Espagne : à la découverte de La Rioja !

Author(s):  


La Rioja : une région connue et méconnue à la fois

Carnet de voyage sur la route des vins en Espagne, zoom sur La Rioja. Texte, photos et vidéo de Justine, conceptrice voyages chez Terra España.

 

Petite video fort sympathique pour un aperçu de ce voyage :

 

 

Au menu : Pays Basque, Rioja et Castilla la Mancha. Cet accompagnement de groupe dans le Nord de la péninsule ibérique a été pour moi un retour aux sources. C’est dans le Nord que ma passion pour l’Espagne est née il y a 10 ans.

 

Mon périple a commencé à Bilbao le mardi 22 mai aux alentours de 14h  lorsque je fis la connaissance de notre guide local, Sergio, et de mon joyeux groupe de Suisses avec qui je m’apprêtais à passer 6 jours exceptionnels.

 

Tels de véritables Basques, nous avons commencé ce voyage par la dégustation de quelques succulents pintxos dans 2 bars différents (Gure Toki et El Globo). J’en ai encore l’eau à la bouche ! Une explosion de saveurs en seulement 3 bouchées. Puis, nous nous sommes dirigés vers le symbole de la ville de Bilbao : le musée Guggenheim. Créé par Frank O., il a marqué, à lui, seul un avant et un après pour la presque capitale Basque (la véritable capitale étant Vitoria).

 

Dégustation de Pintxos accompagnés de Txakoli (vin typique Basque) dans le bar Gure Toki

Dégustation de Pintxos accompagnés de Txakoli (vin typique Basque) dans le bar Gure Toki

 

Le deuxième jour, nous sommes entrés dans le cœur du sujet en partant à l’assaut de tous (ou presque…) les domaines viticoles du village d’Haro ! Ce petit village est connu mondialement puisque c’est ici que se trouve la plus grande concentration de bodegas centenaires au monde. D’où sa renommée et son titre de capitale du vin.

 

Nous avons commencé par la visite de la bodega Muga avec des explications détaillées sur tout le processus de production du vin. Depuis les vendanges jusqu’à l’embouteillage en passant par la sélection des chênes qui servent à fabriquer les barriques dans lesquels le vin est vieilli.

 

Après avoir repris des forces avec un repas typique de la Rioja au restaurant Beethoven de Haro, nous attaquions la deuxième partie de journée. Au programme : découverte de la Bodega Cvna. Visuellement, il s’agit de la plus jolie bodega que nous ayons visitée au cours de ce circuit. Et que dire de son surprenant et effrayant cimetière de bouteilles…

 

Salle des cuves de la bodega Cvne

Salle des cuves de la bodega Cvne

 

Au petit matin du jeudi, nous quittions Bilbao pour une nouvelle journée de dégustations intenses, toujours dans la région d’Haro. Nous avons commencé par la visite de la Bodega Bilbaínas avec l’incollable et passionné José Ramón, œnologue et professeur d’œnologie à l’université. Une visite d’une excellente qualité qui a captivé tout le groupe.

 

Après un succulent repas au restaurant Villa Lucia, nous décidions de faire une petite visite dans un village médiéval fortifié : la Guardia.

 

Dégustation de vin dans les vignes de la Bodega Bilbaínas

Dégustation de vin dans les vignes de la Bodega Bilbaínas

 

Et pour terminer cette journée pluvieuse, nous avions rendez-vous avec Alvaro pour la découverte de la bodega Campo Viejo, située tout près de Logroño (capitale de la Rioja). Cette bodega qui appartient au groupe Pernod-Ricard est la plus imposante que nous ayons visitée. La salle des barriques est d’ailleurs la plus grande du monde… Des barriques à perte de vue… à s’enivrer sans même boire une seule goutte d’alcool.

 

Comme vous l’aurez compris, c’est l’une des bodegas les plus importantes de la région et pour être tout à fait honnête, elle ressemble plus à une usine qu’à une cave. Attention, n’allez pas croire que la qualité en est amoindrie car c’est loin d’être le cas, je vous l’assure (C’est l’expérience qui parle…). Après avoir effectué la traditionnelle dégustation de vin à la fin de la visite, nous nous sommes finalement installés à l’hôtel pour y découvrir tranquillement la ville au rythme des bars. Logroño est pleine de vie et les locaux sortent très volontiers prendre quelques verres de vin accompagnés de tapas, même en semaine.

 

Cuves en inox utilisées pour la vinification dans la bodega Campo Viejo

Cuves en inox utilisées pour la vinification dans la bodega Campo Viejo – La Rioja

 

Après une bonne nuit de repos, nous étions prêts pour notre dernière journée de visite de bodegas. La découverte de la bodega familiale Bohedal allait être différente. En effet, c’est la jeune propriétaire en personne qui nous accueillait dans le domaine viticole fondé par ses grands-parents. Cette visite fut certainement la plus humaine de toutes.Ici, la passion et le savoir-faire sont au cœur du processus de production du vin. Un pique-nique dans les vignes était prévu pour clore notre visite mais le mauvais temps nous obligea à pique-niquer en intérieur. Ce qui ne perturba en rien la bonne humeur du groupe.

 

Pique-nique en intérieur à la bodega Bohedal

Pique-nique en intérieur à la bodega Bohedal

 

Avant de partir vers le dernier domaine viticole, nous avons pris un café dans le magnifique village médiéval de Briones. Ici ce trouvent le musée Vivanco mais aussi la maison la plus ancienne de la Rioja. C’est finalement avec la dynamique Marta que nous avons visité la Bodega Marqués de Riscal.

 

Afin de prendre de belles photos, la visite commence dans les vignes. C’est à dire à deux pas du fameux hôtel construit par le Canadien Frank O (architecte du Guggenheim). Puis, une vidéo très bien conçue explique en détail le processus vinification. Etant donné que nous étions des experts en vin, nous nous sommes rendus directement voir le lieu d’embouteillage. Si vous y allez le matin, vous pourrez voir les employés en action. La visite se termine avec la dégustation des vins produits dans la Rioja. Et en bonus, un Verdejo blanc très fruité produit dans la région de Valladolid.

 

Une fois à l’hôtel, je suis partie à la découverte du sport basque par excellence : La pelote basque ! Pour info, elle ne se joue pas uniquement dans le pays basque mais aussi dans la Rioja et en Navarre. Je m’y suis essayée et je peux vous assurer que la petite balle est dure, mais vraiment très dure ! Pour me remettre de mes émotions, je pris verres (de vins bien sûr) avec deux des Valaisans du groupe.

 

Impressionnant hôtel conçu par Frank O. situé dans le vignoble de la bodega Marqués de Riscal

Impressionnant hôtel conçu par Frank O. situé dans le vignoble de la bodega Marqués de Riscal

 

Au petit matin du samedi, c’est la pluie qui occupait tous les esprits entre Logroño et Burgos. Mais comme par miracle, c’est le soleil qui nous accueillait dans la magnifique ville du Cid. Bien que méconnue, Burgos est une ville qui vaut le détour. Sa cathédrale agrémentée de magnifiques chapelles est, selon moi, l’une des plus belles cathédrales d’Espagne. Une fois la visite terminée, nous avions bien mérité un peu de repos dans le petit village de Lerma. On y trouve un magnifique Parador sur les hauteurs.

 

Magnifique cathédrale gothique de Burgos. Troisième cathédrale d'Espagne par ses dimensions.

Magnifique cathédrale gothique de Burgos. Troisième cathédrale d’Espagne par ses dimensions.

 

Dimanche, le jour du seigneur disaient-ils… Cette journée pourtant ensoleillée s’annonçait mouvementée et sportive. En effet, dès la veille, le groupe avait appris que leur vol retour avait été annulé. Malgré cette déconvenue, ils décidèrent de suivre le programme prévu. C’est donc la visite de l’Escorial en compagnie de notre excellente guide Nieves qui allait clore notre séjour. Situé dans le nord de Madrid, ce palais qui eut de nombreuses fonctions impressionne par ses dimensions. C’est notamment ici que sont enterrés les infants morts ainsi que la plupart des Rois ayant régné sur l’Espagne. Un lieu surprenant. Et finalement, après quelques péripéties attendues et redoutées à l’aéroport de Madrid, le séjour prenait fin pour moi. C’est avec un pincement au cœur que je me séparais de mes incroyables partenaires de voyage.

 

Le surdimensionné Escorial de Madrid

Le surdimensionné Escorial de Madrid

 

Pour l’anecdote, mes clients ont dû dormir 2 nuits à l’hôtel à Madrid à cause de l’annulation de leur vol. « C’est encore la faute de ces Français, ils sont toujours en grève ! »

 

Le Nord de l’Espagne est magnifique, surprenant et ne correspond en rien à tous les stéréotypes que nous avons sur l’Espagne. Pour preuve, nous avons eu de la pluie presque tous les jours (haha). Ces régions disposent d’énormément de ressources dont vous pourriez tirer profit pendant vos vacances…

 

N’hésitez plus et demandez-nous conseil pour passer des vacances aussi agréables que mes amis Suisses !

Author:  

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici