Bolivie : le Lac Titicaca en catamaran

Author(s):  


Blog by Lucie - Lac Titicaca, Bolivie

 

 

 

Par Lucie Gosnet, conceptrice voyages chez Terra Andina Bolivia

 

 

 

 

 

 

 

 

Me laisser porter par le vent, c´était l´une des principales aventures qui m´attendait, et pas n´importe où et n´importe comment : traverser en catamaran le légendaire Lac Titicaca, l´un des plus grands d´Amérique du Sud que j´avais tant rêvé de traverser pendant mon adolescence.

 

Le Lac Titicaca (petite carte) : étape incontournable à 3812 mètres d´altitude dont on ne peut se lasser même après une dizaine de passages. En effet, quoi de plus fantastique que d’y partir en “reco” et mieux encore… connaître de nouvelles contrées.

 

Davide, jeune guide Belge installé en Bolivie vient un jour nous rendre visite à l´agence de Terra Bolivia et nous explique qu´il travaille pour une fondation humanitaire qui propose des excursions touristiques.

 

Il nous invite alors à venir inaugurer deux catamarans à voile construits par des jeunes des communautés de Santiago de Huata et Peñas. Ces deux localités sont des villages ruraux situés à l´Est du Lac Titicaca.

 

Les catamarans en bois sont le résultat d´un projet de coopération et de développement inauguré par le Père italien Leonardo Gianelli, responsable de la fondation Manos Abiertas. Il est installé en Bolivie depuis une dizaine d´années dans le village de Chuquiñapi. La fondation cherche à développer la communauté d´un point de vue éducatif et économique et cela, à travers le tourisme, pour offrir aux jeunes de ces communautés rurales un travail. Pour éviter l´émigration massive vers la ville de La Paz.

 

La traversée en catamaran représente une des activités proposées par la fondation. A cela s´ajoutent randonnées, VTT et la découverte de villages.

 

Je suis donc de la partie pour aller découvrir le travail des jeunes des communautés et participer à de nouvelles activités.

 

¡Vamos pues!

 

Jour 1: La Paz – Copacabana – Yumani (île du soleil)

 

A 8h, je suis sur la place San Francisco de La Paz, lieu fixé pour le départ. Arrivent doucement mais sûrement les autres invités, une dizaine de personnes. Eh oui! nous sommes à La Paz (il faut rajouter une bonne demi-heure à sa montre!), nous partons à 8h45.

 

En route vers le Lac en minibus. Qui dit minibus dit musiques andines folkloriques, vive les chicheras. L´Illimani est bien derrière nous, le minibus se fraie un chemin dans les rues effervescentes d´El Alto enfin, il essaie, hop, c´est parti, nous voilà sur la route du Lac Titicaca. On mâche de la coca, on est en admiration devant la Cordillère des Andes qui défile sous nos yeux: Huayna Potosi, Condoriri, Ancohuma,…on aperçoit au loin l´Illampu. Las chicheras nous accompagnent toujours.

 

En voici un petit aperçu :

 

 

A midi, nous arrivons à Copacabana. Une petite demi-heure pour visiter la fameuse cathédrale de style mauresque qui abrite la Vierge de Copacabana et nous voilà repartis sur la plage pour embarquer direction l´île du Soleil. On n´oublie pas de se tartiner de crème solaire et de se couvrir la tête.

 

L’Isla del Sol, à 15 km de Copacabana, est le véritable centre de la mythologie inca. Le lac Titicaca tient d´ailleurs son nom d’un rocher situé sur cette île et appelé Titi Khar’ka, ce qui signifie « Roc du puma » en aymara. C’est la plus grande île du lac située sur le territoire bolivien (département de La Paz et de la province de Manco Kapac) avec environ 2000 habitants.

 

Après une heure trente de traversée, nous arrivons au site inca, Templo Pilkokaina, partie sud de l´île. De là, nous attend un déjeuner à l´écolodge de Puma Punku. Le propriétaire des lieux, natif de l´île du soleil, est un ami de Davide. Son écolodge est pratiquement terminé et nous sommes invités à le découvrir. La vue 180º sur le lac depuis le jardin est saisissante.

 

Au menu ? Une abondance de produits locaux tels que chicha, boisson locale de maïs fermenté – variétés de pommes de terre locales, tunta, chuño – truite du lac frite – choclo, maïs des Andes – llajwa, indispensable sauce piquante qui accompagne les Boliviens à tous les repas.

 

Déjeuner – Île du Soleil - Bolivie

Déjeuner – Île du Soleil – Bolivie

 

Après le déjeuner, nous participons à une offrande à la Pachamama. Commence alors une grande cérémonie de challa afin de “porter chance” à l´écolodge.

 

Mais qu´est-ce que la Pachamama?

 

Elle représente la déesse-terre de certaines cultures présentes essentiellement dans l’ancien empire inca. La figure de Pachamama est particulièrement forte chez les peuples Aymara et Quechua. Les Incas réalisaient en l’honneur de Pachamama des sacrifices de vigognes et des offrandes en signe de réciprocité.

 

Actuellement, la tradition de l’offrande se maintient et se pratique toujours, principalement dans les communautés Quechuas et Aymaras, à travers une offrande appelée Challa ou Pago. La Terre-Mère est considérée comme un être vivant. Elle est à la base de tout : être vivants, végétaux, minéraux, textile, technologie, etc. Il convient donc de lui faire des cadeaux pour s’attirer ses bonnes grâces. Ainsi, on creuse un trou dans le sol, pour y déposer de la nourriture, de la bière et des feuilles de coca, à l’attention de Pachamama ou la Vierge Marie selon ses croyances.

 

Yatiri pendant la cérémonie – Lac Titicaca - Bolivie

Yatiri pendant la cérémonie – Lac Titicaca – Bolivie

 

Nous voilà tous en pleine cérémonie tenue par le yatiri (littéralement “celui qui sait”, un chaman). Tour à tour, chaque membre du groupe fait ses offrandes. Je fais, moi aussi, couler de la bière sur le sol, jette des feuilles de coca et des pommes de terre sur le feu qui se présente devant moi. Nous chantons quelques phrases en aymara et fumons tous de la même cigarette. Le rituel terminé, nous partons pour une randonnée d´environ une heure jusqu´à la Communauté de Yumani au Sud de l´île, partie de l´île la plus visitée.

 

Yumani – Lac Titicaca - Bolivie

Yumani – Lac Titicaca – Bolivie

 

Nous nous rendons à l´hôtel Inti-Kala où un goûter chaud nous attend. Nous profitons de la splendide vue que nous offre le coucher du soleil sur le lac. Il est presque 18h30 quand nous nous installons dans nos chambres.

 

Vers 19 h, nous parcourons la petite avenue principale de la communauté pour rejoindre le mirador de Yumani. De là-haut, l´air est pur, la vue à 360º est magique. Difficile de croire qu´une fois de plus, je me trouve sur l´une des îles principales de ce lac mythique. Davide, le guide belge, nous conte des légendes du lac. On ferme les yeux et on se laisse emporter par l´énergie du Titicaca.

 

Il commence à faire froid! On se dirige vers l´hôtel pour dîner. Nous rejoignent les jeunes de la communauté de Santiago de Huata, parmi lesquels Victor, Claudia, Emilio… qui seront nos capitaines de traversée le jour suivant. Ah! La fameuse traversée en catamaran. Ils nous expliquent le déroulement de la journée. Malgré la fatigue, nous décidons de partager un singani (alcool national à base de raisin) et de faire une partie de cacho (jeu de dés se jouant en général de 2 à 5 joueurs).

 

Comme au bord de mer, le lac instille au corps un immédiat et profond sommeil ainsi qu´une impression de bien-être.

 

Jour 2 : Yumani– Traversée du Lac – île de la Lune – Chuquiñapi

 

Playa Japari – Lac Titicaca - Bolivie

Playa Japari – Lac Titicaca – Bolivie

 

A 9h, après le petit-déjeuner, nous débutons une randonnée d´environ trente minutes pour rejoindre notre port d´embarquement, la Playa Japari (sud-ouest). La descente s´effectue facilement. J´ai hâte de monter à bord. Arrivés à la plage, nous prenons place sur Titicaca I et Titicaca II. On n´oublie pas d´enfiler son gilet de sauvetage! Après l´explication des règles de sécurité, on peut larguer les amarres. Les jeunes préparés à la conduite des catamarans, sont souriants, très attentifs et sont heureux de partager leur travail. C´est également leur premier voyage sans accompagnateurs.

 

Nous voilà partis pour une longue traversée. Nous progressons lentement de sorte que les côtes se font difficiles à voir. Nous sommes au cœur du lac. Je ressens rapidement ce sentiment de liberté. À l´est, la Cordillère se laisse à peine voir et se confond dans le ciel.

 

Depuis le catamaran 2 - Lac Titicaca - Bolivie

Depuis le catamaran 2 – Lac Titicaca – Bolivie

 

Nous nous arrêtons vers 13h30 sur l´île de la Lune où nous déjeunons devant une partie de football local du dimanche. Les cholitas admirent leurs époux courir sur le terrain.

 

Nous reprenons le large. Le vent augmente et les embarcations vont plus vite. Pas de bruit, pas de touristes et  cette fois-ci, pas de chicheras, de quoi alterner sieste, méditation, photos. Plus on progresse vers Chuquiñapi (village de Santiago de Huata), plus la cordillère demande à être prise en photo. Consciente de sa magnanimité et de son sex-appeal, elle pose avec audace.

 

Cordillère des Andes - Bolivie

Cordillère des Andes – Bolivie

 

La traversée se fait en toute sécurité, en six heures environ. A Chuquiñapi, les autorités locales de Santiago de Huata et Peñas nous reçoivent allégrement; ils sont fiers du projet mis en place et de nous accueillir dans leur village. On a l´impression d´être des explorateurs et d´avoir naviguer de nombreux jours. Le Père Leonardo Gianelli est également là et plus qu´admiratif devant ces jeunes capitaines. Et c´est bien vrai, tout le monde peut être fiers de cette traversée!

 

Plage de Chuquiñapi - Bolivie

Plage de Chuquiñapi – Bolivie

 

Après les embrassades, nous nous dirigeons vers la casa Jose Ferrari, lieu de retraite spirituelle au style colonial où nous attend une collation copieuse (même des lasagnes…ça creuse l´air marin!) préparée par un jeune cuisinier faisant partie du projet. La petite place centrale à l´intérieur de la maison est singulière et accueillante. Sa couleur blanche rappelle les patios andalous.

 

Casa de retiro – Chuquiñapi - Bolivie

Casa de retiro – Chuquiñapi – Bolivie

 

La plupart des membres du groupe nous quitte pour rejoindre La Paz. Ce soir, je resterai dormir à Chuquiñapi dans la casa Jose Ferrari. La nuit commence à tomber. Quoi de mieux que d´aller se balader sur la rive et d’observer le coucher du soleil sur le Lac. On se sent seuls au monde. Il ne manque plus qu´un bon petit Château Margaux!

 

Chuquiñapi – Lac Titicaca - Bolivie

Chuquiñapi – Lac Titicaca – Bolivie

 

Nous remontons prendre le dîner. Davide partage avec nous ses connaissances sur le Lac. Il est 21h. Il est temps de rejoindre nos chambres.

 

Jour 3: Chuquiñapi – Uricachi – La Paz

 

Après une confortable nuit et un bon petit-déjeuner, un bateau nous amène à Uricachi, un peu plus au Nord sur la côte. De là, nous commençons une marche à travers les champs de pommes de terre. Davide ainsi que Victor, jeune de la communauté, nous expliquent le mode de vie des populations locales. Après une heure trente de marche, nous arrivons au village de Chigani alto où nous découvrons des sculptures et un monolithe datant de la culture des Chiripas, l´une des plus anciennes de la région andine, antérieure à Tiwanaku. La vue sur le lac mayor est magnifique.

 

Nous redescendons vers Uricachi par un autre chemin puis reprenons notre bateau vers Coquena. La descente est tout de suite plus rapide que la montée! De Coquena, nous marchons pour retrouver la maison de retraite. Nous sommes récompensés par un délicieux déjeuner dans les jardins avec vue sur le lac. Nous avons de la chance, le soleil est au rendez-vous.

 

Une fois notre repas terminé, nous enfilons un casque et grimpons sur un VTT. Pas de temps à perdre, nous partons sur les côtes accompagnés d´un autre jeune de la communauté. Après une heure vingt d´efforts incontestables, nous arrivons à l´île de Sunata, île ou presqu´île ? La profondeur de l´eau entre la rive et l´île est parfois tellement basse qu´on peut traverser à pied ; on retire les baskets bien sûr. Nous laissons nos VTT et traversons sans peine car pressés de rejoindre l´île.

 

Vue sur le Lac Titicaca et l´île Sunata

Vue sur le Lac Titicaca et l´île Sunata

 

Après une observation de la flore et un repos bien mérité, nous récupérons nos VTT et retournons à Chuquiñapi. Je suis fatiguée, un peu rouge (pas assez de crème solaire!) mais bien satisfaite de cette journée.

 

Nous avons bien mérité un verre de citronnade. Dernières photos-souvenirs et nous sautons dans le minibus pour rejoindre La Paz. En route, nous faisons un détour par Santiago de Huata et nous visitons l´église locale.

 

Santiago de Huata - Bolivie

Santiago de Huata – Bolivie

 

Un beau week-end, une belle rencontre avec la communauté, un bel effort!

 

Des amateurs??

 

Catamaran sur le Lac Titicaca - Bolivie

Catamaran sur le Lac Titicaca – Bolivie

 

 

Retrouvez en ligne le module Titicaca Passion et contactez Lucie pour toute info sur ce séjour spécial catamaran.

 

Visualisez les étapes du séjour de Lucie sur la carte ci-dessous :

 

Author:  

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bolivie : du Sud Lipez à la Cordillère Royale - […] lendemain, journée magique sur le lac Titicaca. Un bateau privé nous emmène sur la pointe nord de l’île du…

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici