Guillaume Bur

Costa Rica : la vallée centrale, région du café
Apr12

Costa Rica : la vallée centrale, région du café

            Texte et photos de Cassandre & Guillaume, concepteurs voyages  au Costa Rica, chez Terra Caribea.                   Immersion totale chez les Ticos! Ce qui était parti pour être un trek de 3 jours dans la région de Dota, s’est révélé être tout à fait autre chose ! S’il y a eu trek durant ce séjour – de 2h30 à 4h, de haut en bas – les randonnées ont été la partie la moins intéressante, mais intéressante quand même, de cette immersion totale.   Ce qui nous a marqué a été l’accueil chaleureux de la communauté et la découverte d’une région cafetera, deux très bonnes raisons pour aller faire un tour du côté de San Marcos de Tarrazú !     Les coups de cœur de Guillaume Au pays de la Pura vida, dormir chez l’habitant est le meilleur moyen d’éprouver la sympathie et l’hospitalité des Ticos (surnom des Costariciens). Nous avons donc passé trois jours et deux nuits au cœur de la communauté de los Santos, dans un petit village de producteurs de café.     San Marcos de Tarrazú se situe en pleine vallée centrale, au sud de San José, à 1500 mètres d’altitude. Cachée au milieu des plantations de café qui dévalent les flancs de montagne, nous découvrons notre « gîte », la maison de Smith et Arellis. Nos hôtes nous accueillent à grand renfort de sourire et avec un brin de timidité qui ne tardera pas à s’estomper avec les premières discussions, en espagnol, bien entendu.     Le confort de la chambre est sommaire et la salle de bain partagée. En parlant de partage, certains intrus peuvent parfois avoir envie de passer quelques instants avec nous dans la chambre, il est donc préférable de faire une petite vérification avant de se coucher pour éviter qu’un charmant insecte volant ne tente de communiquer avec nous durant notre sommeil.   Les repas ont lieu sur une terrasse en bois spécialement aménagée pour offrir une vue spectaculaire sur le rio Pirris et le tout nouveau barrage électrique.     Apres avoir englouti un traditionnel gallo pinto (riz et haricot), ou les non moins typiques tortillas (galettes de farine de maïs) nous sommes fin prêts à entamer une marche à la découverte de la région, et à rencontrer des locaux ravis à l’idée de présenter leurs spécialités.     Nous marchons une bonne heure, ponctuée de nombreuses pauses pour déguster des mûres, matasanas, pommes d’eau ou autres fruits trouvés sur les bords du sentier et recommandés par Smith, avant de rencontrer Alejandro. Ce jeune agriculteur, membre d’une fratrie de 10...

Read More
Panama : Bocas del Toro, côte Caraïbes
Aug03

Panama : Bocas del Toro, côte Caraïbes

              Récit & photos de Guillaume Bur, concepteur voyage chez Terra Caribea.                   “Un petit coin de parapluie contre un coin de paradis… ” Cet extrait d’une chanson de Georges Brassens résume parfaitement les sensations que j’ai éprouvées lors de cette retraite sur le magnifique archipel de Bocas del Toro au Panama. En effet, partir sur la côte Caraïbes en pleine saison des pluies a de quoi surprendre à force d’enchainer les paysages paradisiaques et les replis sous les abris. Le tout dans la bonne humeur, bien évidemment.     Vous vous en doutez, qui dit voyage dans un archipel dit virées en bateau régulières. Mon périple débute donc à Almirante, petit port qui se dédie exclusivement aux connections avec la ville de Bocas. Après une demi-heure de bateau et de petits sauts sur les vagues  j’atteins Bocas del Toro, son calme relatif et ses maisons et hôtels sur pilotis.     Heureux de retrouver la terre ferme, je peux paisiblement m’installer dans mon hôtel, déguster une Balboa, la bière locale du nom du conquistador espagnol, et attendre le coucher du soleil qui s’annonce magnifique. La réalité confirme mon intuition.     Louer un vélo est un moyen agréable et économique de découvrir Colon, l’île principale de Bocas del Toro. Si mes jambes ont un petit peu regretté ce choix en traversant l’île qui s’est avérée beaucoup plus vallonnée que prévue, ma fatigue fut vite oubliée en atteignant la sublime plage de Playa Boca del Drago. Elle se trouve à l’extrémité non habitée de l’île, tout au Nord. A l’exception d’un petit restaurant, rien ne trouble le calme de cette plage sauvage de cocotiers et sable blanc.     En longeant la côte, à pied ou en bateau-taxi, on atteint rapidement une des attractions les plus fameuses de Bocas del Toro, Playa de las Estrellas. Pour une raison inexpliquée des milliers d’étoiles de mer ont trouvé refuge dans l’archipel (j’en voyais tous les matins depuis la chambre de mon hôtel) et particulièrement sur cette plage calme aux allures de lagon. Ici, nul besoin de se munir d’un masque et d’un tuba pour les observer, les Caraïbes offrent aux visiteurs des eaux parfaitement turquoises et cristallines, et les étoiles évoluent à peine un mètre sous le niveau de la mer.     Un spectacle hors norme auquel participent même des bancs de petits poissons. Je le précise pour ceux qui en doutent, l’eau est particulièrement chaude dans cette région, on peut donc rester sans difficulté des heures à contempler les étoiles de mer.     Sur la...

Read More

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici