Colombie côte caraïbe et Parc Tayrona

Author(s):  


blog-colombie-parc-tayrona--galvin-terra-colombia2

 

 

 

 

 

Carnet de voyage de Galvin, concepteur voyages chez Terra Colombia.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques mois que je suis devenu un Terra Boy et premier départ sur le terrain pour la côte Caraïbe et les alentours de Santa Marta.

 

Carte de Colombie et de l'Amérique centrale - Santa Marta et le Parc Naturel Tayrona, carnet de voyage de Galvin, Terra Colombia

Carte de Colombie et de l’Amérique centrale – Santa Marta et le Parc Naturel Tayrona, carnet de voyage de Galvin, Terra Colombia

 

Ma mission : redécouvrir le charme de la première ville fondée par les Espagnols sur le continent sud-américain et trouver de nouveaux sentiers pour visiter le célèbre Parc Tayrona, l’un des plus visités de Colombie célèbre pour ses plages de sable blanc paradisiaques.

 

Les points culminants de la Sierra Nevada, plus haute chaine de montagne de Colombie

Les points culminants de la Sierra Nevada, plus haute chaine de montagne de Colombie

 

Santa Marta, entre histoire, culture indigène et rythme caribéen

Le centre historique de Santa Marta - Colombie

Le centre historique de Santa Marta – Colombie

 

Quelques jours à parcourir les ruelles de Santa Marta où vieilles maisons coloniales, immeubles modernes, quartiers populaires et front de mer touristique se mélangent… Entre les histoires de pirates qui peuplent sa baie – au début de la colonisation espagnole, la ville fut très souvent pillée par les pirates -, l’ombre du Libertador – qui y finit ces jours-, tout cela sous le regard des peuples indigènes dans les montagnes de la Sierra Nevada. 4 tribus y sont toujours présentes : les Koguis, les Arhuacos, les Wiwas et les Kankuanos.

 

Statue sur la baie de Santa Marta en Colombie

Statue sur la baie de Santa Marta en Colombie

 

Les rues comme l’architecture sont un joyeux mélange de couleurs, entre les vieilles façades vétustes et le centre historique doucement réaménagé. Sur la côte, le rythme est langoureux, pas de stress mais du bruit. Si à quelques kilomètres les neiges éternelles de la Sierra nous rappellent que la fraîcheur existe, dans les rues de Santa Marta, la chaleur est omniprésente.

 

Et c’est avec plaisir qu’on prend le temps de s’arrêter sur l’une des nombreuses terrasses du centre historique pour boire un jus de fruits frais ou déguster une petite glace. La petite place appelée « Plaza de los Novios » – Place des amoureux- qui fut rebaptisée ainsi par les locaux de par le fait que beaucoup de jeunes gens venaient y passer leur rendez-vous galant à la nuit tombée, ainsi que ses jolies terrasses sont le centre de la vie citadine de Santa Marta.

 

Ruelle du centre historique - Santa Marta, Colombie

Ruelle du centre historique – Santa Marta, Colombie

 

La visite continue avec la partie historique et la Quinta San Pedro Alejandrino, dernière demeure de Bolivar, puis direction le musée de l’or que je visite accompagné d’une famille de Koguis, pieds nus et mâchant la feuille de Coca. Le père explique, dans sa langue gutturale, à sa petite famille que ce sont là les objets de leurs ancêtres qui sont exposés. Ici, les époques et les cultures se mélangent, un melting pot architectural et humain bien représentatif de la diversité colombienne.

 

Indien Kogui, toujours en train de mâcher la Coca

Indien Kogui, toujours en train de mâcher la Coca

 

Pour bien finir la journée, quoi de mieux qu’une promenade sur la magnifique baie avec la possibilité d’aller voir le coucher de soleil depuis une petite embarcation au milieu de l’eau?

 

Coucher de soleil sur la baie de Santa Marta, Colombie

Coucher de soleil sur la baie de Santa Marta, Colombie

 

Moins touristique et préservée que Carthagène, Santa Marta n’en est pas moins bien plus authentique et représentative de la culture colombienne en plus de proposer de très belles plages faciles d’accès.

 

Tayrona et Pueblito

À quelques kilomètres de là, on s’éloigne de l’histoire et des rythmes caribéens pour se plonger dans la culture indigène en s’enfonçant dans la jungle de la Sierra Nevada et du Parc Tayrona.

 

C’est l’occasion par des sentiers de traverse de découvrir Pueblito, village indigène et site sacré de ce peuple. Ici, les Mamos (guides spirituels) viennent accomplir leur rituel et sur le chemin où l’on a la chance de croiser d’authentiques campements, c’est l’occasion de découvrir de manière privilégiée une culture ancestrale qui a survécu tant bien que mal au temps et à bien des conflits.

 

Pueblito, village indigène dans le parc Tayrona, Colombie

Pueblito, village indigène dans le parc Tayrona, Colombie

 

J’ai la chance de visiter le site pendant une réunion des chefs spirituels des 4 tribus. Certains ont mis plusieurs semaines de marche pour rejoindre le lieu et viennent des profondeurs de la Sierra Nevada, du côté de Valledupar. Tous mâchent la feuille de Coca en se servant de leur Poporo.

 

Village Kogui - Parc Tayrona, Colombie

Village Kogui – Parc Tayrona, Colombie

 

C’est aussi l’occasion de découvrir les sublimes plages du Tayrona afin de finir ces quelques jours en beauté. Certaines très touristiques, d’autres secrètes. On fait quand même un beau métier…

 

Plage du Parc Tayrona - Colombie

Plage du Parc Tayrona – Colombie

 

Plage du Parc Tayrona - Colombie

Plage du Parc Tayrona – Colombie

 

Ca y est, c’est l’heure du retour dans nos belles montagnes du café…

 

Pour découvrir les plages du Tayrona ou manger de la langouste à Santa Marta, contactez Galvin.

 

Découvrez les circuits consacrées à Santa Marta et au parc Tayrona.

 

Partez à la découverte des cultures indigènes de Colombie avec notre Hors Série Terra Colombia 2017.

 

Share This Post On

1 Comment

  1. J’adore. Je retrouve le plaisir d’arpenter cette région et cela donne envie d’y retourner ! Merci !

    Post a Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici