Myriam Fernandez

Monténégro : Zoom sur les Bouches de Kotor et la Côte Adriatique
Nov26

Monténégro : Zoom sur les Bouches de Kotor et la Côte Adriatique

Carnet de Voyage au Monténégro En ce samedi nuageux de novembre, nous arrivons à l’aéroport de Zagreb pour prendre leur avion à destination de Dubrovnik. L’excitation est au rendez-vous.   En effet, après avoir rejoint définitivement le navire Terra Balka, Salomé va connaître son premier voyage de “reconnaissance” terrain, un véritable baptême du feu !   Au programme donc, l’ensemble des Bouches de Kotor ainsi que la côte Adriatique : d’Herceg Novi à Petrovac.   L’objectif est simple : développer le MICE en terres monténégrines et préparer la saison estivale à venir (oui déjà !). Et pour cela rien de mieux que le terrain pour entretenir les relations avec nos contacts et faire de nouvelles rencontres professionnelles.     1 – Budva – La ville côtière par excellence Budva est peut-être la ville la plus connue de la côte adriatique monténégrine. Et cette dernière ne cesse d’évoluer! Les abords sont constitués majoritairement d’hôtels neufs ou encore en construction. La vieille ville, quant à elle pleine de charme, offre aux visiteurs d’innombrables restaurants traditionnels aux spécialités locales qui raviront les plus fins gourmets d’entre vous !   Cependant notre présence à Budva ne consistait pas seulement à flâner dans la vieille ville et déguster d’excellents mets, entre prosciutto et fromages locaux.   Nous nous sommes donc mis en route, direction le Beach Bar de Ranko. Fait suffisamment inhabituel pour le souligner, ce bar dispose d’une piscine. Idéal donc pour passer de belles soirées d’été, avec un DJ pour enflammer le dancefloor !   Notre hôte, après nous avoir présenté son affaire, en a profité pour nous glisser un contact qu’il connaît plutôt bien, son frère. Comme vous aurez sûrement l’occasion de le découvrir, le tourisme est réellement une affaire familiale au Monténégro !   Organisateur d’activités et de transports, propriétaire de restaurants et d’hôtels, cet entrepreneur du Durmitor est sans nul doute LE couteau suisse de cette région montagneuse.   Et il pourra remercier chaleureusement son frère puisque nous n’hésiterons pas à travailler avec lui pour les saisons à venir ! Préparez-vous à le rencontrer lors de votre prochain voyage dans cette belle région du nord du pays !     2 – Lustica Bay – La péninsule de l’Ouest Lustica Bay, petite péninsule à l’Ouest du pays, est, sans hésitation, notre coup de coeur du voyage !   Que ce soit le centre ou la côte, chaque partie de cette baie, encore sauvage, a de superbes paysages et un magnifique environnement à vous offrir.    Le coeur de la péninsule n’est qu’espaces verts, chemins de terre, églises, oliviers et végétation méditerranéenne.   Une grande ressemblance avec l’arrière-pays du Sud-Est...

Read More
Trilogie andine : séminaire Bolivie – Chili – Pérou
May11

Trilogie andine : séminaire Bolivie – Chili – Pérou

    Récit et photos de Lucie Gosnet, conceptrice voyage chez Terra Andina Bolivia.   Chez Terra, ce qui est super c´est qu´on a des collègues dans les pays voisins avec qui on parle quotidiennement en boucle de combinés – je vous parle depuis La Paz (Bolivie) où je travaille depuis un an.   Ce qui est encore plus génial, c´est de mettre des visages sur des prénoms, des voix, des rires ou parfois des petits combi-accrochages mais tout simplement c´est de se connaître pour mieux combiner et ainsi offrir le meilleur de nos circuits…comme toujours.   Quand Myriam, mi jefita, a annoncé à toute l´équipe Bolivie qu´on allait “combiner” pour de vrai, nous avons tous été ravis de savoir qu´on assisterait à un séminaire interandin et ce, en terres chiliennes!     Au rendez-vous: Terra Chile, Terra Andina Pérou, Antoine – gérant de Terra Argentina et grande surprise, Pierre Boyer, un des grands chefs de la tribu Terra Group.     Un séminaire Terra, c´est quoi? Ce sont quelques jours de travail d´harmonisation, d´échanges pro constructifs et d´activités ludiques. Mieux se connaître, c´est mieux communiquer et donc favoriser des combinés optimaux.   L´équipe Terra Chile (Florian, Nicolas, Camille, Cassandre, Edouard, Arnaud), basée à Valparaiso et à Santiago nous a organisé un programme du 5 au 9 mars.   Un soleil fabuleux nous attendait.   Au programme: “ateliers boulots”, journée olympiade, visite de vignoble, “ateliers boulots”, visite thématique de Valparaiso, “ateliers boulots” (oui oui, on travaille), balade en bateau, bonnes bouffes, rigolades…   Chaque équipe est arrivée à son rythme.   L´équipe de Terra Andina Pérou était la première sur le terrain au San Francisco Lodge, situé dans la Provincia de los Andes à environ 100 km de Santiago.     Mon équipe et moi sommes arrivées le jeudi soir prêts pour la soirée QUINCHO – (espace privé où sont préparés des barbecues). Une excellente première soirée.           Nous sommes restés toute la journée du vendredi à travailler…       …et à nous exercer au kayak et volley-ball dans la piscine.           Samedi, nous sommes partis en direction de la Vallée de l´Aconcagua à la découverte del vino de altura, un vignoble familial: la Viña San Esteban – Vse. Les vignes sont situées le long de la rivière Aconcagua, nichée au pied de la Cordillère des Andes. Cette géographie crée un microclimat idéal pour la vigne et la production de raisins, avec une qualité des sols qui rivalise avec les meilleures régions viticoles d’Amérique du Sud.       Ensuite, nous nous sommes rendus au parc Paidahuén. Ce parc est...

Read More
Chili : en piste sur le triangle d’or
Oct30

Chili : en piste sur le triangle d’or

              Par Florian Servant, gérant Terra Chile.   Photos de Mathieu Morelière, Continents Insolites.                   Partir en « reco » est toujours un moment spécial, que l’on prépare des semaines à l’avance. On  part à l’aventure et on peut enfin mettre des paysages sur des noms familiers, on s’approprie les endroits pour pouvoir ensuite en parler, on gratte des notes sur un bout de papier, on discute avec les locaux, on enchaîne les bonnes et mauvaises critiques sur les hôtels, bref on découvre un peu plus un pays que l’on propose à nos clients.   Que ce soit lors d’un trek en bivouac, un accompagnement de groupe, ou un road trip avec un client seul, c’est toujours un luxe et on se dit qu’on a le meilleur boulot du monde… Alors quand l’occasion se présente d’enchaîner 3 pays sur 15 jours, le célèbre triangle d’or Argentine-Bolivie-Chili, avec un groupe de gens sympas, c’est le top.   Nous voici réunis, avec Myriam Fernandez, gérante de Terra Andina Bolivia, et Mathieu Morelière, notre ami de Continents Insolites Lyon, à l’aéroport de Buenos Aires, prêts pour un décollage vers le NOA! Le NOA c’est le Nord Ouest argentin, ses salars, déserts et vignes dont les patagons de Terra Argentina nous vantent les mérites depuis des années.   Pourtant, quand on arrive à Tucuman, on est loin des paysages imaginés. Tout est vert ici.     Ce périple doit nous mener du NOA à La Paz, en Bolivie, en passant par l’extraordinaire Salar d’Uyuni, les volcans de San Pedro de Atacama, le lac Chungara, Cafayate dans les valléees Calchaquies, le parc Sajama et, en point d’orgue, le volcan Acontango afin de passer la barre symbolique des 6.000m d’altitude…   On part sur la route (ou plutôt sur les pistes) du fameux Triangle d’Or, dont nos clients raffolent d’avril à octobre, une véritable trilogie des déserts andins!   La partie argentine dure 6 jours, avec des étapes insolites et hors sentiers battus vers El Peñon et Antofagasta de la Sierra. La neige tombée récemment, qui nous comble lors des traversées d’immensités désertiques d’un blanc immaculé, aura raison de notre aventure, si chère à Mathieu, sensée nous emmener à Tolar Grande.     Ce voyage nous donne l’occasion de jouer les randonneurs qui se perdent sur les pentes de volcan vers Antofagasta, de pénétrer la quebrada de las Conchas (si si si…), de nous transformer en photographes professionnels pour faire quelques clichés des, désormais mondialement connus, « sauts Terra », au milieu du surprenant champs de pierre ponce et le volcan Carachi...

Read More
Bolivie : sur les traces des dinosaures au Parc Toro Toro
Jul11

Bolivie : sur les traces des dinosaures au Parc Toro Toro

    Par Myriam Fernandez, gérante Terra Andina Bolivia               L´agence Terra Andina Bolivie parle beaucoup de voyage mais elle voyage aussi. C´est même ce qu´elle préfère parmi toutes ses activités. Cela fait longtemps que le Parc Toro Toro est au centre de nos discussions et c´est finalement en compagnie de deux de nos guides Alejandro Pacheco et Sergio Condori, que je décide de préparer ce voyage tant attendu.   Bien que situé dans le département de Potosi, ce superbe site, peu fréquenté par les touristes, est à environ 5 heures de route de Cochabamba. Le nom de Toro Toro vient de “thuru thuru” en quechua et signifie boue, en référence à la terre dans laquelle des dinosaures ont laissé leurs empreintes. Notre objectif est de découvrir les nombreux sites touristiques, les traces de dinosaures fossilisées dans la pierre, la caverne d´Umajalanta, le canyon de Toro Toro et les chutes d´eau El vergel ainsi que les ruines à Ciudad de Itas.     Jour 1 : Cochabamba – Toro Toro   J´arrive a l´aéroport de La Paz pour prendre le premier vol en direction de Cochabamba. Mes acolytes Alejandro et Sergio sont là, avec tout le matériel (cordes, mousquetons, etc…) nécessaire au repérage dans le canyon du Vergel. Une demi-heure plus tard, nous atterrissons à Cochabamba où nous attend un véhicule avec notre chauffeur Fanor. C´est l´avantage du voyage en privé!   Avant de prendre la route vers Toro Toro, nous décidons de profiter d´un city tour matinal avec la visite du ¨Corcovado¨ bolivien, le Cristo de la Concordia qui surplombe la ville, à une altitude de 265 m. Cette statue, qui mesure 34.20m, sur un piédestal de 6.24m, est plus grande de 4,20m que son homologue brésilienne.       Quelques photos plus tard, nous nous baladons dans la ville de Cochabamba, troisième ville de Bolivie et réputée pour sa gastronomie. Nous dégustons des empanadas appelées salteñas, spécialités boliviennes à base de viande, poulet, œuf dur et cuites au four. La pâte est légèrement sucrée et l´intérieur relativement piquant. Un délice!   Rassasiés, nous prenons la route pour atteindre le village de Toro Toro. A la sortie de Cochabamba, en direction du village de Tarata, nous passons par le lac de la Angostura, lieu de villégiature de la population locale. Un petit arrêt à Huayculi, village de céramistes et nous repartons rapidement car il nous reste 3 heures de route, et nous souhaiterions arriver pour le coucher de soleil.       L´hotel Etelvina se trouve à quelques minutes du village de Toro Toro et s´avère être une bonne surprise! Un endroit...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici