Costa Rica : la vallée centrale, région du café

Author(s):   and


 

Blog Costa Rica café by Guillaume & Cassandre

 

 

 

 

 

Texte et photos de Cassandre & Guillaume, concepteurs voyages  au Costa Rica, chez Terra Caribea.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Immersion totale chez les Ticos!

Ce qui était parti pour être un trek de 3 jours dans la région de Dota, s’est révélé être tout à fait autre chose ! S’il y a eu trek durant ce séjour – de 2h30 à 4h, de haut en bas – les randonnées ont été la partie la moins intéressante, mais intéressante quand même, de cette immersion totale.

 

Ce qui nous a marqué a été l’accueil chaleureux de la communauté et la découverte d’une région cafetera, deux très bonnes raisons pour aller faire un tour du côté de San Marcos de Tarrazú !

 

Carte du Costa Rica - vallée centrale cafetera

Carte du Costa Rica – vallée centrale cafetera

 

Les coups de cœur de Guillaume

Au pays de la Pura vida, dormir chez l’habitant est le meilleur moyen d’éprouver la sympathie et l’hospitalité des Ticos (surnom des Costariciens). Nous avons donc passé trois jours et deux nuits au cœur de la communauté de los Santos, dans un petit village de producteurs de café.

 

San Marcos de Tarrazú, région de toute beauté au Costa Rica

San Marcos de Tarrazú, région de toute beauté au Costa Rica

 

San Marcos de Tarrazú se situe en pleine vallée centrale, au sud de San José, à 1500 mètres d’altitude. Cachée au milieu des plantations de café qui dévalent les flancs de montagne, nous découvrons notre « gîte », la maison de Smith et Arellis. Nos hôtes nous accueillent à grand renfort de sourire et avec un brin de timidité qui ne tardera pas à s’estomper avec les premières discussions, en espagnol, bien entendu.

 

Rencontre avec les locaux... même non humains !

Rencontre avec les locaux… même non humains !

 

Le confort de la chambre est sommaire et la salle de bain partagée. En parlant de partage, certains intrus peuvent parfois avoir envie de passer quelques instants avec nous dans la chambre, il est donc préférable de faire une petite vérification avant de se coucher pour éviter qu’un charmant insecte volant ne tente de communiquer avec nous durant notre sommeil.

 

Les repas ont lieu sur une terrasse en bois spécialement aménagée pour offrir une vue spectaculaire sur le rio Pirris et le tout nouveau barrage électrique.

 

Casado, petit-déjeuner typique sur la terrasse - Costa Rica

Casado, petit-déjeuner typique sur la terrasse – Costa Rica

 

Apres avoir englouti un traditionnel gallo pinto (riz et haricot), ou les non moins typiques tortillas (galettes de farine de maïs) nous sommes fin prêts à entamer une marche à la découverte de la région, et à rencontrer des locaux ravis à l’idée de présenter leurs spécialités.

 

Almuerzo campesino, déjeuner champêtre, enveloppé dans des feuilles de bananier - Costa Rica

Almuerzo campesino, déjeuner champêtre, enveloppé dans des feuilles de bananier – Costa Rica

 

Nous marchons une bonne heure, ponctuée de nombreuses pauses pour déguster des mûres, matasanas, pommes d’eau ou autres fruits trouvés sur les bords du sentier et recommandés par Smith, avant de rencontrer Alejandro. Ce jeune agriculteur, membre d’une fratrie de 10 personnes, vit seul, isolé, dans l’ancienne maison familiale. A force d’abnégation, il parvient à développer de nombreux projets (pisciculture, élevage de poules et de vaches, café) dans un total respect de l’environnement. Toujours souriant et animé par une furieuse envie de nous raconter son quotidien, nous sommes tous charmés par la gentillesse et le courage de ce jeune producteur d’à peine 24 ans.

 

Alejandro, debout à droite, nous présente fièrement un des bassins de sa pisciculture - Costa Rica

Alejandro, debout à droite, nous présente fièrement un des bassins de sa pisciculture – Costa Rica

 

Nous rencontrons ensuite Bernie et sa femme Carmen, un charmant couple proposant une petite chambre dans leur maison. Si Carmen se passionne pour la peinture, Bernie est incollable sur les techniques de production du café, profession qu’il exerce depuis plus d’une vingtaine d’années. Il profite donc de notre présence pour nous raconter comment est produit le « grano de oro » (grain d’or) qui fait la réputation de la région. Son fils Juan, 15 ans, a décidé de mettre entre parenthèse ses études pour se consacrer à cet art, pour le plus grand bonheur de son père, très fier lors de sa présentation. Un des moments forts de ces trois jours fut le discours solennel de Bernie, juste avant le déjeuner, pour nous préciser sa joie de nous « recevoir comme des amis ».

 

La rencontre avec Elisabeth nous a également particulièrement marqués. Cette mère célibataire au caractère bien trempé élève seule sa fille et sa petite fille. Dans ce milieu relativement machiste que représente le monde agricole costaricien, elle fait prospérer sa petite ferme bio. Si vous dormez chez elle, vous ne manquerez pas de déguster un excellent picadillo préparé avec les produits de son jardin, et surtout de vous délecter d’une de ses cajetas faites maison, friandises à base de sucre de canne, de coco et de lait.

 

Légumes de la ferme bio d'Elisabeth qui serviront à préparer le dîner - Costa Rica

Légumes de la ferme bio d’Elisabeth qui serviront à préparer le dîner – Costa Rica

 

Malheureusement, l’heure du départ arrive, et au moment de monter dans le bus, nous regrettons déjà le calme de la région et la sympathie de nos hôtes qui nous saluent exhibant un dernier sourire.

 

Les coups de cœur de Cassandre

Le premier a été l’arrivée dans cette région cafetera, qui correspond exactement à l’image que je me fais du Triangle du Café en Colombie. Région colorée, même si le vert prime, ensoleillée, montagneuse, tropicale, quoi ! « Grâce » à une déforestation prématurée, les cafetales (plantes à café) recouvrent la grande majorité des flancs des montagnes. Parfois à l’extrême : ils vont jusqu’à pousser sur des pentes très escarpées. On en vient à se demander comment les cafeteros font pour les semer…et surtout pour récolter les grains de café !

 

San Marcos de Tarrazú, région cafetera du Costa Rica

San Marcos de Tarrazú, région cafetera du Costa Rica

 

Vue sur les Cafetales - Costa Rica

Vue sur les Cafetales – Costa Rica

 

Floraison des Cafetales - Costa Rica

Floraison des Cafetales – Costa Rica

 

La visite de la finca « microbeneficio » de Bernie, dans laquelle il produit un café qui fait sa fierté : celui de Tarrazú, et qui, à l’instar de nos vins et fromages, a sa propre dénomination d’origine, a été également un moment fort de ce séjour, la solennité de Bernie n’y est pas pour rien, comme l’a mentionné Guillaume !

 

Bernie, expert en café made in Costa Rica

Bernie, expert en café made in Costa Rica

 

Tarrazú, dénomination d'origine du café made in Costa Rica

Tarrazú, dénomination d’origine du café made in Costa Rica

 

Je n’oublierai pas les conseils précieux qu’il nous a donnés pour reconnaître un bon café :

 

  • Il doit être bu dans une tasse de porcelaine et ne pas laisser de traces.
  • Il doit être translucide.
  • Il ne faut pas en mettre plus qu’une cuillère… à café !

 

Autre coup de coeur : la manière dont les gens vivent et respirent « café ». Ils le disent eux-mêmes : ce n’est pas du sang qui coule dans leurs veines, mais de l’or noir. Les fils de Bernie en sont les exemples parfaits : le premier écrit sa thèse de sociologie sur le café, le deuxième a choisi d’arrêter l’école momentanément pour aider son père dans la plantation.

 

Grains de café séchant au soleil - Costa Rica

Grains de café séchant au soleil – Costa Rica

 

Et surtout la manière dont ils essayent de sauvegarder ce mode de vie, en mêlant tradition – le savoir-faire est dans ce domaine aussi important que pour le vin – et innovation : en implémentant des procédés écologiques pour préserver l’environnement, très endommagé par les pratiques agricoles antérieures.

 

Grains de café du Costa Rica

Grains de café du Costa Rica

 

Moi qui n’aime pas le café, j’en ai bu chaque jour, et plusieurs fois par jour, durant ce voyage !

 

Faire un café "a la campesina" au Costa Rica

Faire un café “a la campesina” au Costa Rica

 

Vous souhaitez vous aussi vous convertir en « coffee lover »? Consultez-nous !

 

Retrouvez en ligne le circuit Trek entre montagnes et océan pour une découverte de la région.

 

Contactez Cassandre ou Guillaume pour en savoir plus sur ce séjour.

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici