Jacquie Aguirre Cornet

Terra Argentina & Terra Chile à Buenos Aires !
Mar01

Terra Argentina & Terra Chile à Buenos Aires !

Un séminaire argentino-chileno au top à Buenos Aires ! La team Terra Chile a survolé la Cordillère des Andes pour un séminaire argentino-chileno à Buenos Aires. L’équipe Terra Argentina quant à elle, a oublié, le temps d’un week-end, sa chère Patagonie. Retour sur 3 belles journées de rencontres entre les agences Terra Chile et Terra Argentina, échanges et partages d’expériences.     Retrouvez en ligne le carnet de bord détaillé de ce séminaire Argentine & Chili à Buenos Aires avec de jolies photos des activités réalisées à la capitale argentine et aux alentours. En vrac : cours de tango, dégustation de vins mais aussi asado dans une estancia de San Antonio de Areco. En bonus, démonstration de dressage de chevaux par les célèbres gauchos...

Read More
Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes
May02

Argentine – Chili : rallye de voitures anciennes

        Texte et photos de Sébastien Rodrigues et Karen Abry – concepteurs voyages chez  Terra Chile & Terra Argentina-, Jacquie Aguirre – gérante Terra Argentina-, et Antoine Dekyvère – ex-gérant Terra Argentina et fondateur de Terra Nicaragua.                 Jour 1 : Rencontre (Sébastien) – Je venais le jour d’avant de revenir de reconnaissance en Patagonie dans le parc Torres del Paine avec mon collègue Ariel et me revoilà le jour d’après sur la route en direction de Santiago pour le repérage d’un évènement majeur, si ce n’est le plus exceptionnel jamais organisé par les équipes Terra Chile et Terra Argentina :  un rallye de voitures anciennes des années 1940-1950 sur les plus belles routes du Chili et d’Argentine, qui aura lieu fin septembre 2017.     Une fois arrivé à l’aéroport, je rencontre donc Bruno, organisateur de cet évènement exceptionnel, et Antoine, ancien gérant de l´agence d´Argentine qui connaît très bien les régions que nous allons traverser. Nos origines belges communes avec Bruno refont vite surface et on s’entend tout de suite très bien. Le temps de faire connaissance autour d’un café à l’aéroport et nous sommes partis en avion en direction d’Antofagasta, ville côtière du Chili située dans le désert d’Atacama.   La ville bénéficie d’un climat sec et il ne pleut donc que très rarement durant l’année. La température hivernale ne descend pas au-dessous de 12°C et l’été, elle ne monte pas au-dessus de 25°C du fait du Courant de Humboldt venant de l’Antarctique. Cette ville a été choisie pour l’acheminement des voitures depuis l’Europe et sera donc le point de départ de ce rallye ayant pour but de faire découvrir les plus beaux paysages du Chili et de l’Argentine à bord de véhicules de collection.   Le point d’intérêt majeur de la ville d’Antofagasta est l’arche de la Portada, un édifice rocheux de 43 m de haut dont  la base est constituée d’andésite noire autour de laquelle sont arrangées des roches sédimentaires maritimes. Ce magnifique édifice de la nature est entouré de falaises également érodées par l’action de l’océan ; elles atteignent la hauteur maximale de 52 m au-dessus de la mer.     Nous nous dirigeons ensuite vers notre hôtel à la rencontre des personnes en charge des évènements afin de voir comment réserver à nos futurs clients un accueil d’exception au Chili avant d’entamer leur longue route vers l’Argentine.   Jour 2 : désert , désert, désert Aujourd’hui, nous empruntons la route en direction de San Pedro de Atacama.   A 215 km au nord-est d’Antofagasta, Calama s’autodéfinit « terre de soleil et de cuivre ». Sa vie agitée de commerce et de loisirs tourne autour...

Read More
Argentine : le top 10 du Nord-Ouest
Jul07

Argentine : le top 10 du Nord-Ouest

              Récit de Jacquie Aguirre Cornet, conseillère voyages, & Samuel Gagneux, pour Terra Argentina                   Immense, méconnue, puissante, remplie de magie ; nous avons chacun notre définition de la Puna argentine par nos différents voyages respectifs. Avec l’équipe, nous avons donc choisi de la redécouvrir et partager cette nouvelle expérience ensemble.   Alors que la saison des pluies battait son plein à Bariloche dans la région des lacs, nous sommes partis avec Antoine et Désirée à la reconquête de cette région en 4×4. Avec ses volcans, ses innombrables lagunes colorées, ses déserts de sel, ses sites archéologiques, sa faune abondante, ses montagnes aux multiples couleurs, son histoire et avant tout l’hospitalité de sa population, la Puna argentine représente un trésor aux multiples facettes pour chaque explorateur qui ose emprunter ses sentiers.   La Puna est une écorégion de la Cordillère des Andes située entre 3500 et 4800 mètres d’altitude, s’étendant sur le Sud-Est du Pérou, le Sud-Ouest de la Bolivie, l’extrême Nord-Est du Chili et le Nord-Ouest argentin. Les précipitations y diminuent du Nord au Sud, si bien qu’elles ont favorisé la création du lac Titicaca au Pérou, tandis que la Puna argentine est désertique et quasi inhabitée.     Étant donné que les photos valent mieux que des mots, nous vous donnons 10 bonnes raisons de venir découvrir à votre tour cette région unique en son genre :   1/ Las Dunas de Tatón Parmi les plus grandes dunes du monde!   Des kilomètres et des kilomètres de dunes qui montent et se perdent dans les collines. Étape clé du célèbre rallye Dakar en 2013, c’est un des plus beaux paysages qu’offre la Puna argentine à ceux qui viennent la découvrir. Il est encore mieux d’y aller en fin de journée et observer le coucher de soleil assis dans le sable.   2/ Les thermes de Fiambalá   Dans un paysage où se mélangent montagnes et dunes, au fond d´une gorge se retrouvent les thermes de Fiambalá, perchées sur le versant d’un haut sommet.   Les quatorze bassins en pierre qui constituent l’endroit sont disposés en escalier de telle manière que l’eau sortant à plus de 60 degrés se rafraichit tout a long de son parcours jusqu’au dernier bassin. Un vrai havre de paix, entouré par une végétation dense et une sublime vue sur les environs.   Laissez-vous emporter par ces eaux chaudes thérapeutiques et rassérénantes!   3/ La Cuesta de Las Papas Une histoire pas comme les autres.   Fatigués de leur isolement, les habitants de Las Papas ont entrepris eux-mêmes, par la seule force...

Read More
Argentine : la réserve naturelle Esteros del Ibera
Jun30

Argentine : la réserve naturelle Esteros del Ibera

    Par Jacquie Aguirre Cornet, conseillère de voyages chez Terra Argentina   Situé dans la province de Corrientes dans le nord-est de l’Argentine, Esteros del Iberá est une réserve naturelle qui regorge d’espèces sauvages. Son nom vient du dialecte Guarani, « I » signifiant « eau » et « bera », « brillant » : les eaux brillantes.   Deuxième plus grande zone marécageuse au monde après le Pantanal au Brésil, Iberá s’étend sur  1.300.000 ha, logé entre les fleuves Parana et Uruguay.   A travers ruisseaux et marécages, découvrir Esteros del Iberá est une merveilleuse aventure au cours de laquelle il est possible d’observer caïmans, boas, cervidés ainsi qu’une multitude d’oiseaux. Les amateurs de faune et de nature ne resteront pas sur leur faim.   En effet, 60 espèces de mammifères, 40 espèces d’amphibiens, 35 espèces de reptiles et plus de 350 espèces d’oiseaux sont présentes dans la zone, dont 90 % sont natives de la région.   L’accès à Esteros del Iberá se fait en 4X4. La plupart des excursions se font en bateau pour s’approcher au plus près de la faune. Cependant, quelques sentiers sont habilités pour des marches en pleine nature.     1 er jour : Arrivée à l´aéroport de Posadas et transfert à l´hôtel Puerto Valle situé à 55 kms de l´aéroport (route asphaltée)   Superbe propriété au bord de l’immense Parana, piscine, pelouse à perte de vue coupée à ras, un lieu plein de charme, d’intimité et de beauté.   L’hôtel propose des activités variées : balade en bateau pour découvrir la faune, cheval, vélo, kayaks… Les chambres sont très agréables et spacieuses et le restaurant propose des plats très savoureux (yacaré si vous le souhaitez) et moderne.   Le service est impeccable, sympathique et discret.   Un bon compromis pour avoir un aperçu de la faune des magnifiques étendues d’eau et de savane sans faire la route vers Colonia Carlos Pellegrini. Yacarés (Crocodiles), Carpinchos (rongeurs de la taille d’un chien), soleil, oiseaux, eau à perte de vue, dégustation de maté en silence, un moment de paradis.     2 ème  jour : Départ de l´hôtel Puerto Valle vers Colonia Carlos Pellegrini, 220 kms de piste… à l´aventure !   Une seule route de terre, à certains endroits en très mauvais état, permet l’accès à Carlos Pellegrini depuis Posadas.   Quelques dizaines de maisons forment le petit village de Colonia Carlos Pellegrini au bord de la lagune Iberá, situé à 220 kms de la ville de Posadas (aéroport) et à 120 km de la ville de Mercedes (accès en bus de nuit depuis Buenos Aires). L’époque idéale pour s’y rendre s’étend de la semaine sainte à la fin du mois de novembre. Pour voir les...

Read More
Chili : Trek Torres del Paine, challenge relevé !
Nov12

Chili : Trek Torres del Paine, challenge relevé !

    Récit de Cassandre Lafont, Terra Chile           Séminaire annuel des équipes Terra Chile & Terra Argentina au parc Torres del Paine   C’est le Chili et le Parc Torres del Painequi ont été choisis cette année pour être le théâtre du séminaire annuel des équipes d’Argentine: Antoine, Sebastián, blessé au genou mais présent, Jackie la patagonne, Sophie-Gigi top-model pour North Face ; et du Chili : Florian, Sébastien ou Jacky Durand, Nicolas le Kenyan Blanc, Anaïs le maillot jaune, Édouard le poney perlant, et Cassandre le maillot blanc. Se connaître ou se re-connaître, renforcer les liens, faire le point sur la saison qui arrive et découvrir le Chili plus en profondeur étaient les principaux objectifs de ce trek mythique du W. Sans aucun doute, ils ont été atteints !   Au programme : 4 jours de trek dans l’une des merveilles naturelles du monde, en fin d’hiver et en autonomie. Vamos a Patagonia !   La joyeuse troupe des randonneurs Terra Chile & Terra Argentina   Arrivés à Puerto Natales avant l’équipe argentine, l’équipe Chili s’attelle aux courses, 1èreépreuve primordiale pour le confort (et même la survie) de tous. On retrouve ensuite les argentins à l’aéroport : les 4 patagons de Barilochenous attendent, enthousiastes ! Après ces (re)trouvailles chaleureuses, nous mettons le cap sur Puerto Natales, porte d’entrée du Parc mythique Torres del Paine. La réception de l’hôtel à Puerto Natales se souviendra longtemps de notre passage : c’est là que nous nous sommes répartis la nourriture et le matériel dont nous aurions besoin pendant 4 jours. Quel chaos !   Alors que certains prenaient un dernier verre sur la terrasse panoramique de l’hôtel, d’autres sont allés se coucher tôt.   Le deuxième jour, nous débarquons au refuge Grey, point de départ du trek, après une belle navigation sur le lac du même nom. Nous sommes les seuls à descendre de l’embarcation, les seuls fous à faire le trek hors-saison ! Alors que nous hésitons déjà sur la route à prendre, le Kenyan blanc nous aide à trouver la voie. En chemin, nous croisons un bûcheron chilien qui fait penser à l’acteur principal du film Into the Wild. Le ton est donné : pendant 4 jours, nous serons loin de la civilisation !   Le Glacier Grey, tantôt gris … Le Glacier Grey, version bleue – Chili, Patagonie Nous commençons le trek sur les chapeaux de roue, et arrivons assez vite sur une crête, d’où la vue sur les glaciers et les lacsenvironnants est à couper le souffle. Nous n’avons de cesse de prendre des photos : les paysages sont magnifiques, le vent...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici