Nicaragua : joyau d´Amérique centrale

Author(s):  



Céline - Terra Caribea

 
 
 
 

Par Céline Lebaudy, concepteur voyages chez Terra Caribea

 
 
 
 
 
 

Dimanche, 11h, Paris, 4°C, la neige fondue n’est pas loin… 20h50 San José, Costa Rica, 23°C… Qu’il est bon cet air costaricien… Pura vida !

 

Lundi, Thomas m’annonce qu’au lieu de faire une reconnaissance terrain au Costa Rica, je pars finalement quatre jours au Nicaragua ce vendredi avec Clara! Yeaaaaaaah …

 

Je suis ravie, c’était sur ma liste des prochaines contrées à explorer !

 

Nous partirons découvrir le sud du pays, près de la frontière, dans la région du Rio San Juan. Ce fleuve, qui relie la mer Caraïbe au lac Nicaragua, a longtemps été source de convoitise entre le Costa Rica et le Nicaragua et d’autres plus lointains.

 

Cette zone encore méconnue nous promet des trésors naturels et historiques. Je suis enchantée de m’y rendre pour trouver de quoi enrichir nos circuits et séjours !

 

Anti-insectes tropical et apaisant-piqûres sortis (aventurière mais prévoyante car d’expérience ces petites bêtes m’adorent !). Sac préparé avec excitation et impatience mêlées. Le guide Nicaragua accompagnera ma soirée.

 

Vendredi, 1ère journée de reco, notre chauffeur Walker se présente à 17 heures à l’agence, il nous emmènera dans le nord Costa Rica, à 2 heures de route, jusqu’au village de Puerto Viejo de Sarapiqui. Nous sommes attendues au Tirimbina Lodge à 19 heures pour une marche nocturne dans la forêt. Je profiterai de cette étape pré-nicaraguayenne pour faire connaissance avec ce lieu situé dans une réserve luxuriante dotée de magnifiques sentiers à explorer. J’ai hâte !

 

Aïe, embouteillages à Alajuela, route vers Poacito embrumée, pluvieuse, sinueuse, noire et cahoteuse,… il fait nuit, nous roulons à 25 km/h, notre van crache tous ses poumons…. Il est déjà tard, nous ne serons pas arrivés à temps pour la marche nocturne, dommage. Ce sera pour une prochaine fois. Nous mangeons en chemin et nous couchons bercés par la pluie. Nous prévoyons demain de faire une marche de découverte de la réserve, entre 5h30 et 6h.

 

Samedi, 5h00 : driiiiiiiiiing ! Le réveil, il pleut des cordes… bref… nous le repoussons à 5h30, la 2ème marche est annulée.

 

6h30 : Après un délicieux petit déj, nous nous rendons à l’embarcadère du Rio Sarapiqui où nous attend notre bateau et son capitaine, Carlos, qui nous conduira jusqu’au Nicaragua. Nous quittons la région du Sarapiqui sous la pluie. Argghhhh !

 

Equipées de nos k-ways, nous partons pour 2 heures de navigation, le fleuve nous appartient, nous croisons quelques embarcations, la nature est comme encore endormie, la pluie s’efface progressivement pour faire place à quelques éclaircies. Carlos raconte pleins de choses intéressantes à Clara mais avec le moteur, le vent et la pluie, je n’entends rien,… heureusement Clara me fait un décryptage ensuite, merci Clara !

 

Rio Sarapiqui - Voyage au Nicaragua
Rio Sarapiqui – Voyage au Nicaragua
Rio Sarapiqui - Tourisme au Nicaragua
Rio Sarapiqui – Tourisme au Nicaragua
Nous arrivons en milieu de matinée à Boca Sarapiqui, la confluence des rios Sarapiqui et San Juan qui marque également la frontière entre Costa Rica et Nicaragua.

 

Nous sommes les deux seules « touristes » à la ronde.

 

Un coup de tampon sur nos passeports, et nous poursuivons notre périple sur le rio San Juan, qui sera dorénavant le fil conducteur de notre balade.

 

Drapeau du Nicaragua
Drapeau du Nicaragua
Un peu plus loin, nous atteignons notre objectif de la matinée, le Lodge Pedacito del Cielo, que nous venons visiter pour savoir s’il est à la hauteur de son excellente réputation.

 

Dès l’approche, l’impression est très favorable : le lodge, charmant et authentique, est perdu au milieu de nulle part. Surplombant le fleuve, il semble à moitié accroché à la forêt, et à moitié suspendu dans les airs, comme en apesanteur…

 

Le propriétaire nous accueille chaleureusement. Après un tour complet, nous repartons enthousiastes, certaines d’avoir dégoté LA bonne adresse de charme à proposer à nos voyageurs dans le coin.

 

Je note consciencieusement sur mon calepin “prévenir nos clients qu’il y a des fourmis rouges géantes dans la zone, et leur conseiller, pour éviter les piqûres douloureuses, de ne pas se promener en tongs … comme moi”.

 

Lodge Pedacito del Cielo au Costa Rica
Lodge Pedacito del Cielo au Costa Rica
Ecolodge Pedacito del Cielo - Costa Rica
Ecolodge Pedacito del Cielo – Costa Rica
Nous reprenons notre périple sur le Rio San Juan en bateau public, bateau qui nous attendait … (si nous voulions nous fondre dans la masse, c’est raté). Nous voici seules, livrées à nous-mêmes, au Nicaragua. Sur des airs d’Amazonie, l’aventure commence … A nous le Rio San Juan !

 

A bord, j’observe les visages, différents de ceux croisés il y a quelques heures. Nous sommes les seules « touristes » à bord. Rapidement, les yeux ronds et sombres des nicaraguayens accompagnent de larges sourires agrémentés d’un « Buenos dias ». Quel moment privilégié cette immersion culturelle, parmi les locaux, je savoure. Je suis comme un poisson dans l’eau (même si je reste bien à ma place car les crocos sont juste en dessous) !

 

Nous arrivons à El Castillo, que nous devinons d’abord, minuscule, puis de plus en plus gros. L’arrivée proche est exquise, un petit village coloré, tout en longueur, adossé au fleuve, fait de baraquements juchés sur pilotis, dominé par une imposante forteresse, rythmé par les allées et venues des embarcations, petites et grandes.

 

Débarcadère El Castillo - Nicaragua
Débarcadère El Castillo – Nicaragua
Arrivée à El Castillo - Nicaragua
Arrivée à El Castillo Nicaragua
El Castillo au Nicaragua
El Castillo au Nicaragua
Clara et moi crions famine, nous nous arrêtons au Cofalito, restaurant sur pilotis, d’où nous pouvons observer la vie du débarcadère. La terre bouge sous nos pieds, impression ou réalité ? Avons-nous si faim ou serait-ce le mal de terre ? Déjeuner délicieux, nous voilà requinquées !
 
Nous partons explorer les hôtels du village, l’accueil est toujours bienveillant. C’est calme, coloré et piéton. Exit les voitures et autres engins à moteur, ici règne une quiétude bien agréable. Les habitants nous accueillent chaleureusement d’un hola, accompagné de sourires sincères.

 

Conversation avec les habitants - El Castillo - Nicaragua
Conversation avec les habitants – El Castillo Nicaragua
Les enfants viennent discuter avec nous et nous racontent, très fiers, qu’ils n’ont pas école les veinards ! Nous rencontrons les prestataires qui nous accompagneront demain pour explorer la région.

 

En arrivant à El Castillo - Nicaragua
En arrivant à El Castillo Nicaragua
Ambiance à El Castillo - Nicaragua
Ambiance à El Castillo Nicaragua
Vue d´El Castillo depuis la fortaleza - Nicaragua
Vue d´El Castillo depuis la fortaleza – Nicaragua
Transport du cacao à El Castillo - Nicaragua
Transport du cacao à El Castillo Nicaragua

Pour découvrir El Castillo en images et en musique voir notre petite vidéo ci-dessous !

 

 

Dimanche, 8h30, après un bon petit-déj typique, nous nous parons de nos plus belles bottes en caoutchouc ! Nous voici prêtes pour une expédition de 5 heures dans la réserve Indio Maiz, qui commence par un agréable trajet en bateau invitant à l’observation de la faune et de la flore (crocos, caïmans, paresseux, tortues,..), et qui s’achève par une marche dans la forêt primaire, où nous avons pu observer des grenouilles camouflage et blue jeans, l’oiseau national le Guardabarranco, les singes araignée… et des traces toutes fraîches d’un jaguar !
 
Fin de balade, corvée de lavage de bottes, ah c’est moi qui lave les deux ? Ok, mon bizutage est fait, le message est passé !

 

Randonnée dans la réserve Indio Maiz - Nicaragua
Randonnée dans la réserve Indio Maiz – Nicaragua
Marche dans la jungle de la réserve Indio Maiz - Nicaragua
Marche dans la jungle de la réserve Indio Maiz – Nicaragua

 

Randonnée - réserve Indio Maiz - Nicaragua
Randonnée – réserve Indio Maiz – Nicaragua
De retour à EL Castillo, nous suivons un tour culturel et recueillons avec intérêt les anecdotes historiques de ce village qui n’a l’électricité et l’eau potable que depuis 1991.

 

C’est avec émotion que nous entrons dans les maisons des habitants et échangeons avec eux. La rencontre avec Doña Esperanza dans son incroyable cuisine restera un moment impérissable.

 

Nous terminons la journée par la visite de la Fortaleza, forteresse du XVIIème siècle, où nous apprenons qu’une femme, ou plutôt une héroïne, Rafaela Herrera, s’est distinguée en menant pendant quatre jours la résistance contre l’assaut de troupes anglaises. Décidemment, les femmes de El Castillo sont de vrais personnages.

 

Avec notre guide Seyla - Nicaragua
Avec notre guide Seyla – Nicaragua
Lundi, direction San Carlos, par le bateau rapide qui est…. rapide ! Le temps n’est plus à l’observation mais aux sensations (en toute sécurité bien sûr) !

 

A San Carlos, nous retrouvons les voitures et autres véhicules à moteur. La vie s’anime, le marché, les échoppes colorées, les restos et leur terrasse faisant face au Lac Nicaragua. Nous rencontrons plusieurs futurs partenaires potentiels et rejoignons l’hôtel en empruntant la jetée longeant l’embarcadère. Le magnifique coucher de soleil baigne de lumière les femmes lavant leur linge dans le lac. La journée s’achève paisiblement.

 

Mardi, dernier jour de la reco et retour au Costa Rica, déjà… Le bateau est bondé, je prie en silence pour que mon sac à dos reste dans le bateau et ne finisse pas sur le toit comme celui de notre voisin, un Ukrainien. C’est bon, mon sac ne finira pas dans l’eau. Par chance, je n’y laisserai aucune trace de mon passage. En revanche, le Rio San Juan me laissera un délicieux souvenir, inoubliable. Nous rejoignons le Costa Rica en passant par le Rio Frio qui, pour clore cette reco, nous offrira les chants de singes hurleurs audacieux tout au long du trajet.

 

Départ pour Los Chiles - Nicaragua
Départ pour Los Chiles – Nicaragua
Ce repérage a permis d’enrichir notre production sur le sud Nicaragua, entre fleuve et jungle.

 

 

Zoomez sur la carte ci-dessous pour découvrir les étapes de cette reco:

 

Afficher sud Nicaragua sur une carte plus grande

Author:  

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici