “j’arrive pas à me connecter”, “l’onglet en haut à droite d’un écran marche pô”, “je comprends rien au prix qu’il m’annonce”, décollage.     En volant au dessus de Copenhague, je suis à la fois rempli de joie et inquiet par ce que...

Read More
Costa Rica : rafting sur le rio Pacuare
Apr28

Costa Rica : rafting sur le rio Pacuare

  Par Pierre Ligonie, gérant Terra Caribea au Costa Rica, Panama et Nicaragua.       – Salut tout le monde, vendredi on ferme l’agence ! – Ah bon, pourquoi ? – Reco rafting sur le rio Pacuare ! – Coooool ! – On rentre samedi soir. – Comment ça ? – On dort sur place ! – Sur le rafting ? Ça va être humide non ?… – Non, on va au lodge en rafting et on repart en rafting ! – Tu es certain d’avoir tout compris ? Et c’est comme ça que tout a commencé. Le Pacuare est un fleuve du Costa Rica connu par tous les amateurs de kayak et de rafting. Il fait partie des 10 meilleurs sites de rafting du monde, raison pour laquelle il accueille régulièrement des compétitions internationales. Il s’écoule sur 108 km de long et présente des rapides de classe 1 à 4 (le maximum de l’échelle étant 6 !). Pour en savoir plus, quelques informations en ligne sur la classification des rivières. Heureusement, pour les novices que nous sommes, son niveau d’eau est relativement bas en cette saison et le parcours devrait être relativement facile. L’idée de cette reco était d’en savoir plus sur cette discipline très pratiquée au Costa Rica et de découvrir la région où s’écoule ce fleuve. Nous partons donc assez tôt de la capitale, San José… trop tôt pour certains qui décident de prolonger la nuit.   Dans le bus en route vers le rio Pacuare – Costa Rica Nous rejoignons les flancs du volcan Turrialba et entrons progressivement dans la vallée creusée par le fleuve pour en rejoindre ses rives. Une fois l’équipement complet enfilé, nous ressemblons à un croisement entre une tortue Ninja et un gros poussin jaune, ou encore à des membres d’une force d’élite spécialisée dans les interventions en ventriglisse. Nous recevons les consignes de sécurité, apprenons à nous servir du matériel et à comprendre les ordres du capitaine du jour, et partons avec l’objectif : rejoindre notre lodge ! Heureusement, nous ne sommes pas en charge du transport de nos bagages, le but étant qu’ils arrivent (!) et de préférence secs. Nous attaquons donc les premiers rapides sereins, ce qui me donne l’occasion de vous présenter tous les participants :   Rafting sur le rio Pacuare : Rémi, Jules et Céline (de g. à d.) Rafting au Costa Rica – Daniela, Aline et Pierre (de g. à d.) Vous comprenez mieux ce que peut donner le croisement d’un gros poussin et d’une tortue ninja ? … alors je peux continuer. Rafting sur le Rio Pacuare au Costa Rica La rivière...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici