Huaraz et la Cordillère Blanche, c’est le Pérou !

Author(s):  


 

Blog Huaraz by Rocco, Terra Andina Peru

 

 

 

 

 

 

Carnet de voyage et photos de Rocco Frontzek, conseiller voyage chez Terra Andina Peru.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hola la Planète! Hola Terra!

 

Souvent on me dit: “toi tu en as de la chance, tu travailles dans le tourisme, tu voyages tout le temps!”

 

Sachez que le travail de créateur de voyage ne se résume pas qu’à ça, je passe aussi beaucoup de temps au téléphone et sur mon ordinateur !

 

Mais il est vrai que je voyage, et il vrai que c’est génial !

 

Cette fois-ci, ma cheffe me donne rendez-vous dans l’un des endroits que j’ai toujours voulu visiter, Huaraz, pour y découvrir la fameuse Cordillère Blanche !

 

Carte du Pérou - Huaraz, ses lagunes et le Huascaran

Carte du Pérou – Huaraz, ses lagunes et le Huascaran

 

Mais avant de partir je me dois d’attendre mon coéquipier qui me rejoint de France.

 

Il est fort celui-là, un vol avec escale, arrivée à Lima au début de la nuit, ses valises égarées au pays des tulipes,  il se pointe comme une fleur à notre agence, les souliers lourds et quelques cernes bien cachés.

 

Pas le temps de respirer que nous voilà dans un bus de nuit en direction de la région des sommets blanc !

 

Nous n’avons même pas remarqué la petite heure de retard de notre transport, que nous étions arrivés. Direction l’hôtel pour y poser nos valises, une douche, un sandwich et surtout trois ou quatre cafés.

 

Car chez Terra, ça rigole pas, quand ta jefesita te dit “on y va”, je vous prie de croire que ça marche au pas ! Et oui, nous enchaînons directement à l’arrivée avec notre première marche d’acclimatation.

 

Vue sur la cordillére blanche depuis le Mirador - Huaraz, Pérou

Vue sur la cordillére blanche depuis le Mirador – Huaraz, Pérou

 

Comme des chiens égarés (nous en croisons beaucoup !) nous faisons connaissance avec la ville de Huaraz car nous partons de l’hôtel même pour cette première marche, pas besoin de véhicule. Nous rencontrons ses habitants souriants, marqués de quelques rides, avec un soleil si proche, que nous pourrions le toucher du doigt.

 

Parlons-en d’ailleurs ! Cette ville perchée à 3100 m d’altitude a été marquée dans les années 70 par un terrible tremblement de terre. Les maisons donnent l’impression d’avoir été reconstruites très (trop) rapidement, pour offrir au plus vite des toits aux habitants sans abris.

 

C’est pour cela que Huaraz a du caractère !

 

Nous arpentons ses chemins pour une première marche d’acclimatation, légère, qui en l’espace de quelques heures nous porte sur les hauteurs de la ville, Huaraz en bas, la cordillère blanche derrière. Pour une petite marche au départ de notre hôtel…Bluffant !

 

Vue sur la cordillére noire depuis le Mirador - Huaraz, Pérou

Vue sur la cordillére noire depuis le Mirador – Huaraz, Pérou

 

Jamais une nuit ne fut aussi réparatrice, jamais un petit déjeuner ne fut autant apprécié !

 

Et je n’ai jamais autant aimé la fraicheur d’une paire de chaussettes ! Je dis ça en voyant mon ami obligé de retourner les siennes, en attendant que son sac arrive au plus vite.

 

Nous entamons une première étape véhiculée, les virages et la route accidentée n’aident pas certains passagers à contempler les magnifiques panoramas ! Après 2 heures, et quelques feuilles de coca machées en route, nous arrivons à l’entrée du Parc de Huascaran : ça y est nous y sommes ! Nous partons marcher !

 

Depuis Maria Josefa, nous longeons un ruisseau et des cascades, une végétation presque tropicale, des bromélia, et des arbres qui semblent perdre leur peau (polypepis). Cette marche plutôt facile nous porte au bout de deux heures, sur l’un des plus beaux lieux que j’ai pu voir, les lagunes de Llanganuco !

 

La marche Maria Josefa dans le parc du Huascaran - Huaraz, Pérou

La marche Maria Josefa dans le parc du Huascaran – Huaraz, Pérou

 

La couleur azur de l’eau au creux des montagnes fait contraste aux pics enneigés du seigneur qui surplombe les lieux : le mont Huascaran ! Simplement la montagne la plus haute du Pérou (6768m). Je pleure ! Non je rigole, mais certains anciens l’auraient fait ! On raconte que les deux montagnes qui se font face représentent un amour interdit : Chinancocha fils de militaire et Orconcocha fille de la noblesse, et comme il faut une histoire à la Romeo et Juliette partout, ils auraient pleuré à en former deux lagunes.

 

Laguna Llanganuco - Huaraz, Pérou

Laguna Llanganuco – Huaraz, Pérou

 

C’est le beau du Pérou, les légendes accompagneront toujours vos voyages !

 

Entourés de quelques vaches sauvages, nous camperons au bout des lagunes, et tenterons de revisiter pendant la nuit les classiques de la littérature andine et lyonnaise. Demain, c’est du sérieux ! Mais qu’il est beau de voir le soleil s’y coucher et les étoiles prendre place ! Allez, j’arrête le romantisme ! DODO !

 

Site du campement - Huaraz, Pérou

Site du campement – Huaraz, Pérou

 

Vue splendide sur les lacs depuis le campement - Huaraz, Pérou

Vue splendide sur les lacs depuis le campement – Huaraz, Pérou

 

Comme j’aime les situations compliquées, j’ai laissé pendant la nuit la porte de la tente ouverte, quoi de mieux que de commencer une bonne grosse marche avec des chaussures mouillées ! Heureusement qu’une tasse de café vient nous aider à nous réveiller, car ce n’est sûrement pas la lune et les étoiles qui nous aideront à y voir plus clair ! En effet, quand on veut se faire un tête à tête avec la lagune soixante-neuf, sans avoir trop de monde autour de soi il faut savoir se lever tôt !

 

Le Huascaran en toile de fond - Huaraz, Pérou

Le Huascaran en toile de fond – Huaraz, Pérou

 

Il nous faudra 4 heures et quelques arrêts pour admirer et re admirer chaque parcelle du décor ! C’est vrai que c’est beau ! Magnifique ! (j’en profite pour souffler un peu !)

 

En route pour la Laguna 69 : petite pause pour admirer le paysage - Huaraz, Pérou

En route pour la Laguna 69 : petite pause pour admirer le paysage – Huaraz, Pérou

 

Nous voilà enfin arrivés, sous un ciel devenant minute après minute plus menaçant, permettant juste au soleil de faire quelques incursions, histoire de nous révéler la couleur incroyable de la lagune !

 

Lagune 69, Huaraz - Pérou

Nous sommes les premiers à la Laguna 69 ! Juste devancés par un petit taureau !

 

Franchement ébahis, quelques photos de faux explorateurs fiers de leur exploit, nous sommes comblés !

 

Laguna 69, Huaraz - Pérou

Laguna 69, Huaraz – Pérou

 

Jamais une nuit ne fut autant réparatrice, jamais un petit déjeuner ne fut autant apprécié !

 

Bon je sais je radote !

 

Cette fois-ci nous allons rendre visite à une autre grande dame, la lagune churup !

 

Plus proche, 1h de trajet seulement… Encore une fois les virages et la route auront donné à certains des traits tendus !

 

En marche pour la Laguna Churup - Huaraz, Pérou

En marche pour la Laguna Churup – Huaraz, Pérou

 

Je ne sais pas si c’est cette pluie fine qui nous a accueillis à notre arrivée, ou le fait d’avoir quelques kilomètre dans les pieds mais j’ai eu l’impression de gravir cette montagne avec les jambes légères, je me croyais un chamois dans son milieu naturel ! (je n’ai pas dit lama car ici il n’y en a pas !… pourquoi ? ça c’est une autre histoire.)

 

Elle est vraiment sympa cette marche, on y fait un peu d’escalade, tout ça pour donner l’impression d’être Indiana Jones qui part découvrir un temple caché !

 

Et le trésor découvert est encore une fois à couper le souffle !

 

Laguna Churup, Huaraz - Pérou

Laguna Churup, Huaraz – Pérou

 

S’il vous vient l’envie de découvrir le Pérou autrement, ou que vous avez l’âme du marcheur un peu maso, venez faire un tour par Huaraz ! Vous y trouverez autant de gens charmants que de paysages incroyables, mêlés à une mythologie romantique.

 

Je crée des voyages au Pérou, c’est vrai, et des fois je prends mon pied !

 

Contactez Rocco pour plus d’infos sur Huaraz au Pérou.

 

Découvrez les circuits consacrés à la cordillère blanche au Pérou :

 

La cordillère blanche, sites pré-incas et randonnées

 

Huaraz et ses environs : randonnées et sites archéologiques

Author:  

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici